Ground Master 400

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ground Master 403 finlandais, cette version est produite depuis 2008.

Le Ground Master 400 est un système de radar mobile fabriqué par ThalesRaytheonSystems (en)[1], une coentreprise du français Thales et de l'américain Raytheon, commercialisé depuis 2008.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Le GM 400 est un radar 3D de défense aérienne à longue portée, à réseau balayé électroniquement, offrant une détection des altitudes très élevées à très basses. Il suit un large éventail de cibles, depuis les avions tactiques hautement manœuvrables volant au-dessous de plusieurs centaines de pieds jusqu'aux petits dispositifs non conventionnels, tels que les UAV ou les missiles de croisière.

Le système peut être mis en œuvre par une équipe de quatre personnes en 30 minutes et peut être télécommandé. Le système tient dans un conteneur d'expédition de 20 pieds et pèse moins de dix tonnes. Le système peut être rapidement déployé monté sur un camion tactique 6x6 ou 8x8 et peut être transporté par un seul avion C-130 ou un hélicoptère de transport lourd[2].

Le GM 400 a été sélectionné en autre pour protéger le centre spatial guyanais de l'Agence spatiale européenne. Le système est opérationnel depuis la fin 2012[3].

Caractéristiques principales[modifier | modifier le code]

  • Radar de surveillance aérienne
  • Personnels : 4
  • Radar AESA 3D en bande S
  • Taux de rotation de 6 tr/min
  • Capteur de défense aérienne à longue distance et à haute altitude
  • Détecte les aéronefs à voilure fixe et à voilure tournante, les missiles de croisière, les UAV et les missiles balistiques tactiques
  • Couverture:
    • Azimut: 360 °
    • Orientation: 20 ° et 40 °
  • Performance:
    • Portée de détection:
      • Avion de chasse: 450 km
      • Missile de croisière: 250 km
    • Taux de détection maximum en altitude: 30,5 km
    • Portée instrumentée: 470 km
  • Mobilité, transportabilité et fiabilité élevées
  • Modes de fonctionnement:
    • Mode de formation de faisceau numérique
    • Faisceau empilé (temps maximum sur la cible)
    • Bande S (partie haute 2,9 / 3,3 GHz)
    • 2 modes Doppler
    • Contre-mesures électroniques (ECCM)
    • Capacité de détection des missiles balistiques tactiques (TBM).

Opérateurs[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]