Arsac-en-Velay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Arsac-en-Velay
Arsac-en-Velay
Le château de Bouzols.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Haute-Loire
Arrondissement Le Puy-en-Velay
Intercommunalité Communauté d'agglomération du Puy-en-Velay
Maire
Mandat
Thierry Mourgues
2020-2026
Code postal 43700
Code commune 43010
Démographie
Gentilé Arsacois(-ses)
Population
municipale
1 193 hab. (2019 en diminution de 3,87 % par rapport à 2013)
Densité 98 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 59′ 29″ nord, 3° 56′ 38″ est
Altitude Min. 620 m
Max. 958 m
Superficie 12,15 km2
Type Commune rurale
Aire d'attraction Le Puy-en-Velay
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton du Puy-en-Velay-4
Législatives Première circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Auvergne-Rhône-Alpes
Voir sur la carte administrative de Auvergne-Rhône-Alpes
City locator 14.svg
Arsac-en-Velay
Géolocalisation sur la carte : Haute-Loire
Voir sur la carte topographique de la Haute-Loire
City locator 14.svg
Arsac-en-Velay
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Arsac-en-Velay
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Arsac-en-Velay
Liens
Site web http://www.arsacenvelay.fr

Arsac-en-Velay est une commune française située dans le département de la Haute-Loire, en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune, traversée par le 45e parallèle nord, est de ce fait située à égale distance du pôle Nord et de l'équateur terrestre (environ 5 000 km).

Arsac-en-Velay est situé à une dizaine de kilomètres du Puy-en-Velay en direction du massif du Mézenc vers les Estables et de la source de la Loire au Mont Gerbier-de-Jonc.

La commune est traversée par la Laussonne. Située à une altitude de 740 mètres, elle bénéficie d'un climat chaud et tempéré, comme la plupart des communes du Velay[réf. nécessaire]. Le point culminant de la commune est le Mont Chouvet (871 m).

La commune est en zone rurale où l'activité agricole est encore bien présente. Elle est à proximité de deux bassins d'emploi importants[réf. nécessaire].

Localisation[modifier | modifier le code]

Carte de la commune avec localisation de la mairie.

La commune d'Arsac-en-Velay se trouve dans le département de la Haute-Loire, en région Auvergne-Rhône-Alpes[1].

Elle se situe à 12 km par la route[Note 1] du Puy-en-Velay[2], préfecture du département.

Les communes les plus proches[Note 2] sont[3] : Coubon (2,1 km), Chadron (3,4 km), Cussac-sur-Loire (4,6 km), Lantriac (4,9 km), Solignac-sur-Loire (5,1 km), Saint-Germain-Laprade (5,7 km), Brives-Charensac (6,4 km), Vals-près-le-Puy (6,8 km).

Communes limitrophes d’Arsac-en-Velay
Coubon Coubon Saint-Germain-Laprade
Coubon Arsac-en-Velay Lantriac
Coubon Coubon

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Arsac-en-Velay est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 3],[4],[5],[6].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction du Puy-en-Velay, dont elle est une commune de la couronne[Note 4]. Cette aire, qui regroupe 59 communes, est catégorisée dans les aires de 50 000 à moins de 200 000 habitants[7],[8].

Occupation des sols[modifier | modifier le code]

Carte en couleurs présentant l'occupation des sols.
Carte des infrastructures et de l'occupation des sols de la commune en 2018 (CLC).

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des territoires agricoles (75,9 % en 2018), une proportion identique à celle de 1990 (75,8 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : prairies (57,2 %), forêts (18,8 %), zones agricoles hétérogènes (18,7 %), zones urbanisées (5,3 %)[9].

L'IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd'hui)[Carte 1].

Habitat et logement[modifier | modifier le code]

En 2018, le nombre total de logements dans la commune était de 579, alors qu'il était de 577 en 2013 et de 527 en 2008[I 1].

Parmi ces logements, 82,2 % étaient des résidences principales, 7,8 % des résidences secondaires et 10 % des logements vacants. Ces logements étaient pour 97,6 % d'entre eux des maisons individuelles et pour 1,9 % des appartements[I 2].

Le tableau ci-dessous présente la typologie des logements à Arsac-en-Velay en 2018 en comparaison avec celle de la Haute-Loire et de la France entière. Une caractéristique marquante du parc de logements est ainsi une proportion de résidences secondaires et logements occasionnels (7,8 %) inférieure à celle du département (16,1 %) mais supérieure à celle de la France entière (9,7 %). Concernant le statut d'occupation de ces logements, 85,4 % des habitants de la commune sont propriétaires de leur logement (85,4 % en 2013), contre 70 % pour la Haute-Loire et 57,5 pour la France entière[I 3].

