Climat de la Haute-Loire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Alors qu'il est soumis, comme l'ensemble l'hexagone, à la dominante Atlantique, sa position à l'intérieur du Massif central et la morphologie des bassins fermés confèrent au département de Haute-Loire un climat d'abri, ayant un relatif effet de continentalité. Bien que présentant des variations notables, sur des distances parfois courtes du fait de l'altitude (contraste saisissant entre la Ribeyre de Lavoûte-Chilhac, ensoleillée, et la Margeride voisine, froide et pluvieuse), le climat est souvent frais en raison des altitudes élevées (les deux-tiers du territoire sont au-dessus de 800 m).

Précipitations[modifier | modifier le code]

Les perturbations se déchargent sur les reliefs périphériques (Aubrac, Cantal et monts Dore pour celles venant de l'océan ; Cévennes pour celles venant de la Méditerranée); elles sont atténuées en arrivant sur la Haute-Loire, malgré de fréquents orages de mai à septembre et une certaine réactivation sur les massifs. Les cumuls pluviométriques, faibles à modérés, vont de moins de 600 mm/an en plaine et vallées (Brioude, Langeac, Le Puy, Monistrol-sur-Loire) à 1 200 mm en montagne (Mézenc, Margeride).

Températures[modifier | modifier le code]

Les températures moyennes à 400 mètres d'altitude sont de +3° en janvier, +19,5°C en juillet (le val d'Allier est le secteur le plus chaud).

À 1 300 mètres : -2°C en janvier, +13°C en juillet (le massif du Mézenc est le plus froid).

Le record de chaleur a été enregistré le 21 août 2011 avec 40°C à la station de Brioude-Fontannes. Le record du Puy-en-Velay quant à lui a été enregistré le 5 août 2003 avec 38,8°C.

Enneigement[modifier | modifier le code]

L'enneigement hivernal est plus régulier mais généralement moins abondant que dans les Cévennes ou à l'ouest de l'Auvergne (la continentalité atténue à la fois les précipitations et les redoux, donc les variations). La neige est fréquente à partir de novembre et tient au sol plusieurs mois par an au-dessus de 1000 m. Le vent du nord (Burle), crée une ambiance glaciale sur les hauts plateaux dénudés, soulevant la neige et l'accumulant en congères.

La belle saison revient en mai, couvrant de verdure tout le département.

Végétation[modifier | modifier le code]

La végétation résume bien le climat de la Haute-Loire : le pin sylvestre, résistant au froid comme à la sécheresse, est l'arbre dominant des collines et plateaux. En montagne se trouvent hêtres et sapins : ils résistent mieux à la neige et sont plus exigeants en eau. Enfin la présence de petites vignes dans les vallées témoigne de l'intense chaleur estivale. Certains villages, tels que Chilhac, possèdent en outre une flore d'affinité méditerranéenne, à laquelle s'ajoute des éléments exotiques largement naturalisés (cactus du genre Opuntia, communément appelés "figuiers de barbarie"). Tout cela affirmant la diversité qu'offre le département.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]