Airbus A320neo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Airbus A320neo
Logo Airbus A320neo.svg
Image dans Infobox.
Présentation
Type
Famille d'aéronefs (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Usage
Gestionnaire
List of Airbus A320 operators (en), British Airways, American Airlines, Qatar AirwaysVoir et modifier les données sur Wikidata
Site web

Airbus A320neo est une famille d'avions de la société européenne Airbus, rénovant sa gamme A320, avec les technologies déployées pour la construction de l'Airbus A380, puis l'A350 XWB. Il complète la gamme de l'Airbus A330neo.

Lancé le , il fait son premier vol le [1], et est déployé pour la première fois commercialement par Lufthansa, le [2].

Il est équipé soit de moteurs CFM LEAP-1A, soit de moteurs Pratt & Whitney PW1000G et des winglet courbées (appelées par Airbus Wingtip fence). L'A320neo est 15 à 20 % plus efficace au niveau de la consommation du carburant que la première famille d'A320, et affiche des réductions de ses émissions de CO2 du même ordre et d'environ 50 % pour celles d'oxydes d'azote[1].

Les moyens courriers : A319neo, A320neo, A321neo[modifier | modifier le code]

La famille A320 se déclinait en quatre longueur de fuselage. Néanmoins, la version la plus courte, l'A318, ne bénéficie pas de la mise à jour « neo ». Cet avion s'est assez peu vendu, et il devenait redondant avec l'Airbus A220, hérité du rachat d'une partie du groupe Bombardier, de même capacité : Air France, par exemple, remplace ses A318 (et même ses A319) par des A220[3]. L'A319neo, L'A320neo, et l'A321neo reprennent les mêmes dimensions que leurs prédécesseurs respectifs.

Les long courriers : A321 LR et XLR[modifier | modifier le code]

L'A321 LR (long range) est une modification de l'A321neo : il est extérieurement identique, mais reçoit un réservoir supplémentaire, ce qui en fait un long courrier, avec une autonomie en distance de 7 400 km. Relançant le marché des monocouloirs long-courrier, il est vu par certains observateurs comme une opportunité pour les compagnies low cost d'accéder aux liaisons long-courrier et ainsi favoriser les liaisons long-courrier directes entre aéroports secondaires[4]. Il vise le remplacement des flottes de Boeing 757[5]. Son premier vol a eu lieu en janvier 2018[6]. Le futur A321 XLR augmente encore la capacité de carburant et offre une autonomie de 8 700 km[7]. Il effectue son 1er vol d'essai le [8].

Les avions d'affaires[modifier | modifier le code]

Dérivée militaires[modifier | modifier le code]

Evolutions postérieures[modifier | modifier le code]


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Olivier Hertel, « Premier vol de l'Airbus A320neo », sur sciencesetavenir.fr, (consulté le )
  2. François Duclos, « Lufthansa : Airbus A320neo en service », sur air-journal.fr, (consulté le )
  3. « L’Airbus A220 d’Air France se dévoile (photos, vidéo) | Air Journal » (consulté le )
  4. « L'Airbus A321LR, l'avion qui peut faire exploser le low-cost long-courrier », sur La Tribune (consulté le )
  5. « Boeing Considers Next Midmarket Moves As Airbus Watches | Aviation Week Network », sur aviationweek.com (consulté le )
  6. « Le premier A321LR effectue son premier vol avec succès », sur Airbus (consulté le )
  7. « A321 XLR : l’arme d’Airbus pour damer le pion à Boeing », sur Capital.fr, (consulté le )
  8. « [En images] L'Airbus A321XLR effectue son premier vol d'essai », L'Usine nouvelle,‎ (lire en ligne, consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]