Saint-Christophe-sur-Dolaison

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Saint-Christophe-sur-Dolaison
Saint-Christophe-sur-Dolaison
Église de Saint-Christophe-sur-Dolaison.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Haute-Loire
Arrondissement Le Puy-en-Velay
Intercommunalité Communauté d'agglomération du Puy-en-Velay
Maire
Mandat
Daniel Boyer
2020-2026
Code postal 43370
Code commune 43174
Démographie
Population
municipale
956 hab. (2018 en diminution de 0,42 % par rapport à 2013)
Densité 35 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 59′ 52″ nord, 3° 49′ 16″ est
Altitude Min. 763 m
Max. 1 069 m
Superficie 27,34 km2
Type Commune rurale
Aire d'attraction Le Puy-en-Velay
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton du Velay volcanique
Législatives Deuxième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Auvergne-Rhône-Alpes
Voir sur la carte administrative de Auvergne-Rhône-Alpes
City locator 14.svg
Saint-Christophe-sur-Dolaison
Géolocalisation sur la carte : Haute-Loire
Voir sur la carte topographique de la Haute-Loire
City locator 14.svg
Saint-Christophe-sur-Dolaison
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Christophe-sur-Dolaison
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Christophe-sur-Dolaison
Liens
Site web http://st-christophe-sur-dol.com/

Saint-Christophe-sur-Dolaison est une commune française située dans le département de la Haute-Loire en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune, traversée par le 45e parallèle nord, est de ce fait située à égale distance du pôle Nord et de l'équateur terrestre (environ 5 000 km).

Saint-Christophe-sur-Dolaison est une commune rurale de montagne[1] située dans le Massif central, sur le plateau du Devès, et sur le cours du Dolaizon.

Son centre se trouve à 7,3 km au Sud-Ouest de la cathédrale du Puy-en-velay (à vol d'oiseau).

Son altitude varie de 763 à 1069 mètres, sa mairie se trouvant à 911 mètres[2].

Communes limitrophes de Saint-Christophe-sur-Dolaison
Ceyssac Vals-près-le-Puy
Bains Saint-Christophe-sur-Dolaison Cussac-sur-Loire
Séneujols Cayres Solignac-sur-loire

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Saint-Christophe-sur-Dolaison est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 1],[3],[4],[5].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction du Puy-en-Velay, dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire, qui regroupe 59 communes, est catégorisée dans les aires de 50 000 à moins de 200 000 habitants[6],[7].

Occupation des sols[modifier | modifier le code]

Carte en couleurs présentant l'occupation des sols.
Carte des infrastructures et de l'occupation des sols de la commune en 2018 (CLC).

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des territoires agricoles (94,8 % en 2018), une proportion sensiblement équivalente à celle de 1990 (94,2 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : prairies (49,2 %), zones agricoles hétérogènes (45,3 %), forêts (4,1 %), zones urbanisées (1,1 %), terres arables (0,3 %)[8].

L'IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd'hui)[9].

Histoire[modifier | modifier le code]

Les plus anciennes traces de peuplement connues sur la municipalité remontent au néolithique (poteries décorées après cuisson de motifs géométrique)[10].

Son église romane date du XIIe siècle[11], et elle fut desservie dès 1161 par les hospitaliers du Puy, puis en 1204 par les templiers de la même ville[12].

La seigneurie et le château apparaissent dès le XIVe siècle dans diverses pièces d'archives.

En 1580, le seigneur de Talode (bourg aujourd'hui rattaché à Saint-Christophe), accompagné de Louis, Antoine et Pons de La Tour de Bains, pour se venger d'un certain juge Bertrand qui avait fait emprisonner un de leurs amis, violent son épouse, qui en meurt peu après.

Au cours de la période révolutionnaire de la Convention nationale (1792-1795), la commune a porté les noms de Christophe, Christophe-la-Montagne ou Mont-Pelé[13].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2014 En cours Daniel Boyer    
Les données manquantes sont à compléter.

Économie[modifier | modifier le code]

Saint-Christophe-sur-Dolaison est une commune du territoire de l'appellation d'origine contrôlée (AOC) Lentille verte du Puy[14]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[15]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[16].

En 2018, la commune comptait 956 habitants[Note 3], en diminution de 0,42 % par rapport à 2013 (Haute-Loire : +0,6 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
8116127581 0171 046890800932928
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
8949199129199251 0131 0929951 001
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
986988949892854812771697634
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
606562665834919911935938960
2017 2018 - - - - - - -
953956-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[17] puis Insee à partir de 2006[18].)
Histogramme de l'évolution démographique

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L’église Saint-Christophe (XIIe siècle)[modifier | modifier le code]

Elle est mentionnée dès 1161 par les hospitaliers du Puy et en 1204 par les templiers. Elle a été classée monument historique le .

Le four banal[modifier | modifier le code]

Dans le village, en bordure de la D 31, on peut voir les restes d'un four banal où chaque famille venait cuire son pain à tour de rôle. Les tourtes préparées dans des « paillas » à la ferme étaient apportées par les femmes, tandis que les hommes chauffaient le four avec des fagots de bois de pin. Une fois la chaleur nécessaire atteinte, la sole du four était nettoyée des braises et le pain enfourné. La porte était luttée avec de la bouse de vache pour assurer l'étanchéité. Au bout de trois heures, le pain, convenablement cuit, était défourné. Bien refermé, les braises conservées devant le four, celui-ci attendait le lendemain qu'un voisin prenne la suite. Chacun cuisait ainsi son pain pour deux à trois semaines.

Le chemin de Compostelle[modifier | modifier le code]

Saint-Christophe-sur-Dolaison est la troisième commune traversée par la via Podiensis du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle. On vient du Vals-près-le-Puy, la prochaine commune est Bains.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Classement Montagne sur le site de l'ANEM (Association nationale des Élus de la Montagne)
  2. Annuaire Mairie Saint-Christophe-sur-Dolaison
  3. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 28 mars 2021).
  4. « Commune rurale - définition », sur le site de l’Insee (consulté le 28 mars 2021).
  5. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 28 mars 2021).
  6. « Base des aires d'attraction des villes 2020. », sur insee.fr, (consulté le 28 mars 2021).
  7. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le 28 mars 2021).
  8. « CORINE Land Cover (CLC) - Répartition des superficies en 15 postes d'occupation des sols (métropole). », sur le site des données et études statitiques du ministère de la Transition écologique. (consulté le 24 avril 2021)
  9. IGN, « Évolution de l'occupation des sols de la commune sur cartes et photos aériennes anciennes. », sur remonterletemps.ign.fr (consulté le 24 avril 2021). Pour comparer l'évolution entre deux dates, cliquer sur le bas de la ligne séparative verticale et la déplacer à droite ou à gauche. Pour comparer deux autres cartes, choisir les cartes dans les fenêtres en haut à gauche de l'écran.
  10. Site internet officiel de la municipalité : www.st-christophe-sur-dol.com
  11. Certaines sources indiquent le XIe siècle, comme par exemple sur de vieilles cartes-postales. Il semble qu'elle fut bâtie au XIe siècle, pour apparaître sur un premier document au XIIe siècle.
  12. www.st-christophe-sur-dol.com
  13. Saint-Chrisophe-sur-Dolaison sur le site Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui de l'EHESS, consulté le 18 juillet 2012.
  14. Décret du 23 septembre 1999 relatif à l'appellation d'origine contrôlée « Lentille verte du Puy »
  15. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  16. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  17. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  18. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :