Ambassade de France au Laos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ambassade de France au Laos
Drapeau de la France
France
Lieu Avenue Setthathirath
Vientiane
Coordonnées 17° 57′ 42″ nord, 102° 36′ 47″ est
Ambassadeur Claudine Ledoux
Nomination
Site web Consulter

Géolocalisation sur la carte : Laos

(Voir situation sur carte : Laos)
Ambassade de France au Laos

Voir aussi : Ambassade du Laos en France
Ambassadeurs françaisConsuls français

L'ambassade de France au Laos est la représentation diplomatique de la République française auprès de la République démocratique populaire du Laos. Elle est située à Vientiane, la capitale du pays, et son ambassadrice est, depuis 2015, Claudine Ledoux.

Ambassade[modifier | modifier le code]

L'ambassade est située dans le cœur historique de Vientiane, à proximité du Palais présidentiel, du Vat Sisakhet et du Vat Phra Kèo, ainsi que de la cathédrale du Sacré-Cœur de Vientiane, construite par les missionnaires français[1] en 1928. Elle accueille aussi une section consulaire.

Histoire[modifier | modifier le code]

Statue d'Auguste Pavie

Le bâtiment qu'occupe aujourd'hui l'ambassade de France a été réalisé au début du XXe siècle, initialement pour y accueillir la Direction des travaux publics. L'ensemble des édifices construits autour du parc compose l'actuel campus diplomatique, acquis par le gouvernement français en 1956. On y trouve la résidence de France, construite en 1923, un pavillon d'hôtes et plusieurs villas accueillant des agents ou des services de l'ambassade. Plusieurs restaurations ont été réalisées au cours du siècle dernier, le dernier datant de 1999.

Dans le jardin de la chancellerie se trouve une statue en bronze d'Auguste Pavie réalisée en 1933 par le sculpteur français Paul Ducuing.

Ambassadeurs de France au Laos[modifier | modifier le code]

De A Ambassadeur
1953 1954 Miguel Joaquim de Pereyra[2]
1954 1955 Michel Bréal[2]
1955 1957 André Guibaut[2]
1957 1959 Olivier Gassouin[3]
1959 1963 Pierre-Louis Falaize
1963 1966 Pierre Millet
1966 1968 Claude Arnaud
1968 1973 André Ross
1973 1976 Georges Cardi
1976 1978 Roger Duzer
1978 1982 Rupture des relations diplomatiques
1982 1985 Jean-Noël de Bouillane de Lacoste
1985 1989 Marc Menguy
1989 1992 Daniel Dupont
1992 1994 Xavier Roze
1994 1997 Gérard Chesnel
1997 2002 Renaud Lévy
2002 2004 Bernard Pottier
2004 2008 Maurice Portiche
2008 2012 François Sénémaud[4]
2012 2012 Jean-René Gehan[5]
2012 2015 Yves Carmona
2015 auj. Claudine Ledoux[6]

Relations diplomatiques[modifier | modifier le code]

Auparavant dotée d'un Haut-commissaire au Laos, la France a nommé son premier ambassadeur en 1957.

Le , la Laos rompt ses relations diplomatiques avec la France, à la suite de l'intervention vietnamienne dans le pays et de la rupture avec la République populaire de Chine. Les relations n'ont été rétablies qu'en 1982, avec la nomination d'un nouvel ambassadeur.

Consulat[modifier | modifier le code]

Communauté française[modifier | modifier le code]

Au 31 décembre 2016, 2 129 Français sont inscrits sur les registres consulaires au Laos[7], principalement établis dans la capitale, Vientiane, ainsi que plus sporadiquement à Savannakhet, Luang Prabang et Paksé. La communauté française est la 3e population étrangère du pays, après les Thaïlandais et les Vietnamiens[8].

Population française inscrite au registre mondial
2001 2002 2003 2004
882 999 967 1 012
2005 2006 2007 2008
1 086 1 278 1 209 1 439
2009 2010 2011 2012
1 568 1 741 1 884 1 952
2013 2014 2015 2016
1 936 2 069 2 090 2 129
Personnes inscrites au registre des Français établis hors de France au 31 décembre de chaque année.
(Sources : données publiques sur data.gouv.fr et ministère français des Affaires étrangères, dont 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016)

Circonscriptions électorales[modifier | modifier le code]

Depuis la loi du [9] réformant la représentation des Français établis hors de France avec la mise en place de Conseils consulaires au sein des missions diplomatiques, les ressortissants français du Laos élisent pour six ans un conseiller consulaire. Ce dernier a trois rôles :

  1. il est un élu de proximité pour les Français de l'étranger ;
  2. il appartient à l'une des quinze circonscriptions qui élisent en leur sein les membres de l'Assemblée des Français de l'étranger ;
  3. il intègre le collège électoral qui élit les sénateurs représentant les Français établis hors de France.

Pour l'élection à l'Assemblée des Français de l'étranger, le Laos appartenait jusqu'en 2014 à la circonscription électorale de Bangkok[10] comprenant aussi la Birmanie, le Brunei, le Cambodge, l'Indonésie, la Malaisie, Palaos, les Philippines, Singapour, la Thaïlande, le Timor oriental et le Viêt Nam, et désignant un siège. Le Laos appartient désormais à la circonscription électorale « Asie-Océanie » dont le chef-lieu est Hong Kong et qui désigne neuf de ses 59 conseillers consulaires pour siéger parmi les 90 membres de l'Assemblée des Français de l'étranger[11].

Pour l'élection des députés des Français de l’étranger, le Laos dépend de la 11e circonscription.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]