Ambassade de France en Syrie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ambassade de France en Syrie
Drapeau de la France
France
Vue de la mission diplomatique
L'ambassadeur de France « pour la Syrie » de 2009 à 2014.

Lieu rue Ata-al-Ayyoubi
Damas BP 769
Coordonnées 33° 31′ 32″ nord, 36° 17′ 08″ est
Ambassadeur Éric Chevallier
Nomination 2009
Site web http://www.ambafrance-sy.org

Géolocalisation sur la carte : Syrie

(Voir situation sur carte : Syrie)
Ambassade de France en Syrie

Voir aussi : Ambassade de Syrie en France
Ambassadeurs françaisConsuls français

L'ambassade de France en Syrie est la représentation diplomatique de la République française auprès de la République arabe syrienne. Elle est située à Damas, la capitale du pays, et son ambassadeur est, depuis 2009, Éric Chevallier. En raison de la guerre civile syrienne, l'ambassade est fermée depuis le 6 mars 2012, le diplomate est, dès lors, rattaché au ministère des Affaires étrangères où il devient ambassadeur de France « pour la Syrie »[1].

Ambassade[modifier | modifier le code]

L'ambassade est située rue Ata-al-Ayyoubi à Damas. Elle accueille aussi une section consulaire. Elle est fermée depuis le 6 mars 2012.

Histoire[modifier | modifier le code]

La Résidence de France se trouve dans une ancienne demeure du Wali de Damas, El-Haj Ousman Nouri Pacha, dans l'ancien faubourg d'Es-Salhiyié : la résidence du Djisser.

Ambassadeurs de France en Syrie[modifier | modifier le code]

De A Ambassadeur
1946 1950 Jean-Charles Serres[note 1]
1950 1955 Jacques-Émile Paris[note 2],[2]
1955 1956 Achille Clarac[3]
1956 1962 Rupture des relations diplomatiques (affaire de Suez)[4]
1962 1964 Pierre Sebilleau[5]
1964 1969 Jules Henri François Charles-Roux[6]
1969 1971 Henri Mazoyer[7]
1971 1975 André Nègre[8]
1975 1981 Fernand Rouillon[9]
1981 1986 Henri Servant[10]
1986 1989 Alain Grenier[11]
1989 1993 Daniel Contenay[12]
1993 1997 Jean-Claude Cousseran[13]
1997 2002 Charles de Bancalis de Maurel d'Aragon[14]
2002 2006 Jean-François Girault[15]
2006 2009 Michel Duclos[16]
2009 2014 Éric Chevallier[17]

Relations diplomatiques[modifier | modifier le code]

Entre 1958 et 1961, la Syrie fait partie de la République arabe unie, avec l'Égypte. La représentation de la France n'est ainsi pas assurée à la suite de l'affaire de Suez de 1956 à 1961.

Consulats[modifier | modifier le code]

Outre la section consulaire de Damas, un consulat est situé à Alep, qui existe depuis le XVIe siècle[18]. Un consul honoraire exerce aussi à Lattaquié. De violentes attaques les ayant pris pour cible le 12 novembre 2011, ces deux antennes consulaires ont été fermées, Charif Zein, ancien consul honoraire à Lataquié est néanmoins demeuré sur place[19].

Depuis la fermeture de l'ambassade, les services consulaires sont gérés par le consulat général de France à Beyrouth, voire celui d'Ammam pour les demandes de visa[20].

Communauté française[modifier | modifier le code]

Au 31 décembre 2016, 573 sont inscrits sur les registres consulaires en Syrie[21].

Population française inscrite au registre mondial
2001 2002 2003 2004
1 8042 0982 2742 335
2005 2006 2007 2008
2 3752 7942 6772 786
2009 2010 2011 2012
2 9553 0322 6601 893
2013 2014 2015 2016
1 3971 089814573
Personnes inscrites au registre des Français établis hors de France au 31 décembre de chaque année.
(Sources : données publiques sur data.gouv.fr et ministère français des Affaires étrangères, dont 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016)

Circonscriptions électorales[modifier | modifier le code]

Depuis la loi du [22] réformant la représentation des Français établis hors de France avec la mise en place de Conseils consulaires au sein des missions diplomatiques, les ressortissants français d'une circonscription recouvrant le Liban et la Syrie élisent pour six ans cinq conseillers consulaires. Ces derniers ont trois rôles :

  1. ils sont des élus de proximité pour les Français de l'étranger ;
  2. ils appartiennent à l'une des quinze circonscriptions qui élisent en leur sein les membres de l'Assemblée des Français de l'étranger ;
  3. ils intègrent le collège électoral qui élit les sénateurs représentant les Français établis hors de France. Afin de respecter la représentativité démographique, un délégué consulaire est élu pour compléter ce collège électoral.