Le logement à Arsac-en-Velay en 2018.
Typologie Arsac-en-Velay[I 1] Haute-Loire[I 4] France entière[I 5]
Résidences principales (en %) 82,2 71,5 82,1
Résidences secondaires et logements occasionnels (en %) 7,8 16,1 9,7
Logements vacants (en %) 10 12,4 8,2

Transports[modifier | modifier le code]

La RD 535 (ex-route nationale 535) traverse la commune.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté dans l'expression latine In villa Arciaco, quae est in pago Vellaico en 987[10].

Arsac-en-Velay tire son nom de Arsac, qui vient de Arstacum, qui signifie « lieu défriché », et de la région du Velay où elle est située ou signification probable du toponyme : le « domaine d'Artius », nom d'homme gaulois (ou de Arcius, Arsius, nom latin).

Arsac de Velai en occitan.

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune est créée en 1925, par démembrement de la commune de Coubon.[réf. nécessaire]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Découpage territorial[modifier | modifier le code]

La commune d'Arsac-en-Velay est membre de la communauté d'agglomération du Puy-en-Velay[11], un établissement public de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre créé le dont le siège est à Le Puy-en-Velay. Ce dernier est par ailleurs membre d'autres groupements intercommunaux[12].

Sur le plan administratif, elle est rattachée à l'arrondissement du Puy-en-Velay, à la circonscription administrative de l'État de la Haute-Loire et à la région Auvergne-Rhône-Alpes[11].

Sur le plan électoral, elle dépend du canton du Puy-en-Velay-4 pour l'élection des conseillers départementaux, depuis le redécoupage cantonal de 2014 entré en vigueur en 2015[11], et de la première circonscription de la Haute-Loire pour les élections législatives, depuis le dernier découpage électoral de 2010[13].

Élections municipales et communautaires[modifier | modifier le code]

Élections de 2020[modifier | modifier le code]

Le conseil municipal d'Arsac-en-Velay, commune de plus de 1 000 habitants, est élu au scrutin proportionnel de liste à deux tours (sans aucune modification possible de la liste)[14], pour un mandat de six ans renouvelable[15]. Compte tenu de la population communale, le nombre de sièges à pourvoir lors des élections municipales de 2020 est de 15[16]. Les quinze conseillers municipaux sont élus au premier tour avec un taux de participation de 43,94 %, issus de la seule liste candidate, conduite par Thierry Mourgues[17]. Thierry Mourgues, maire sortant, est réélu pour un nouveau mandat le [18].

Le siège attribué à la commune au sein du conseil communautaire de la communauté d'agglomération du Puy-en-Velay est alloué également à la liste de Thierry Mourgues[17].

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1983 1989 Paul Vidal[19]    
1989 1995 Jeanne Faure[19]    
1995 2001 Jean Autin[19]    
2001 2008 Roger Couriol[19]    
2008 En cours Thierry Mourgues[20] UDI Cadre

Finances locales[modifier | modifier le code]

La commune d'Arsac-en-Velay faisant partie d'un établissement public de coopération intercommunale à fiscalité propre, la communauté d'agglomération du Puy-en-Velay, son budget ne reflète qu'imparfaitement la réalité de la fiscalité locale en raison des transferts de dépenses de fonctionnement et d'investissement vers l'EPCI, d'une part, et de la perception par l'intercommunalité du produit de la fiscalité professionnelle (la contribution économique territoriale), d'autre part. Ainsi, diverses ressources fiscales sont prélevées au niveau communautaire, et de nombreuses dépenses sont également effectuées à ce niveau[21].

En 2020, le budget communal principal s'équilibrait à 1 063 000  dont 635 000  en section de fonctionnement et 428 000  en investissement. La part d'impôts locaux dans les produits de fonctionnement s'établissait à 52,16 %, contre 42,87 % pour la strate de communes équivalente, avec des taux d'imposition fixés à 11,50 % pour la taxe d'habitation (12,41 % pour la strate), (y compris Taxe sur les logements vacants (THLV)), 15,06 % et 60,61 % pour la taxe foncière sur le bâti et le non-bâti (15,44 % et 43,64 % pour la strate). Par ailleurs l’encours de la dette communale est relativement faible, puisqu’il s’établit à 500 €/habitant contre 600 €/habitant pour la strate[22].

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1931. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[23]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[24].

