Ambassade de France en Ouganda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ambassade de France en Ouganda
Drapeau de la France
France
Lieu 16, Lumumba Avenue
Kampala
Coordonnées 0° 19′ 12″ nord, 32° 34′ 37″ est
Ambassadeur Stéphanie Rivoal
Nomination
Site web http://www.ambafrance-ug.org/france_ouganda/

Géolocalisation sur la carte : Ouganda

(Voir situation sur carte : Ouganda)
Ambassade de France en Ouganda

Voir aussi : Ambassade d'Ouganda en France
Ambassadeurs françaisConsuls français

L'ambassade de France en Ouganda est la représentation diplomatique de la République française auprès de la République d'Ouganda. Elle est située à Kampala, la capitale du pays, et son ambassadrice est, depuis 2016, Stéphanie Rivoal.

Ambassade[modifier | modifier le code]

L'ambassade est située à Kampala, à flanc de colline, dans le quartier Nakasero (en). Elle accueille aussi une section consulaire. Tous services confondus, elle comprend une quarantaine de personnes

Histoire[modifier | modifier le code]

Les locaux de l'actuelle ambassade de France à Kampala ont été inaugurés en 1999. Son architecte est Kirkor Kalayciyan qui a conçu un immeuble de brique rouge s'intégrant au tissu urbain où prédominent les toitures en tuile.

La Résidence de France a été acquise dès l'ouverture d'une représentation diplomatique dans le pays, en 1962, et est située elle aussi dans le quartier de Nakasero[1]. Elle a été rénovée par le même architecte durant la construction de l'ambassade.

Ambassadeurs de France en Ouganda[modifier | modifier le code]

De À Ambassadeur
1962 1962 M. Smirnov de Grez[2]
1962 1964 Pierre-Jules Meyer[3]
1964 1969 Marcel Flory
1969 1975 Albert Thabault
1975 1979 Pierre-Henri Renard
1979 1982 Jean-Xavier Clément
1982 1986 Jacques Butin
1986 1990 Pierre Cornée
1990 1993 Yannick Gérard
1993 1998 François Descoueyte
1998 2001 René Roudaut
2001 2005 Jean-Bernard Thiant
2005 2007 Bernard Garancher
2007 2010 René Forceville
2010 2013 Aline Kuster-Ménager
2013 2016 Sophie Moal-Makame
2016 auj. Stéphanie Rivoal[4]

Relations diplomatiques[modifier | modifier le code]

Dès l'indépendance de l'Ouganda vis-à-vis du Royaume-Uni, en 1962, la France a nommé un représentant diplomatique dans le pays. À l'accession au pouvoir d'Amin Dada, la France poursuit de bonnes relations diplomatiques, mais l'orientation prise par le régime éloigne l'Ouganda de la majorité des pays occidentaux. Après la chute du dictateur, les relations ont été affectées par la politique étrangère de l'Ouganda et, en particulier, par ses interventions en République démocratique du Congo en 1996, mais se reconstruisent avec des échanges plus denses.

Consulat[modifier | modifier le code]

Communauté française[modifier | modifier le code]

Au 31 décembre 2016, 333 Français sont inscrits sur les registres consulaires en Ouganda[5].

Population française inscrite au registre mondial
2001 2002 2003 2004
130177195216
2005 2006 2007 2008
240262202231
2009 2010 2011 2012
280277387414
2013 2014 2015 2016
417440380333
Personnes inscrites au registre des Français établis hors de France au 31 décembre de chaque année.
(Sources : données publiques sur data.gouv.fr et ministère français des Affaires étrangères, dont 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016)

Circonscriptions électorales[modifier | modifier le code]

Depuis la loi du [6] réformant la représentation des Français établis hors de France avec la mise en place de Conseils consulaires au sein des missions diplomatiques, les ressortissants français d'une circonscription recouvrant le Burundi, le Kenya, l'Ouganda, le Rwanda, la Tanzanie, la Zambie et le Zimbabwe élisent pour six ans trois conseillers consulaires. Ces derniers ont trois rôles :

  1. ils sont des élus de proximité pour les Français de l'étranger ;
  2. ils appartiennent à l'une des quinze circonscriptions qui élisent en leur sein les membres de l'Assemblée des Français de l'étranger ;
  3. ils intègrent le collège électoral qui élit les sénateurs représentant les Français établis hors de France.

Pour l'élection à l'Assemblée des Français de l'étranger, l'Ouganda appartenait jusqu'en 2014 à la circonscription électorale de Nairobi[7] comprenant aussi le Burundi, le Kenya, le Rwanda et la Tanzanie, et désignant deux sièges. L'Ouganda appartient désormais à la circonscription électorale « Afrique centrale, australe et orientale » dont le chef-lieu est Libreville et qui désigne cinq de ses 37 conseillers consulaires pour siéger parmi les 90 membres de l'Assemblée des Français de l'étranger[8].

Pour l'élection des députés des Français de l’étranger, l'Ouganda dépend de la 10e circonscription.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]