Amazighe standard marocain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Wikipédia en Amazighe standard marocain dans l'Incubateur de Wikimedia.
Amazighe marocain
Tamaziɣt n Lmeɣrib
ⵜⴰⵎⴰⵣⵉⵖⵜ ⵏ ⵍⵎⵖⵔⵉⴱ
Pays Drapeau du Maroc Maroc
Région Afrique du Nord
Nom des locuteurs amazighophones[1]
Typologie VSO flexionnelle agglutinante
Écriture Néo-tifinagh (d)
Classification par famille
Statut officiel
Langue officielle Drapeau du Maroc Maroc
Régi par Institut royal de la culture amazighe (IRCAM)
Codes de langue
ISO 639-3 zgh
Échantillon
Article premier de la Déclaration universelle des droits de l'homme (voir le texte en français)

ⵎⴰⵕⵕⴰ ⵎⵉⴷⴷⵏ ⵜⵜⵍⴰⵍⵏ ⴷ ⵉⵍⴻⵍⵍⵉⵜⵏ ⵎⴳⴰⴷⴷⴰⵏ ⴳ ⵡⴰⴷⴷⵓⵔ ⴷ ⵉⵣⵔⴼⴰⵏ. ⵖⵓⵔⵙⵏ ⵓⵏⵍⵍⵉ ⴷ ⵓⴼⵔⴰⴽ, ⵉⵍⵍⴰ ⴼⵍⵍⴰⵙⵏ ⴰⴷ ⵎⵢⴰⵡⴰⵙⵏ ⴳⵔⴰⵜⵙⵏ ⵙ ⵜⵡⵎⴰⵜ.

L'amazighe[2] standard marocain — appellation officielle[3] —, est une langue standardisée de la langue berbère élaborée au Maroc par l'Institut royal de la culture amazighe (IRCAM). Utilisée pour l'enseignement, l'usage officiel et l’écrit soutenu, elle est une langue officielle depuis la Constitution de 2011[3]. Elle s'écrit en néo-tifinagh[4].

Également, depuis un vote par les députés marocains en 2019, cette langue est enseignée dans les écoles du Maroc[5].

Prononciation[modifier | modifier le code]

Consonnes[modifier | modifier le code]

Labiales Dentales Alvéolaires Patales Vélaires Labiovélaires Uvulaires Pharyngales Laryngale
Occlusives Non-emphatiques Sourdes t k q
Sonores b d g
Emphatiques Sourdes
Sonores
Constrictives Non-emphatiques Sourdes f s c x h
Sonores z j ɣ ɛ
Emphatiques Sourdes
Sonores
Nasales m n
Vibrantes Non-emphatiques r
Emphatiques
Latérale l
Semi-consonnes w y

Écriture[modifier | modifier le code]

Neo-Tifinagh IRCAM.jpg

Histoire[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le terme « amazighophones » désigne de manière générale les locuteurs des langues berbères.
  2. Nom masculin. Voir « Amazighe », sur BDLP-Maroc (consulté le ).
  3. a et b « Dahir n° 1-11-91 du 27 chaabane 1432 (29 juillet 2011) portant promulgation du texte de la Constitution », Bulletin officiel du Royaume du Maroc, no 5964,‎ , p. 1902 (ISSN 0851-1217, lire en ligne [PDF], consulté le ).
  4. Salem Chaker, « L'écriture berbère : libyque et tifinagh », sur Centre de recherche berbère, INALCO (consulté le ).
  5. « La langue amazighe (berbère) sera enseignée dans les écoles du Maroc », sur Franceinfo, (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]