Ambassade de France au Kazakhstan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ambassade de France au Kazakhstan
Drapeau de la France
France
Lieu 62, rue Kosmonavtov, Chubary MicroDistrict
Astana 010000
Coordonnées 51° 08′ 50″ nord, 71° 25′ 28″ est
Ambassadeur Francis Étienne
Nomination
Site web Consulter

Géolocalisation sur la carte : Kazakhstan

(Voir situation sur carte : Kazakhstan)
Ambassade de France au Kazakhstan

Voir aussi : Ambassade du Kazakhstan en France
Ambassadeurs françaisConsuls français

L'ambassade de France au Kazakhstan est la représentation diplomatique de la République française auprès de la République du Kazakhstan. Elle est située à Astana, la nouvelle capitale du Kazakhstan, et son ambassadeur est, depuis 2013, Francis Étienne.

Ambassade[modifier | modifier le code]

L'ambassade est située à Astana, qui est la capitale officielle du Kazakhstan depuis 1998. Le bâtiment « Renco » est aussi le siège des ambassades d'Allemagne, d'Italie, de Belgique, des Pays-Bas, du Japon et autres. Elle a été inaugurée en 2008 lorsque la plupart des partenaires européens de la France ont renforcé leur présence au Kazakhstan. Le consulat général de France est situé à Almaty, la principale ville et ancienne capitale du pays.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'ambassade était jusqu'en 2008 installée à Almaty, dans une demeure de plus de 150 ans qui avait précédemment été occupée par l'ambassade des États-Unis. Elle était dotée en 2005 de tous les services habituels liés au niveau de représentation, avec 45 agents diplomatiques, expatriés et locaux[1]. Elle a été transformée en antenne diplomatique puis, en 2010, en consulat général avec compétence territoriale sur le Kazakhstan et le Kirghizistan.

Ambassadeurs de France au Kazakhstan et au Kirghizistan[modifier | modifier le code]

De A Ambassadeur
1992 1994 Bertrand Fessard de Foucault[2]
1994 1999 Alain Richard[3]
1999 2003 Serge Smessow[4]
2003 2006 Gérard Perrolet[4]
2006 2009 Alain Couanon[4]
2009 2013 Jean-Charles Berthonnet[4]
2013 2017 Francis Étienne
2017 auj. Philippe Martinet[5]

.

Relations diplomatiques[modifier | modifier le code]

Les relations diplomatiques entre la France et le Kazakhstan ont été établies le [6], un peu plus d'un mois après la proclamation de l'indépendance du pays le .

Consulats[modifier | modifier le code]

Le bâtiment du consulat de France à Almaty.

Le consulat général de France au Kazakhstan est basé depuis le 17 juillet 2010 à Almaty, ancienne capitale du pays, dans les locaux de l'ancien bureau d'ambassade. Il est aussi territorialement compétent pour les Français résidant au Kirghizistan[7]. Jusqu'en 2009, le consulat était aussi compétent pour la circonscription du Tadjikistan avant qu'une section consulaire ne soit ouverte au sein de l'ambassade de France dans ce pays.

Communauté française[modifier | modifier le code]

Au 31 décembre 2016, 457 Français sont inscrits sur le registre consulaire au Kazakhstan, incluant les résidents du Kirghizistan[8].

Population française inscrite au registre mondial
2001 2002 2003 2004
120111111154
2005 2006 2007 2008
227298278314
2009 2010 2011 2012
353374417385
2013 2014 2015 2016
416457461457
Personnes inscrites au registre des Français établis hors de France au 31 décembre de chaque année.
(Sources : données publiques sur data.gouv.fr et ministère français des Affaires étrangères, dont 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016)

Circonscriptions électorales[modifier | modifier le code]

Depuis la loi du [9] réformant la représentation des Français établis hors de France avec la mise en place de Conseils consulaires au sein des missions diplomatiques, les ressortissants français d'une circonscription recouvrant l'Afghanistan, l'Azerbaïdjan, l'Iran, le Kazakhstan, le Kirghizistan, l'Ouzbékistan, le Pakistan, le Tadjikistan et le Turkménistan élisent pour six ans trois conseillers consulaires. Ces derniers ont trois rôles :

  1. ils sont des élus de proximité pour les Français de l'étranger ;
  2. ils appartiennent à l'une des quinze circonscriptions qui élisent en leur sein les membres de l'Assemblée des Français de l'étranger ;
  3. ils intègrent le collège électoral qui élit les sénateurs représentant les Français établis hors de France.

Pour l'élection à l'Assemblée des Français de l'étranger, le Kazakhstan appartenait jusqu'en 2014 à la circonscription électorale de Moscou[10], comprenant aussi l'Arménie, l'Azerbaïdjan, la Biélorussie, la Géorgie, le Kirghizistan, la Moldavie, l'Ouzbékistan, la Russie, le Tadjikistan, le Turkménistan et l'Ukraine, et désignant un siège. Le Kazakhstan appartient désormais à la circonscription électorale « Asie centrale et Moyen-Orient » dont le chef-lieu est Dubaï et qui désigne quatre de ses 23 conseillers consulaires pour siéger parmi les 90 membres de l'Assemblée des Français de l'étranger[11].

Pour l'élection des députés des Français de l’étranger, le Kazakhstan dépend de la 11e circonscription.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]