En 2019, la commune comptait 1 193 habitants[Note 5], en diminution de 3,87 % par rapport à 2013 (Haute-Loire : +0,6 %, France hors Mayotte : +2,17 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975 1982 1990
875867755661606526555757870
1999 2006 2011 2016 2019 - - - -
9151 0651 2141 2161 193----
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[25] puis Insee à partir de 2006[26].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement jeune. En 2018, le taux de personnes d'un âge inférieur à 30 ans s'élève à 34,9 %, soit au-dessus de la moyenne départementale (31 %). À l'inverse, le taux de personnes d'âge supérieur à 60 ans est de 24,2 % la même année, alors qu'il est de 31,1 % au niveau départemental.

En 2018, la commune comptait 598 hommes pour 601 femmes, soit un taux de 50,13 % de femmes, légèrement inférieur au taux départemental (50,87 %).

Les pyramides des âges de la commune et du département s'établissent comme suit.

Pyramide des âges de la commune en 2018 en pourcentage[27]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,2 
90 ou +
0,5 
4,9 
75-89 ans
5,8 
18,3 
60-74 ans
18,8 
19,9 
45-59 ans
20,2 
20,7 
30-44 ans
20,8 
13,0 
15-29 ans
13,0 
23,0 
0-14 ans
20,9 
Pyramide des âges du département de la Haute-Loire en 2018 en pourcentage[28]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,8 
90 ou +
2,4 
75-89 ans
11,6 
19,7 
60-74 ans
19,6 
21,6 
45-59 ans
20,5 
17,2 
30-44 ans
16,4 
15,3 
15-29 ans
13,4 
17,4 
0-14 ans
16,1 

Économie[modifier | modifier le code]

Revenus[modifier | modifier le code]

En 2018, la commune compte 476 ménages fiscaux[Note 6], regroupant 1 243 personnes. La médiane du revenu disponible par unité de consommation est de 21 690 [I 6] (20 800  dans le département[I 7]).

Emploi[modifier | modifier le code]

Taux de chômage
Division 2008 2013 2018
Commune[I 8] 4,2 % 4,1 % 4,7 %
Département[I 9] 6,3 % 7,7 % 7,7 %
France entière[I 10] 8,3 % 10 % 10 %

En 2018, la population âgée de 15 à 64 ans s'élève à 734 personnes, parmi lesquelles on compte 78,5 % d'actifs (73,8 % ayant un emploi et 4,7 % de chômeurs) et 21,5 % d'inactifs[Note 7],[I 8]. Depuis 2008, le taux de chômage communal (au sens du recensement) des 15-64 ans est inférieur à celui de la France et du département.

La commune fait partie de la couronne de l'aire d'attraction du Puy-en-Velay, du fait qu'au moins 15 % des actifs travaillent dans le pôle[Carte 2],[I 11]. Elle compte 124 emplois en 2018, contre 129 en 2013 et 121 en 2008. Le nombre d'actifs ayant un emploi résidant dans la commune est de 543, soit un indicateur de concentration d'emploi de 22,8 % et un taux d'activité parmi les 15 ans ou plus de 61,8 %[I 12].

Sur ces 543 actifs de 15 ans ou plus ayant un emploi, 91 travaillent dans la commune, soit 17 % des habitants[I 13]. Pour se rendre au travail, 92 % des habitants utilisent un véhicule personnel ou de fonction à quatre roues, 0,4 % les transports en commun, 2,7 % s'y rendent en deux-roues, à vélo ou à pied et 4,9 % n'ont pas besoin de transport (travail au domicile)[I 14].

Activités hors agriculture[modifier | modifier le code]

45 établissements[Note 8] sont implantés à Arsac-en-Velay au . Le tableau ci-dessous en détaille le nombre par secteur d'activité et compare les ratios avec ceux du département[Note 9],[I 15].

Secteur d'activité Commune Département
Nombre % %
Ensemble 45 100 % (100 %)
Industrie manufacturière,
industries extractives et autres
4 8,9 % (14,2 %)
Construction 11 24,4 % (13,9 %)
Commerce de gros et de détail,
transports, hébergement et restauration
11 24,4 % (28,8 %)
Information et communication 1 2,2 % (1,9 %)
Activités financières et d'assurance 2 4,4 % (4,4 %)
Activités immobilières 2 4,4 % (3,9 %)
Activités spécialisées, scientifiques et techniques
et activités de services administratifs et de soutien
6 13,3 % (11,6 %)
Administration publique, enseignement,
santé humaine et action sociale
7 15,6 % (13,3 %)
Autres activités de services 1 2,2 % (8 %)

