Ambassade de France au Sri Lanka

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ambassade de France au Sri Lanka
Drapeau de la France
France
Lieu 89 Rosmead Place
Colombo
Coordonnées 6° 54′ 52″ nord, 79° 52′ 21″ est
Ambassadeur Jean-Marin Schuh
Nomination
Site web Consulter

Géolocalisation sur la carte : Sri Lanka

(Voir situation sur carte : Sri Lanka)
Ambassade de France au Sri Lanka

Voir aussi : Ambassade du Sri Lanka en France
Ambassadeurs françaisConsuls français

L'ambassade de France au Sri Lanka est la représentation diplomatique de la République française auprès de la République démocratique socialiste de Sri Lanka. Elle est située à Colombo, la capitale du pays, et son ambassadeur est, depuis 2015, Jean-Marin Schuh. Celui-ci est aussi accrédité auprès de la République des Maldives.

Ambassade[modifier | modifier le code]

L'ambassade est située à Colombo. Elle accueille aussi une section consulaire.

Histoire[modifier | modifier le code]

Ambassadeurs de France au Sri Lanka[modifier | modifier le code]

De A Ambassadeur
1948 1951 Lionel Pinoteau[1],[2]
1951 1953 Roger Robert du Gardier[1],[3]
1953 1959 Lucien Colin[4],[5]
1959 1961 André Guibaut
1961 1964 Olivier Lange[6]
1964 1968 Jean Brionval[7]
1968 1971 Albert Chambon[8]
1971 1975 Joseph Lambroschini[9]
1975 1978 Pierre Anthonioz[10]
1978 1981 Jacques Bourgoin[11]
1981 1984 François Toussaint[12]
1984 1986 Pierre Morizot[13]
1986 1988 Serge Éluecque[14]
1988 1992 Christian Lambert[15]
1992 1996 Jean-François Bouffandeau[16]
1996 2000 Élisabeth Dahan[17]
2000 2003 Marie-France Pagnier-Dunavan[18]
2003 2006 Jean-Bernard Devaivre[19]
2006 2009 Michel Lummaux[20]
2009 2013 Christine Robichon[21]
2013 2015 Jean-Paul Monchau[22]
2015 auj. Jean-Marin Schuh[23]

Relations diplomatiques[modifier | modifier le code]

Les Maldives[modifier | modifier le code]

La France n'a pas de représentation diplomatique permanente aux Maldives. Si l'indépendance du pays est déclarée le 25 juillet 1965, ce n'est qu'à la chute du Sultanat et l'instauration de la deuxième république, le 11 novembre 1968, que la France et les Maldives engagent des relations diplomatiques. C'est l'ambassadeur de France au Sri Lanka qui est accrédité auprès de la République des Maldives. Seuls l'Inde, la Chine, le Pakistan, le Bangladesh et le Sri Lanka ont un bureau de représentation diplomatique aux Maldives.

Consulat[modifier | modifier le code]

Outre la section consulaire de Colombo, il existe un consul honoraire exerçant à Malé, capitale de la République des Maldives.

Communauté française[modifier | modifier le code]

Au 31 décembre 2016, 591 Français sont inscrits sur les registres consulaires au Sri Lanka[24].

Population française inscrite au registre mondial
2001 2002 2003 2004
279 287 307 350
2005 2006 2007 2008
409 488 471 436
2009 2010 2011 2012
405 413 425 441
2013 2014 2015 2016
486 488 529 591
Personnes inscrites au registre des Français établis hors de France au 31 décembre de chaque année.
(Sources : données publiques sur data.gouv.fr et ministère français des Affaires étrangères, dont 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016)

Circonscriptions électorales[modifier | modifier le code]

Depuis la loi du [25] réformant la représentation des Français établis hors de France avec la mise en place de Conseils consulaires au sein des missions diplomatiques, les ressortissants français d'une circonscription recouvrant le Bangladesh, l'Inde (1re circonscription), le Népal et le Sri Lanka élisent pour six ans quatre conseillers consulaires. Ces derniers ont trois rôles :

  1. ils sont des élus de proximité pour les Français de l'étranger ;
  2. ils appartiennent à l'une des quinze circonscriptions qui élisent en leur sein les membres de l'Assemblée des Français de l'étranger ;
  3. ils intègrent le collège électoral qui élit les sénateurs représentant les Français établis hors de France.

Pour l'élection à l'Assemblée des Français de l'étranger, le Sri Lanka et les Maldives appartenaient jusqu'en 2014 à la circonscription électorale de New Delhi[26], comprenant aussi l'Afghanistan, le Bangladesh, l'Inde (sauf Pondichéry), l'Iran, le Népal et le Pakistan, et désignant deux sièges. Le Sri Lanka et les Maldives appartiennent désormais à la circonscription électorale « Asie-Océanie » dont le chef-lieu est Hong Kong et qui désigne neuf de ses 59 conseillers consulaires pour siéger parmi les 90 membres de l'Assemblée des Français de l'étranger[27].

Pour l'élection des députés des Français de l’étranger, le Sri Lanka et les Maldives dépendent de la 11e circonscription.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Envoyé spécial et ministre plénipotentiaire.
  2. Décret du 27 octobre 1948, JORF du 30 octobre 1948.
  3. Décret du 6 juillet 1951, JORF du 11 juillet 1951.
  4. Envoyé spécial et ministre plénipotentiaire, puis ambassadeur à partir de décembre 1958.
  5. Décret du 20 juin 1953, JORF du 30 juin 1953.
  6. Décret du 4 août 1961, JORF du 8 août 1961.
  7. Décret du 9 décembre 1968, JORF du 13 décembre 1968.
  8. Décret du 26 mars 1964, JORF du 1er avril 1964.
  9. Décret du 4 août 1971, JORF du 10 août 1971.
  10. Décret du 24 avril 1975, JORF du 25 avril 1975.
  11. Décret du 23 janvier 1978, JORF du 26 janvier 1978.
  12. Décret du 16 septembre 1981, JORF du 20 septembre 1981.
  13. Décret du 2 mars 1984, JORF du 9 mars 1984.
  14. Décret du 5 juillet 1986, JORF du 13 juillet 1986.
  15. Décret du 8 décembre 1988, JORF du 13 décembre 1988.
  16. Décret du 18 juin 1992, JORF du 23 juin 1992.
  17. Décret du 11 mars 1996, JORF du 19 mars 1996.
  18. Décret du 30 août 2000, JORF du 1er septembre 2000.
  19. Décret du 21 juillet 2003, JORF du 23 juillet 2003.
  20. Décret du 3 novembre 2006, JORF du 4 novembre 2006.
  21. Décret du 4 novembre 2009, JORF du 6 novembre 2009.
  22. Décret du 19 juillet 2013, JORF du 21 juillet 2013.
  23. Décret du 25 février 2015, JORF no 51 du 1er mars 2015, texte no 21, NOR MAEA1504221D.
  24. Population française inscrite au registre mondial (auprès des postes consulaires) au 31/12/2016.
  25. Loi no 2013-659 du 22 juillet 2013 relative à la représentation des Français établis hors de France sur Légifrance.
  26. Décret no  2005-552 du 24 mai 2005.
  27. Élections 2014 - découpage mondial par circonscription AFE, sur le site du ministère des Affaires étrangères.