Arsac-en-Velay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Arsac-en-Velay
Arsac-en-Velay
Le château de Bouzols.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Haute-Loire
Arrondissement Le Puy-en-Velay
Intercommunalité Communauté d'agglomération du Puy-en-Velay
Maire
Mandat
Thierry Mourgues
2020-2026
Code postal 43700
Code commune 43010
Démographie
Gentilé Arsacois(-ses)
Population
municipale
1 199 hab. (2018 en diminution de 3,38 % par rapport à 2013)
Densité 99 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 59′ 29″ nord, 3° 56′ 38″ est
Altitude Min. 620 m
Max. 958 m
Superficie 12,15 km2
Type Commune rurale
Aire d'attraction Le Puy-en-Velay
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton du Puy-en-Velay-4
Législatives Première circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Auvergne-Rhône-Alpes
Voir sur la carte administrative de Auvergne-Rhône-Alpes
City locator 14.svg
Arsac-en-Velay
Géolocalisation sur la carte : Haute-Loire
Voir sur la carte topographique de la Haute-Loire
City locator 14.svg
Arsac-en-Velay
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Arsac-en-Velay
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Arsac-en-Velay
Liens
Site web http://www.arsacenvelay.fr

Arsac-en-Velay est une commune française située dans le département de la Haute-Loire, en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune, traversée par le 45e parallèle nord, est de ce fait située à égale distance du pôle Nord et de l'équateur terrestre (environ 5 000 km).

Arsac-en-Velay est situé à une dizaine de kilomètres du Puy-en-Velay en direction du massif du Mézenc vers les Estables et de la source de la Loire au Mont Gerbier-de-Jonc.

La commune est traversée par la Laussonne. Située à une altitude de 740 mètres, elle bénéficie d'un climat chaud et tempéré, comme la plupart des communes du Velay[réf. nécessaire].

La commune est en zone rurale où l'activité agricole est encore bien présente. Elle est à proximité de deux bassins d'emploi importants[réf. nécessaire].

Communes limitrophes d’Arsac-en-Velay
Coubon Coubon Saint-Germain-Laprade
Coubon Arsac-en-Velay Lantriac
Coubon Coubon

Transports[modifier | modifier le code]

La RD 535 (ex-route nationale 535) traverse la commune.

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Arsac-en-Velay est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 1],[1],[2],[3].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction du Puy-en-Velay, dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire, qui regroupe 59 communes, est catégorisée dans les aires de 50 000 à moins de 200 000 habitants[4],[5].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté dans l'expression latine In villa Arciaco, quae est in pago Vellaico en 987[6].

Arsac-en-Velay tire son nom de Arsac, qui vient de Arstacum, qui signifie « lieu défriché », et de la région du Velay où elle est située ou signification probable du toponyme : le « domaine d'Artius », nom d'homme gaulois (ou de Arcius, Arsius, nom latin).

Arsac de Velai en occitan.

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune est créée en 1925, par démembrement de la commune de Coubon.[réf. nécessaire]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Rattachements administratifs et électoraux[modifier | modifier le code]

La commune appartient à l'aire urbaine, à l'arrondissement et, jusqu'en mars 2015, au canton sud-est du Puy-en-Velay. À la suite du redécoupage des cantons de 2014, la commune est rattachée au 4e canton du Puy-en-Velay[7].

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

La commune fait partie de la Communauté d'agglomération du Puy-en-Velay.

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1983 1989 Paul Vidal[8]    
1989 1995 Jeanne Faure[8]    
1995 2001 Jean Autin[8]    
2001 2008 Roger Couriol[8]    
2014 En cours Thierry Mourgues[9] UDI Cadre

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

En 2018, la commune comptait 1199 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. Une réforme du mode de recensement permet à l'Insee de publier annuellement les populations légales des communes à partir de 2006. Pour Arsac-en-Velay, commune de moins de 10 000 habitants, les recensements ont lieu tous les cinq ans, les populations légales intermédiaires sont quant à elles estimées par calcul[10]. Les populations légales des années 2006, 2011, 2016 correspondent à des recensements exhaustifs[11].

Évolution de la population  [ modifier ]
1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975 1982 1990
875867755661606526555757870
1999 2006 2011 2016 2018 - - - -
9151 0651 2141 2161 199----
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[12] puis Insee à partir de 2006[13].)
Histogramme de l'évolution démographique

Âge de la population[modifier | modifier le code]

La pyramide des âges, à savoir la répartition par sexe et âge de la population, de la commune d'Arsac-en-Velay en 2010[14]ainsi que, comparativement, celle du département de la Haute-Loire la même année[15], sont représentées par les graphiques ci-dessous.

La population de la commune comporte 50,9 % d'hommes et 49,1 % de femmes. Elle présente en 2010 une structure par grands groupes d'âge légèrement plus jeune que celle de la France métropolitaine[16]. L'indice de jeunesse, égal à la division de la part des moins de 20 ans par la part des plus de 60 ans, est en effet de 1,54 pour la commune, soit 154 jeunes de moins de 20 ans pour cent personnes de plus de 60 ans, alors que, pour la France métropolitaine, il est de 1,06. Cet indice est également supérieur à celui du département (0,87) et à celui de la région (0,8)[17].

Pyramide des âges à Arsac-en-Velay en 2010 en pourcentage[14]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,0 
90  ans ou +
0,3 
3,7 
75 à 89 ans
5,2 
15,4 
60 à 74 ans
13,4 
17,5 
45 à 59 ans
19,6 
25,9 
30 à 44 ans
26,3 
12,5 
15 à 29 ans
11,2 
25,1 
0 à 14 ans
23,8 
Pyramide des âges dans le département de la Haute-Loire en 2010 en pourcentage[15]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,4 
90  ans ou +
1,4 
7,9 
75 à 89 ans
12,3 
15,9 
60 à 74 ans
16,3 
21,7 
45 à 59 ans
20,2 
19,8 
30 à 44 ans
18,6 
15,6 
15 à 29 ans
14,0 
18,7 
0 à 14 ans
17,2 

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Le château de Bouzols fait l'objet d'une inscription au titre des monuments historiques depuis 1926[18].

message galerie Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 28 mars 2021).
  2. « Commune rurale - définition », sur le site de l’Insee (consulté le 28 mars 2021).
  3. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 28 mars 2021).
  4. « Base des aires d'attraction des villes 2020. », sur insee.fr, (consulté le 28 mars 2021).
  5. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le 28 mars 2021).
  6. Dans le cartulaire de Monestier.
  7. Décret no 2014-162 du 17 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Haute-Loire
  8. a b c et d « Roger Couriol, maire honoraire », sur La Montagne (consulté le 25 février 2018).
  9. « Résultats Municipales 2014 - Arsac-en-Velay », sur Le Monde (consulté le 25 février 2018).
  10. Le recensement de la population en bref sur le site de l'Insee (consulté le 15 juillet 2013).
  11. Calendrier de recensement des communes de la Haute-Loire, Insee (consulté le 15 juillet 2013).
  12. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  13. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  14. a et b Chiffres clés évolution et structure de la population de Arsac-en-Velay, Insee (consulté le 15 juillet 2013).
  15. a et b Chiffres clés évolution et structure de la population du département de la Haute-Loire en 2010, Insee (consulté le 15 juillet 2013).
  16. Chiffres clés évolution et structure de la population de la France métropolitaine en 2010, Insee (consulté le 15 juillet 2013).
  17. Chiffres clés évolution et structure de la population de la région Auvergne en 2010, Insee (consulté le 15 juillet 2013).
  18. Notice no PA00092582, base Mérimée, ministère français de la Culture.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]