Ambassade de France au Ghana

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ambassade de France au Ghana
Drapeau de la France
France
Lieu 12th Road
Accra
Coordonnées 5° 34′ 36″ nord, 0° 11′ 20″ ouest
Ambassadeur Anne Sophie Avé
Nomination Modèle:Date 03 septembre 2018
Site web http://www.ambafrance-gh.org/spip.php?rubrique1

Géolocalisation sur la carte : Ghana

(Voir situation sur carte : Ghana)
Ambassade de France au Ghana

Voir aussi : Ambassade du Ghana en France
Ambassadeurs françaisConsuls français

L'ambassade de France au Ghana est la représentation diplomatique de la République française auprès de la République du Ghana. Elle est située à Accra, la capitale du pays, et son ambassadeur est, depuis 2018, Anne Sophie Avé.

Ambassade[modifier | modifier le code]

L'ambassade est située à Accra. Elle accueille aussi une section consulaire. La Résidence de France est située à proximité de l'ambassade des États-Unis, sur la 3e Circular Road.

Histoire[modifier | modifier le code]

La Résidence de France est l'une des plus belles demeures d'Accra. Elle a été construite entre 1948 et 1953. Elle a d'abord été la demeure du Consul Général de France avant de devenir, après l'indépendance du Ghana, celle des Ambassadeurs. Le premier fut Louis de Guiringaud (1957-1961) qui devint Ministre français des Affaires étrangères de 1976 à 1978.

Ambassadeurs de France au Ghana[modifier | modifier le code]

De A Ambassadeur
1957 1961 Louis de Guiringaud
1961 1964 Philippe Grousset
1964 1968 Barthélemy Epinat
1968 1972 Pierre Anthonioz
1972 1976 Jean Deciry
1976 1980 Alain Chaillous
1980 1982 Yann Zebrowski
1982 1986 Patrick O'Cornesse
1986 1990 Michel Auchère
1990 1993 Jean-François Lionnet
1993 1996 Jean-Claude Brochenin
1996 2000 Didier Ferrand
2000 2004 Jean-Michel Berrit
2004 2008 Pierre Jacquemot
2008 2011 Francis Hurtut
2011 2015 Frédéric Clavier
2015 2018 François Pujolas[1]
2015 auj. Anne Sophie Avé[2]

Relations diplomatiques[modifier | modifier le code]

Consulat[modifier | modifier le code]

Communauté française[modifier | modifier le code]

Au 31 décembre 2016, 1 153 Français sont inscrits sur les registres consulaires au Ghana[3]. La très grande majorité réside à Accra[4].

Population française inscrite au registre mondial
2001 2002 2003 2004
324388451521
2005 2006 2007 2008
642833839862
2009 2010 2011 2012
925931959945
2013 2014 2015 2016
9671 1101 0801 153
Personnes inscrites au registre des Français établis hors de France au 31 décembre de chaque année.
(Sources : données publiques sur data.gouv.fr et ministère français des Affaires étrangères, dont 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016)

Circonscriptions électorales[modifier | modifier le code]

Depuis la loi du [5] réformant la représentation des Français établis hors de France avec la mise en place de Conseils consulaires au sein des missions diplomatiques, les ressortissants français d'une circonscription recouvrant le Ghana et le Togo élisent pour six ans trois conseillers consulaires. Ces derniers ont trois rôles :

  1. ils sont des élus de proximité pour les Français de l'étranger ;
  2. ils appartiennent à l'une des quinze circonscriptions qui élisent en leur sein les membres de l'Assemblée des Français de l'étranger ;
  3. ils intègrent le collège électoral qui élit les sénateurs représentant les Français établis hors de France.

Pour l'élection à l'Assemblée des Français de l'étranger, le Ghana appartenait jusqu'en 2014 à la circonscription électorale de Lomé[6], comprenant aussi le Bénin, le Nigeria et le Togo, et désignant deux sièges. Le Ghana appartient désormais à la circonscription électorale « Afrique occidentale » dont le chef-lieu est Dakar et qui désigne quatre de ses 26 conseillers consulaires pour siéger parmi les 90 membres de l'Assemblée des Français de l'étranger[7].

Pour l'élection des députés des Français de l’étranger, le Ghana dépend de la 10e circonscription.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]