Le secteur du commerce de gros et de détail, des transports, de l'hébergement et de la restauration est prépondérant sur la commune puisqu'il représente 24,4 % du nombre total d'établissements de la commune (11 sur les 45 entreprises implantées à Arsac-en-Velay), contre 28,8 % au niveau départemental[I 16]. Les quatre entreprises ayant leur siège social sur le territoire communal qui génèrent le plus de chiffre d'affaires en 2020 sont[29] :

  • SARL Perre Et Beygnier, commerce de gros (commerce interentreprises) de matériel agricole (6 763 k€)
  • As Amenagements, travaux de menuiserie bois et PVC (53 k€)
  • Futur Sb43, activités des sociétés holding (0 k€)
  • Avenir Gp43, activités des sociétés holding (0 k€)

Agriculture[modifier | modifier le code]

La commune fait partie de la petite région agricole dénommée « Bassin du Puy »[30]. En 2010, l'orientation technico-économique de l'agriculture[Note 10] sur la commune est la production de bovins, orientation élevage et viande[31].

1988 2000 2010
Exploitations 41 33 26
Superficie agricole utilisée (ha) 1 109 1353 1417

Le nombre d'exploitations agricoles en activité et ayant leur siège dans la commune est passé de 41 en 1988 à 33 en 2000 puis à 26 en 2010[32], soit une baisse de 37 % en 22 ans. Le même mouvement est observé à l'échelle du département qui a perdu pendant cette période 43 % de ses exploitations[33]. La surface agricole utilisée sur la commune a quant à elle augmenté, passant de 1 109 ha en 1988 à 1 417 ha en 2010. Parallèlement la surface agricole utilisée moyenne par exploitation a augmenté, passant de 27 à 55 ha[32].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Le château de Bouzols fait l'objet d'une inscription au titre des monuments historiques depuis 1926[34].

Information Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes et cartes[modifier | modifier le code]

  • Notes
  1. La distance est mesurée entre chefs-lieux de communes par la voie routière et évaluée à l'aide d'un calculateur d'itinéraires.
  2. Les distances sont mesurées entre chef-lieux de communes à vol d'oiseau.
  3. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  4. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  5. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2022, millésimée 2019, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2021, date de référence statistique : 1er janvier 2019.
  6. Un ménage fiscal est constitué par le regroupement des foyers fiscaux répertoriés dans un même logement. Son existence, une année donnée, tient au fait que coïncident au moins une déclaration indépendante de revenus et l’occupation d’un logement connu à la taxe d’habitation.
  7. Les inactifs regroupent, au sens de l'Insee, les élèves, les étudiants, les stagiaires non rémunérés, les pré-retraités, les retraités et les autres inactifs.
  8. L'établissement, au sens de l’Insee, est une unité de production géographiquement individualisée, mais juridiquement dépendante de l'unité légale. Il produit des biens ou des services.
  9. Le champ de ce tableau couvre les activités marchandes hors agriculture.
  10. L'orientation technico-économique est la production dominante de l'exploitation, déterminée selon la contribution de chaque surface ou cheptel à la production brute standard.
  • Cartes
  1. IGN, « Évolution de l'occupation des sols de la commune sur cartes et photos aériennes anciennes. », sur remonterletemps.ign.fr (consulté le ). Pour comparer l'évolution entre deux dates, cliquer sur le bas de la ligne séparative verticale et la déplacer à droite ou à gauche. Pour comparer deux autres cartes, choisir les cartes dans les fenêtres en haut à gauche de l'écran.
  2. Agence nationale de la cohésion des territoires, « Carte de la commune dans le zonage des aires d'attraction de villes. », sur l'observatoire des territoires (consulté le ).

Références[modifier | modifier le code]

