Ambassade de France au Népal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ambassade de France au Népal
Drapeau de la France
France
Vue de la mission diplomatique

Lieu Lazimpat
Katmandou
Coordonnées 27° 43′ 12″ nord, 85° 19′ 10″ est
Ambassadeur François-Xavier LÉGER
Nomination Septembre 2018
Site web http://www.ambafrance-np.org/

Géolocalisation sur la carte : Népal

(Voir situation sur carte : Népal)
Ambassade de France au Népal

Voir aussi : Ambassade du Népal en France
Ambassadeurs françaisConsuls français

L'ambassade de France au Népal est la représentation diplomatique de la République française auprès du Royaume du Népal. Elle est située à Katmandou, la capitale du pays, et son ambassadeur est, depuis Septembre 2018 François-Xavier LÉGER

Ambassade[modifier | modifier le code]

L'ambassade est située route Lazimpat, à Katmandou, près du Palais royal. La section consulaire se trouve en Inde a New Delhi depuis 2014.


Histoire[modifier | modifier le code]

À la suite du violent séisme au Népal le 25 avril 2015, les survivants français critiquent la gestion d'urgence de l'ambassade lors du tremblement de terre. L'ambassade a notamment refusé d'accueillir des ressortissants français en détresse, contraints de rejoindre l'ambassade du Royaume-Uni, qui les a accueillis temporairement[1].

Ambassadeurs de France au Népal[modifier | modifier le code]

De A Ambassadeur
1949 1952 Daniel Levi[2]
1952 1961 Stanislas Ostrorog[2]
1961 1965 Jean-Paul Garnier[2]
1965 1967 Jean Daridan[2]
1967 1971 Jean Français[3]
1971 1975 François Toussaint
1975 1977 Frédéric Max
1977 1980 François de Testa
1980 1984 Francis de Noyelle
1984 1985 Lionel de Warren
1985 1990 Roland Barraux
1990 1993 Michel Galas
1993 1996 Daniel Dupont
1996 2000 Michel Lummaux
2000 2004 Claude Ambrosini
2004 2007 Michel Jolivet
2007 2010 Gilles-Henry Garault
2010 2013 Jean-Charles Demarquis
2013 2016 Martine Bassereau
2016 2018 Yves Carmona[4]
2018 François-Xavier LÉGER

Relations diplomatiques[modifier | modifier le code]

Les relations diplomatiques entre la France et le Népal datent du , avec la nomination du premier ambassadeur de France, alors en résidence à New Delhi. Les relations politiques entre les deux pays sont, elles, beaucoup plus anciennes. Dès le XVIIe siècle, des commerçants français avaient découvert l'existence de cette région, ensuite suivis par le périple de deux pères jésuites, l'un belge, Albert Dorville, l'autre, autrichien, Johann Grüber qui le traversèrent, voyageant de Lhassa, au Tibet, à Agra, en Inde. Peu de Français purent, ultérieurement, accéder à ce pays montagneux, hormis quelques religieux et, durant la Révolution française, des officiers d'artillerie recrutés en Inde aux fins d'apporter leur savoir militaire[5]. Les relations officielles entre Paris et Katmandou datent de 1850, lorsque le Premier ministre Jang Bahadur (en) rendit visite au futur Napoléon III, en grand costume d'apparat qui fit grand bruit dans la capitale française. Mais les premiers Népalais à fouler le sol français furent ensuite les régiments Gurkhas, qui, en 1914, vinrent courageusement prêter main-forte contre les troupes allemandes. Ensuite, en 1950, une expédition française, menée par Maurice Herzog, conquit pour la première fois l'Annapurna. Il faudra attendre juin 1967 pour voir l'ouverture d'ambassades résidentes dans les deux pays, après la visite du roi Mahendra auprès du Général de Gaulle.

Consulat[modifier | modifier le code]

Communauté française[modifier | modifier le code]

Au 31 décembre 2016, 225 Français sont inscrits sur le registre consulaire au Népal[6].

Population française inscrite au registre mondial
2001 2002 2003 2004
199178161174
2005 2006 2007 2008
201184189186
2009 2010 2011 2012
220233218239
2013 2014 2015 2016
248248212225
Personnes inscrites au registre des Français établis hors de France au 31 décembre de chaque année.
(Sources : données publiques sur data.gouv.fr et ministère français des Affaires étrangères, dont 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016)

Circonscriptions électorales[modifier | modifier le code]

Depuis la loi du [7] réformant la représentation des Français établis hors de France avec la mise en place de Conseils consulaires au sein des missions diplomatiques, les ressortissants français d'une circonscription recouvrant le Bangladesh, l'Inde (1re circonscription), le Népal et le Sri Lanka élisent pour six ans quatre conseillers consulaires. Ces derniers ont trois rôles :

  1. ils sont des élus de proximité pour les Français de l'étranger ;
  2. ils appartiennent à l'une des quinze circonscriptions qui élisent en leur sein les membres de l'Assemblée des Français de l'étranger ;
  3. ils intègrent le collège électoral qui élit les sénateurs représentant les Français établis hors de France.

Pour l'élection à l'Assemblée des Français de l'étranger, le Népal appartenait jusqu'en 2014 à la circonscription électorale de New Delhi[8], comprenant aussi l'Afghanistan, le Bangladesh, l'Inde (sauf Pondichéry), l'Iran, les Maldives, le Pakistan et le Sri Lanka, et pourvoyant deux sièges. Le Népal appartient désormais à la circonscription électorale « Asie-Océanie » dont le chef-lieu est Hong Kong et qui désigne neuf de ses 59 conseillers consulaires pour siéger parmi les 90 membres de l'Assemblée des Français de l'étranger[9].

Pour l'élection des députés des Français de l’étranger, le Népal dépend de la 11e circonscription.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Les survivants français critiquent la gestion de crise de l'ambassade de France au Népal », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  2. a b c et d En résidence à New Delhi.
  3. Premier ambassadeur résident à Katmandou.
  4. Décret du 18 janvier 2016, JORF no 15 du 19 janvier 2016, texte no 50, NOR MAEA1524115D.
  5. D'après une Conférence de Jean Français, ambassadeur de France, le .
  6. Population française inscrite au registre mondial (auprès des postes consulaires) au 31/12/2016.
  7. Loi no 2013-659 du 22 juillet 2013 relative à la représentation des Français établis hors de France sur Légifrance.
  8. Décret no  2005-552 du 24 mai 2005.
  9. Élections 2014 - découpage mondial par circonscription AFE, sur le site du ministère des Affaires étrangères.