Ambassade de France en Inde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ambassade de France en Inde
Drapeau de la France
France
Lieu 2/50-E Shanti path - Chanakyapuri
New Delhi 110 021
Coordonnées 28° 35′ 44″ nord, 77° 11′ 16″ est
Ambassadeur Alexandre Ziegler
Nomination
Site web http://ambafrance-in.org/spip.php?rubrique2

Géolocalisation sur la carte : Inde

(Voir situation sur carte : Inde)
Ambassade de France en Inde

Géolocalisation sur la carte : Delhi

(Voir situation sur carte : Delhi)
Ambassade de France en Inde

Voir aussi : Ambassade d'Inde en France
Ambassadeurs françaisConsuls français

L'ambassade de France en Inde est la représentation diplomatique de la République française auprès de la République de l'Inde. Elle est située à New Delhi, la capitale du pays, et son ambassadeur est, depuis 2016, Alexandre Ziegler.

Ambassade[modifier | modifier le code]

L'ambassade est située dans le quartier Chanakyapuri de New Delhi, où se trouvent un grand nombre d'ambassades. Elle accueille aussi un consulat général.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le consulat de Pondichery[modifier | modifier le code]

Si le Consulat Général de France à Pondichéry n'est officiellement installé dans la Maison Saint-Fulgence que depuis 1956, la présence française en ce lieu est pourtant ancienne. En 1726 se trouve sur cette parcelle un cimetière français. Dans les années 1750, le terrain est acheté par Jean-Baptiste de Saint-Fulgence de Bury, officier d'infanterie qui fut Président de l'Assemblée coloniale sous la Convention. Hypothéquée, sa maison est récupérée par l'État indien et louée à l'administration française. Le Contrôleur colonial, puis l'Ordonnateur colonial, l'occupèrent durant plus d'un siècle, de 1828 à 1954, année où la France céda ses derniers territoires de la ville. Le consulat est aujourd'hui très important, avec plus de 10 000 Français dans sa circonscription.

Ambassadeurs[modifier | modifier le code]

De A Ambassadeur
1944 1945 M. Raux[1]
1945 1947 Christian Fouchet[1]
1947 1947 Henri-Paul Roux[2]
1947 1951 Daniel Lévi[3]
1951 1961 Stanislas Ostrorog[3]
1961 1965 Jean-Paul Garnier[3]
1965 1970 Jean Daridan[3]
1970 1972 Jean Vyau de Lagarde
1972 1976 Jean-Daniel Jurgensen
1976 1979 Jean-Claude Winckler
1979 1982 André Ross
1982 1985 Serge Boidevaix
1985 1987 Jean-Bernard Mérimée
1987 1991 André Lewin
1991 1996 Philippe Petit
1996 2000 Claude Blanchemaison
2000 2002 Bernard de Montferrand
2002 2007 Dominique Girard
2007 2011 Jérôme Bonnafont (es)
2011 2016 François Richier
2016 auj. Alexandre Ziegler[4]

Relations diplomatiques[modifier | modifier le code]

Consulats[modifier | modifier le code]

Outre celui de New Delhi, il existe quatre autres consulats généraux de France en Inde, basés à :

Communauté française[modifier | modifier le code]

Au 31 décembre 2016, 9 571 Français sont inscrits sur les registres consulaires en Inde[5]. Au 31 décembre 2014, les 9 983 inscrits étaient ainsi répartis entre les 5 circonscriptions consulaires : Pondichéry : 6 774 • New Delhi : 1 457 • Bombay : 827 • Bangalore : 831 • Calcutta : 94. Plus de 2 000 d'entre eux sont des retraités, des militaires ou des fonctionnaires[6]. Près de 100 000 touristes français effectuent chaque année un séjour moyen d'un mois.

Population française inscrite au registre mondial
2001 2002 2003 2004
7 9248 1348 2847 947
2005 2006 2007 2008
8 1958 7938 2658 669
2009 2010 2011 2012
9 0309 0049 5959 687
2013 2014 2015 2016
9 9509 9839 5859 571
Personnes inscrites au registre des Français établis hors de France au 31 décembre de chaque année.
(Sources : données publiques sur data.gouv.fr et ministère français des Affaires étrangères, dont 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016)

Circonscriptions électorales[modifier | modifier le code]

Depuis la loi du [7] réformant la représentation des Français établis hors de France avec la mise en place de Conseils consulaires au sein des missions diplomatiques, les ressortissants français de l'Inde élisent pour six ans des conseillers consulaires dans chacune des circonscriptions suivantes :

  1. New Delhi, Bangalore, Bombay, Calcutta, Dacca (Bangladesh), Katmandou (Népal) et Colombo (Sri Lanka) : 3 conseillers ;
  2. Pondichéry et Chennai : 3 conseillers.

Ces derniers ont trois rôles :

  1. ils sont des élus de proximité pour les Français de l'étranger ;
  2. ils appartiennent à l'une des quinze circonscriptions qui élisent en leur sein les membres de l'Assemblée des Français de l'étranger ;
  3. ils intègrent le collège électoral qui élit les sénateurs représentant les Français établis hors de France.

Pour l'élection à l'Assemblée des Français de l'étranger, l'Inde était partagée jusqu'en 2014 entre deux circonscriptions électorales : celle de Pondichéry représentait deux sièges à l'Assemblée, celle de New Delhi, comprenant aussi l'Afghanistan, le Bangladesh, l'Iran, les Maldives, le Népal, le Pakistan et le Sri Lanka, représentait deux sièges[8]. L'Inde appartient désormais à la circonscription électorale « Asie-Océanie » dont le chef-lieu est Hong Kong et qui désigne neuf de ses 59 conseillers consulaires pour siéger parmi les 90 membres de l'Assemblée des Français de l'étranger[9].

Pour l'élection des députés des Français de l’étranger, l'Inde dépend de la 11e circonscription.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]