Grade militaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un grade militaire indique, historiquement, le statut d’un militaire. Mais la hiérarchie par grades s'applique aussi de nos jours dans certains domaines civils comme dans la police où chez les pompiers.

L'appellation d'un grade peut varier en fonction du corps auquel il appartient. En général cependant, la fonction prime le grade.

Dans l'armée[modifier | modifier le code]

Armées anciennes[modifier | modifier le code]

Armée romaine[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Grades de l'armée romaine.

Les grades des armées romaines étaient beaucoup moins nombreux que ceux des armées modernes. La dénomination a varié selon les siècles. On peut cependant retenir les principaux grades suivants :

  • le Légat de légion
  • le tribun militaire est un officier supérieur. Une légion comprend généralement six tribuns qui la commandent chacun à tour de rôle
  • le centurion est un officier d'infanterie, qui commande une centurie.
  • le décurion est un officier de cavalerie, qui commande une décurie, (minimum dix cavaliers).
  • l'optio est une sorte d'aspirant centurion qui fait office de second à ce dernier.

Armées médiévales européennes[modifier | modifier le code]

Liste alphabétique à structurer

Armées médiévales japonaises[modifier | modifier le code]

  • Ashigaru : soldat à pied, piétaille
  • Bushi : soldat de rang reconnu
  • Daimyō : administrateur d'une province (seigneur)
  • Shogun : dictateur militaire (dépend des périodes historiques)
  • Jizamurai, ou ji-samurai : guerrier qui pendant l'époque de Kamakura, était assigné à une terre et devait la cultiver. Les ji-samurai étaient en fait des paysans qui, en cas de guerre, devaient rendre un service armé au seigneur dont ils dépendaient.
  • Musha : Anciens nom donné aux guerriers.
  • Hatamoto : "Hommes des bannières"
  • yamabushi : moine guerrier.

Note : le terme samouraï est un terme qui fut utilisé tardivement.

Armées contemporaines[modifier | modifier le code]

Dans les domaines civils[modifier | modifier le code]

Un képi de sous-officier et deux épaulettes d'officier (Sous-Lieutenant), deux des différents grades des sapeurs-pompiers belges.

Douanes[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Douanes.

Gendarmerie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Gendarmerie.

Police[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Police (institution).

Pompiers[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Pompier.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Compléments[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]