Ambassade de France au Koweït

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif Ambassade de France au Koweït
Drapeau de la France
France
Drapeau du Koweït
Koweït
Lieu Al Mansouriya, Rue 13, Block 1
Koweït
Coordonnées 29° 21′ 37″ N 47° 59′ 34″ E / 29.36039, 47.992707 ()29° 21′ 37″ Nord 47° 59′ 34″ Est / 29.36039, 47.992707 ()  
Ambassadeur Christian Nakhlé
Nomination 22 juillet 2013
Site internet Consulter

Géolocalisation sur la carte : Koweït

(Voir situation sur carte : Koweït)
Ambassade de France au Koweït

Voir aussi : Ambassade du Koweït en France
Ambassadeurs françaisConsuls français

L'ambassade de France au Koweït est la représentation diplomatique de la République française auprès de l'État du Koweït. Elle est située à Koweït, la capitale du pays, et son ambassadeur est, depuis 2013, Christian Nakhlé.

L'ambassade[modifier | modifier le code]

L'ambassade est située dans le district Al Dasma, près de la rue Al Mansouriya, à Koweït. Elle accueille aussi une section consulaire.

Histoire[modifier | modifier le code]

Ambassadeurs de France au Koweït[modifier | modifier le code]

De A Ambassadeur
1964 1968 Pierre-Louis Falaize[1]
1968 1975 Paul Carton[2]
1975 1979 José Paoli
1979 1982 Pierre Blouin
1982 1986 Jean Bressot
1986 1988 Marcel Laugel
1988 1991 Jean Bellivier
1991 1992 Jean Bressot[3]
1992 1997 Charles de Bancalis de Maurel d'Aragon
1997 1999 Jean Félix-Paganon
1999 2002 Patrice Paoli
2002 2005 Claude Losguardi
2005 2007 Corinne Breuzé
2007 2010 Jean-René Gehan
2010 2013 Nada Yafi
2013 auj. Christian Nakhlé

Relations diplomatiques[modifier | modifier le code]

Après avoir reconnu l'indépendance du Koweït le 28 août 1961, la France a dans un premier temps accrédité son ambassadeur au Liban auprès du gouvernement du Koweït, en rattachant l'émirat à la circonscription consulaire de Beyrouth. Le 31 juillet 1968, le premier ambassadeur résident a été nommé.

Lors de l'invasion du Koweït par les troupes irakiennes le 2 août 1990, la France s'est montrée solidaire et, en tant que membre du Conseil de sécurité de l'ONU, a voté l'ensemble des résolutions visant à protéger l'émirat. Au retour de la souveraineté du pays, la France a conclu un accord de défense par lequel elle s'engage à garantir la sécurité du Koweït.

Consulat[modifier | modifier le code]

Communauté française[modifier | modifier le code]

Au 31 décembre 2013, 1 045 Français sont inscrits sur le registre consulaire au Koweït[4].

Population française inscrite au registre mondial
2001 2002 2003 2004 2005
597 638 661 775 828
2006 2007 2008 2009 2010
926 966 962 943 948
2011 2012 2013 - -
1 014 989 1 045 - -
Personnes inscrites au registre des Français établis hors de France au 31 décembre de chaque année.
(Sources : données publiques sur data.gouv.fr et ministère français des Affaires étrangères, dont 2010, 2011, 2012 et 2013)


Circonscriptions électorales[modifier | modifier le code]

Pour l'élection à l'Assemblée des Français de l'étranger, le Koweït appartient à la circonscription électorale d'Abou Dabi[5], comprenant aussi l'Arabie saoudite, le Bahreïn, les Émirats arabes unis, Oman, le Qatar et le Yémen, et désignant deux sièges.

Pour l'élection des députés des Français de l’étranger, le Koweït dépend de la 10e circonscription.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ambassadeur de France au Liban, accrédité au Koweït.
  2. Chargé d'affaires, puis ambassadeur.
  3. pour la seconde fois.
  4. [PDF] Population française inscrite au registre mondial (auprès des postes consulaires) au 31/12/2013
  5. Décret no  2005-552 du 24 mai 2005.