Pour l'élection à l'Assemblée des Français de l'étranger, la Syrie appartenait jusqu'en 2014 à la circonscription électorale de Beyrouth[23], comprenant aussi l'Irak, la Jordanie et le Liban, et désignant trois sièges. La Syrie appartient désormais à la circonscription électorale « Asie centrale et Moyen-Orient » dont le chef-lieu est Dubaï et qui désigne quatre de ses 23 conseillers consulaires pour siéger parmi les 90 membres de l'Assemblée des Français de l'étranger[24].

Pour l'élection des députés des Français de l’étranger, la Syrie dépend de la 11e circonscription.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Envoyé extraordinaire et ministre plénipotentiaire.
  2. Envoyé extraordinaire et ministre plénipotentiaire, puis ambassadeur à partir du 30 septembre 1952.
  1. Fabienne Cosnay et Mickaël Robin, « Syrie : les hommes du président Hollande », Europe 1, 23 septembre 2013.
  2. Décret du 20 mai 1950, JORF du 3 juin 1950, p. 5981.
  3. Décret du 31 mars 1955, JORF du 5 avril 1955, p. 3391.
  4. D'octobre 1956 au 11 avril 1963
  5. Décret du 15 novembre 1962 portant nomination d'un ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire auprès de la République arabe syrienne, JORF no 271 du 17 novembre 1962, p. 11181.
  6. Décret du 21 mai 1964 portant nomination d'un ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République française auprès de la République arabe syrienne, JORF no 118 du 22 mai 1964, p. 4299.
  7. Décret du 7 mars 1969 portant nomination d'un ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République française en République arabe syrienne, JORF no 59 du 11 mars 1969, p. 2518.
  8. Décret du 7 janvier 1971 portant nomination d'un ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République française en République arabe syrienne, JORF no 7 du 9 janvier 1971, p. 329.
  9. Décret du 30 avril 1975 portant nomination d'un ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République française en République arabe syrienne, JORF no 102 du 2 mai 1975, p. 4463.
  10. Décret du 3 décembre 1981 portant nomination d'un ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République française en République arabe syrienne, JORF no 285 du 5 décembre 1981, p. 3326–3327.
  11. Décret du 14 janvier 1986 portant nomination d'un ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République française en République arabe syrienne, JORF no 15 du 18 janvier 1986, p. 917.
  12. Décret du 30 juin 1989 portant nomination d'un ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République française en République arabe syrienne, JORF no 154 du 4 juillet 1989, p. 8274, NOR MAEA8920165D.
  13. Décret du 29 mars 1993 portant nomination d'un ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République française en République arabe syrienne, JORF no 75 du 29 mars 1993, p. 5729, NOR MAEA9320145D.
  14. Décret du 3 février 1997 portant nomination d'un ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République française auprès de la République arabe syrienne, JORF no 30 du 5 février 1997, p. 1975, NOR MAEA9720043D.
  15. Décret du 10 septembre 2002 portant nomination d'un ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République française auprès de la République arabe syrienne, JORF no 213 du 12 septembre 2002, p. 15105, texte no 34, NOR MAEA0220468D.
  16. Décret du 5 septembre 2006 portant nomination d'un ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République française auprès de la République arabe syrienne - M. Duclos (Michel), JORF no 206 du 6 septembre 2006, texte no 31, NOR MAEA0620261D.
  17. Décret du 1er juillet 2009 portant nomination d'un ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République française auprès de la République arabe syrienne - M. Chevallier (Eric), JORF no 152 du 3 juillet 2009, texte no 30, NOR MAEA0913858D.
  18. « Le consulat de France à Alep au XVIIe siècle.
  19. « En Syrie, avec les alaouites surarmés », Georges Malbrunot, Le Figaro, 17 juillet 2013.
  20. [PDF] Protection consulaire des Français établis en Syrie.
  21. Population française inscrite au registre mondial (auprès des postes consulaires) au 31/12/2016.
  22. Loi no 2013-659 du 22 juillet 2013 relative à la représentation des Français établis hors de France sur Légifrance.
  23. Décret no  2005-552 du 24 mai 2005.
  24. Élections 2014 - découpage mondial par circonscription AFE, sur le site du ministère des Affaires étrangères.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]