Ambassade de France en Argentine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ambassade de France en Argentine
Drapeau de la France
France
Vue de la mission diplomatique
Le Palais Ortiz-Basualdo

Lieu Cerrito 1399
Buenos Aires 1010
Coordonnées 34° 35′ 30″ sud, 58° 22′ 57″ ouest
Ambassadeur Pierre-Henri Guignard
Nomination
Site web Consulter

Géolocalisation sur la carte : Argentine

(Voir situation sur carte : Argentine)
Ambassade de France en Argentine

Géolocalisation sur la carte : Buenos Aires

(Voir situation sur carte : Buenos Aires)
Ambassade de France en Argentine

Voir aussi : Ambassade d'Argentine en France
Ambassadeurs françaisConsuls français

L'ambassade de France en Argentine est la représentation diplomatique de la République française auprès de la République argentine. Elle est située à Buenos Aires, la capitale du pays, et son ambassadeur est, depuis 2016, Pierre-Henri Guignard.

Ambassade[modifier | modifier le code]

L'ambassade est située dans l'ancien Palais Ortiz-Basualdo, en plein cœur de Buenos Aires, la capitale argentine. Cet édifice de 1912 prolonge l'axe d'une des principales avenues de la ville, la 9 de Julio. Le consulat général de France a été officiellement inauguré le au 1253 Basavilbaso, à quelques rues de la chancellerie.

Histoire[modifier | modifier le code]

Un couple de la haute société portègne du début du XXe siècle, Daniel Ortiz-Basualdo et Mercedes Zapiola Eastman, habitué à voyager entre Paris et Buenos Aires, désigna un architecte français, Paul Pater, pour réaliser ce palais dont la construction débuta en 1912. Le style est un subtil mélange d'influences architecturales Louis XV, de décorations asiatiques et de créations extérieures à l'anglaise.

Racheté en 1914 par la Famille Piveau Léon,Gratias Maria, l'édifice fut utilisé comme résidence officielle par le Prince de Galles, Édouard VIII, en 1925 mais l'État français s'en porta acquéreur en 1939 et y installa sa représentation diplomatique. La résidence de France, quant à elle, était basée à San Isidro.

Dans les années 1970, le bâtiment se dégrada peu à peu et arriva à la limite de la démolition. Grâce à la pression du gouvernement français, il conserva sa place au cœur du secteur de l'avenue 9 de Julio qui fut réhabilité.

Considéré comme un des plus beaux bâtiments de Buenos Aires, la décoration intérieure reprend l'esprit de l'aristocratie de la fin du XIXe siècle, avec de grandes boiseries et des revêtements de marbre.

Ambassadeurs de France en Argentine[modifier | modifier le code]

De À Ambassadeur
1945 1948 Wladimir d'Ormesson
1948 1951 Guillaume Georges-Picot
1951 1955 Guy de Girard de Charbonnières
1955 1957 Philippe Baudet
1957 1958 Bernard Cornut-Gentille
1958 1962 Armand de Blanquet du Chalay
1962 1963 Jean-Paul Boncour
1963 1968 Christian Jacquin de Margerie
1968 1972 Jean de La Chevardière de La Grandville
1972 1976 Jean-Claude Winckler
1976 1978 François de La Gorce
1978 1981 Bernard Destremau
1981 1984 Dominique Paolini
1984 1988 Antoine Blanca
1988 1991 Pierre Decamps
1991 1993 Pierre Guidoni
1993 1997 Renaud Vignal
1997 2003 Paul Dijoud
2003 2006 Francis Lott
2006 2009 Frédéric Baleine du Laurens
2009 2013 Jean-Pierre Asvazadourian
2013 2016 Jean-Michel Casa
2016 auj. Pierre-Henri Guignard[1]

Consulats[modifier | modifier le code]

Consulats honoraires[modifier | modifier le code]

Il existe 17 consuls honoraires exerçant à Bahía Blanca, Cordoba, Jujuy, La Plata, Mar del Plata, Mendoza, Neuquén, Puerto Iguazú, Resistencia, Río Gallegos, Rosario, Salta, San Carlos de Bariloche, San Miguel de Tucumán, Santa Fe, Trelew et Ushuaïa[2].

Communauté française[modifier | modifier le code]

Au 31 décembre 2016, 12 327 Français sont inscrits sur les registres consulaires en Argentine[3]. Près de 80 % résident dans le grand Buenos Aires, quelques-uns sont installés dans les provinces de Córdoba, Mendoza et Santa Fe[4]. 85 % des inscrits sont nés en France.

Population française inscrite au registre mondial
2001 2002 2003 2004
12 406 13 490 14 092 13 844
2005 2006 2007 2008
15 065 14 811 14 283 15 225
2009 2010 2011 2012
14 854 14 234 14 390 14 444
2013 2014 2015 2016
14 577 14 548 13 456 12 327
Personnes inscrites au registre des Français établis hors de France au 31 décembre de chaque année.
(Sources : données publiques sur data.gouv.fr et ministère français des Affaires étrangères, dont 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016)

Circonscriptions électorales[modifier | modifier le code]

Depuis la loi du [5] réformant la représentation des Français établis hors de France avec la mise en place de Conseils consulaires au sein des missions diplomatiques, les ressortissants français de l'Argentine élisent pour six ans quatre conseillers consulaires. Ces derniers ont trois rôles :

  1. ils sont des élus de proximité pour les Français de l'étranger ;
  2. ils appartiennent à l'une des quinze circonscriptions qui élisent en leur sein les membres de l'Assemblée des Français de l'étranger ;
  3. ils intègrent le collège électoral qui élit les sénateurs représentant les Français établis hors de France.

Pour l'élection à l'Assemblée des Français de l'étranger, l'Argentine appartenait jusqu'en 2014 à la circonscription électorale de Buenos Aires[6], comprenant aussi le Chili, le Paraguay et l'Uruguay, et désignant trois sièges. L'Argentine appartient désormais à la circonscription électorale « Amérique Latine et caraïbe » dont le chef-lieu est São Paulo et qui désigne sept de ses 49 conseillers consulaires pour siéger parmi les 90 membres de l'Assemblée des Français de l'étranger[7].

Pour l'élection des députés des Français de l’étranger, l'Argentine dépend de la 2e circonscription.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]