Site de l'Insee[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Chiffres clés - Logement en 2018 à Arsac-en-Velay » (consulté le ).
  2. « Chiffres-clés - Logement en 2018 à Arsac-en-Velay - Section LOG T2 » (consulté le ).
  3. « Chiffres-clés - Logement en 2018 à Arsac-en-Velay - Section LOG T7 » (consulté le ).
  4. « Chiffres clés - Logement en 2018 dans la Haute-Loire » (consulté le ).
  5. « Chiffres clés - Logement en 2018 dans la France entière » (consulté le ).
  6. « REV T1 - Ménages fiscaux de l'année 2018 à Arsac-en-Velay » (consulté le ).
  7. « REV T1 - Ménages fiscaux de l'année 2018 dans la Haute-Loire » (consulté le ).
  8. a et b « Emp T1 - Population de 15 à 64 ans par type d'activité en 2018 à Arsac-en-Velay » (consulté le ).
  9. « Emp T1 - Population de 15 à 64 ans par type d'activité en 2018 dans la Haute-Loire » (consulté le ).
  10. « Emp T1 - Population de 15 à 64 ans par type d'activité en 2018 dans la France entière » (consulté le ).
  11. « Base des aires d'attraction des villes 2020 », sur site de l'Insee (consulté le ).
  12. « Emp T5 - Emploi et activité en 2018 à Arsac-en-Velay » (consulté le ).
  13. « ACT T4 - Lieu de travail des actifs de 15 ans ou plus ayant un emploi qui résident dans la commune en 2018 » (consulté le ).
  14. « ACT G2 - Part des moyens de transport utilisés pour se rendre au travail en 2018 » (consulté le ).
  15. « DEN T5 - Nombre d'établissements par secteur d'activité au 31 décembre à Arsac-en-Velay » (consulté le ).
  16. « DEN T5 - Nombre d'établissements par secteur d'activité au 31 décembre dans la France entière Haute-Loire » (consulté le ).

Autres sources[modifier | modifier le code]

  1. « Métadonnées de la commune d'Arsac-en-Velay », sur le site de l'Insee (consulté le ).
  2. Stephan Georg, « Distance entre Arsac-en-Velay et Le Puy-en-Velay », sur https://fr.distance.to (consulté le ).
  3. « Communes les plus proches d'Arsac-en-Velay », sur www.villorama.com (consulté le ).
  4. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  5. « Commune rurale - définition », sur le site de l’Insee (consulté le ).
  6. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  7. « Base des aires d'attraction des villes 2020. », sur insee.fr, (consulté le ).
  8. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le ).
  9. « CORINE Land Cover (CLC) - Répartition des superficies en 15 postes d'occupation des sols (métropole). », sur le site des données et études statistiques du ministère de la Transition écologique. (consulté le )
  10. Dans le cartulaire de Monestier.
  11. a b et c « Code officiel géographique- Rattachements de la commune d'Arsac-en-Velay », sur le site de l'Insee (consulté le ).
  12. « communauté d'agglomération du Puy-en-Velay - fiche descriptive au  », sur la Base nationale sur l'intercommunalité (consulté le ).
  13. « Découpage électoral de la Haute-Loire (avant et après la réforme de 2010) », sur http://www.politiquemania.com/ (consulté le ).
  14. Loi no 2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral, article 51 et son décret d'application no 2013-938 du 18 octobre 2013.
  15. « Election des conseillers municipaux et du maire », sur le site de la DGCL (consulté le )
  16. Article L. 2121-2 du code général des collectivités territoriales
  17. a et b « Résultats du 1er tour pour Arsac-en-Velay », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  18. « Répertoire national des élus - version du 3 septembre 2020 », sur https://www.data.gouv.fr/ (consulté le )
  19. a b c et d « Roger Couriol, maire honoraire », sur La Montagne (consulté le ).
  20. « Résultats Municipales 2014 - Arsac-en-Velay », sur Le Monde (consulté le ).
  21. « Les conséquences de l’intercommunalité sur la fiscalité des communes », sur collectivites-locales.gouv.fr (consulté le ).
  22. « Comptes de la commune d'Alleyrac », sur impots.gouv.fr (consulté le ).
  23. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  24. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  25. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  26. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018 et 2019.
  27. Insee, « Évolution et structure de la population en 2018 - Commune d'Arsac-en-Velay (43010) », (consulté le ).
  28. Insee, « Évolution et structure de la population en 2018 - Département de la Haute-Loire (43) », (consulté le ).
  29. « Entreprises à Arsac-en-Velay », sur entreprises.lefigaro.fr.
  30. « Les régions agricoles (RA), petites régions agricoles(PRA) - Année de référence : 2017 », sur agreste.agriculture.gouv.fr (consulté le ).
  31. « Fiche de recensement agricole - Exploitations ayant leur siège dans la commune d'Arsac-en-Velay - Données générales », sur recensement-agricole.agriculture.gouv.fr (consulté le ).
  32. a et b « Fiche de recensement agricole - Exploitations ayant leur siège dans la commune d'Arsac-en-Velay », sur recensement-agricole.agriculture.gouv.fr (consulté le ).
  33. « Fiche de recensement agricole - Exploitations ayant leur siège dans le département de la Haute-Loire » (consulté le ).
  34. Notice no PA00092582, base Mérimée, ministère français de la Culture.