Amazighe standard marocain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Wikipédia en Amazighe standard marocain dans l'Incubateur de Wikimedia.
Amazighe marocain
Tamaziɣt n Lmeɣrib
ⵜⴰⵎⴰⵣⵉⵖⵜ ⵏ ⵍⵎⵖⵔⵉⴱ
Pays Drapeau du Maroc Maroc
Région Afrique du Nord
Nom des locuteurs amazighophones[1]
Typologie VSO flexionnelle agglutinante
Écriture Néo-tifinagh (d)
Classification par famille
Statut officiel
Langue officielle Drapeau du Maroc Maroc
Régi par Institut royal de la culture amazighe (IRCAM)
Codes de langue
ISO 639-3 zgh
Échantillon
Article premier de la Déclaration universelle des droits de l'homme (voir le texte en français)

ⵎⴰⵕⵕⴰ ⵎⵉⴷⴷⵏ ⵜⵜⵍⴰⵍⵏ ⴷ ⵉⵍⴻⵍⵍⵉⵜⵏ ⵎⴳⴰⴷⴷⴰⵏ ⴳ ⵡⴰⴷⴷⵓⵔ ⴷ ⵉⵣⵔⴼⴰⵏ. ⵖⵓⵔⵙⵏ ⵓⵏⵍⵍⵉ ⴷ ⵓⴼⵔⴰⴽ, ⵉⵍⵍⴰ ⴼⵍⵍⴰⵙⵏ ⴰⴷ ⵎⵢⴰⵡⴰⵙⵏ ⴳⵔⴰⵜⵙⵏ ⵙ ⵜⵡⵎⴰⵜ.

L'amazighe[2] standard marocain — appellation officielle[3] —, est une langue standardisée de la langue berbère élaborée au Maroc par l'Institut royal de la culture amazighe (IRCAM), où elle est une langue officielle depuis la Constitution de 2011[3]. Elle s'écrit en néo-tifinagh[4].

Prononciation[modifier | modifier le code]

Consonnes[modifier | modifier le code]

Labiales Dentales Alvéolaires Patales Vélaires Labiovélaires Uvulaires Pharyngales Laryngale
Occlusives Non-emphatiques Sourdes t k q
Sonores b d g
Emphatiques Sourdes
Sonores
Constrictives Non-emphatiques Sourdes f s c x h
Sonores z j ɣ ɛ
Emphatiques Sourdes
Sonores
Nasales m n
Vibrantes Non-emphatiques r
Emphatiques
Latérale l
Semi-consonnes w y

Écriture[modifier | modifier le code]

Neo-Tifinagh IRCAM.jpg

Histoire[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le terme « amazighophones » désigne de manière générale les locuteurs des langues berbères.
  2. Nom masculin. Voir « Amazighe », sur BDLP-Maroc (consulté le 2 janvier 2017).
  3. a et b « Dahir n° 1-11-91 du 27 chaabane 1432 (29 juillet 2011) portant promulgation du texte de la Constitution », Bulletin officiel du Royaume du Maroc, no 5964,‎ , p. 1902 (ISSN 0851-1217, lire en ligne [PDF], consulté le 12 février 2014).
  4. Salem Chaker, « L'écriture berbère : libyque et tifinagh », sur Centre de recherche berbère, INALCO (consulté le 2 janvier 2017).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]