Hamed ben Issa Al Khalifa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Hamad ben Issa
حمد ابن عيسى
Illustration.
Le roi Hamad en 2016.
Titre
Roi de Bahreïn[N 1]
En fonction depuis le
(22 ans, 7 mois et 15 jours)
Couronnement
Premier ministre Prince Khalifa ben Salmane Al Khalifa
Prince Salman ben Hamad Al Khalifa
Prédécesseur Issa II
Prince héritier de Bahreïn

(34 ans, 8 mois et 7 jours)
Monarque Issa II
Prédécesseur Issa ben Salmane Al Khalifa
Successeur Salman ben Hamad Al Khalifa
Biographie
Dynastie Al Khalifa
Nom de naissance Hamad ben Issa ben Salmane Al Khalifa
Date de naissance (71 ans)
Lieu de naissance Riffa (Bahreïn)
Père Issa II
Mère Hessa bent Salman Al Khalifa
Conjoint Sabika Al Khalifa
Héritier Salman ben Hamad Al Khalifa

Hamed ben Issa Al Khalifa
Monarques de Bahreïn

Hamad ben Issa Al Khalifa (arabe : حمد ابن عيسى آل خليفة), né le , émir en 1999, devenu roi en 2002, est le 12e souverain de Bahreïn.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils aîné de l'émir Issa ben Salmane Al Khalifa. Il fait ses études à The Leys School à Cambridge ainsi que dans des académies militaires au Royaume-Uni et aux États-Unis.

Il s'oppose à la coalition américano-britannique lors de la Guerre d'Irak en 2003 mais n'intervient pas dans le conflit.

À partir de 2011, il est confronté au printemps arabe où son autorité est contestée par le peuple dont la grande majorité chiite s'estime victime de discriminations de la part de la minorité sunnite. Les principaux mouvements d'opposition ont été dissous et les dissidents ont été emprisonnés et déchus de leur nationalité[1].

Donald Trump lui remet la Légion du mérite en janvier 2021 « en reconnaissance du solide partenariat » avec les États-Unis et « la décision d'établir des relations diplomatiques complètes avec l’État d'Israël ». Bahreïn avait reconnu en septembre 2020 des accords négociés par Washington de normalisation de ses relations avec Israël. Ces accords ont été qualifiés de « trahison » par les Palestiniens[1].

Famille[modifier | modifier le code]

Il a épousé le , à l'âge de 18 ans, sa cousine germaine (ils sont les petits-enfants de Salman II, hakim de Bahreïn de 1942 à 1961), la princesse Sabika Al Khalifa (née en 1948), dont il a 4 enfants. Le prince héritier porte la qualification d'altesse royale, les autres enfants celle d'altesse :

  1. le prince Salman ben Hamad Al Khalifa (né le ), prince héritier
  2. le prince Abdallah ben Hamed Al Khalifa (né le )
  3. le prince Khalifa ben Hamed Al Khalifa (né le )
  4. la princesse Najla bent Hamed Al Khalifa (née le )

D'un deuxième mariage avec la Koweïtienne Cheia bent Hassan al-Khrayyech Al Ajmi, il a deux fils portant le prédicat d'altesse:

  1. le prince Nasser ben Hamed Al Khalifa (né le )
  2. le prince Khalid ben Hamed Al Khalifa (né le )

D'un troisième mariage avec une Qatarienne, il a deux fils et quatre filles portant le prédicat d'altesse :

  1. le prince Faisal ben Hamed Al Khalifa (-)
  2. la princesse Nura bent Hamed Al Khalifa (née le )
  3. la princesse Mounira bent Hamed Al Khalifa (née le )

D'un quatrième mariage, il a deux filles et un fils portant le prédicat d'altesse :

  1. la princesse Hessa bint Hamed Al Khalifa
  2. le prince Sultan ben Hamed Al Khalifa
  3. la princesse Rima bent Hamed Al Khalifa

Il a donné son nom au « prix UNESCO-Roi Hamed ben Issa el-Khalifa pour l'utilisation des technologies de l'information et de la communication (TIC) dans l'éducation »[2].

Décorations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Il fut le 2e émir du 6 mars 1999 au 14 février 2002.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Trump accorde la Légion du mérite au roi Hamad du Bahreïn », sur L'Orient-Le Jour, (consulté le )
  2. Palmarès de 2007

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]