Saint-Roch-de-l'Achigan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Roch (homonymie).

Saint-Roch-de-l'Achigan
Blason de Saint-Roch-de-l'Achigan
Saint-Roch-de-l'Achigan]
Couvent de Saint-Roch-de-l'Achigan, construit en 1881, cité Monument historique le 7 avril 2003
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Lanaudière
Subdivision régionale Montcalm
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
Yves Prud'homme
2017-2021
Démographie
Gentilé Achiganois, oise
Population 5 147 hab.[1] (2016)
Densité 64 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 51′ 00″ nord, 73° 36′ 00″ ouest
Superficie 8 029 ha = 80,29 km2
Divers
Code géographique 63035
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Canada

Voir sur la carte administrative du Canada
City locator 14.svg
Saint-Roch-de-l'Achigan

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir sur la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Saint-Roch-de-l'Achigan

Géolocalisation sur la carte : Lanaudière

Voir la carte administrative de la zone Lanaudière
City locator 14.svg
Saint-Roch-de-l'Achigan

Géolocalisation sur la carte : Lanaudière

Voir la carte topographique de la zone Lanaudière
City locator 14.svg
Saint-Roch-de-l'Achigan

Saint-Roch-de-l'Achigan est une municipalité du Québec située dans la MRC de Montcalm dans Lanaudière[2]. Au début des Basses-Laurentides, elle se trouve à 40 kilomètres au nord de Montréal via l’autoroute 25.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le village doit son nom au seigneur de L'Assomption en 1781, Paul-Roch de Saint-Ours de l'Eschaillon (1747-1814), fils de Pierre-Roch de Saint-Ours (1712-1782)[3].

Géographie[modifier | modifier le code]

Dans la MRC : Montcalm

Histoire[modifier | modifier le code]

La municipalité de Saint-Roch-de-l’Achigan a été fondée en 1787 sur un territoire détaché de Saint-Pierre-du-Portage (l’ancien nom de la ville de L'Assomption), quoique le premier moulin à farine, une construction nécessaire pour démontrer le caractère organisé du territoire a été construit vers 1770 sur la presqu’île Masson.

Au début du XIXe siècle, entre 1802 et 1804, on y construisit une église en pierre, l’une des plus belles du Québec qui a été anéantie par un incendie en 1958.

Le , Saint-Roch-de-l'Achigan changea son statut de municipalité de paroisse pour celui de municipalité.

Description[modifier | modifier le code]

Saint-Roch-de-l'Achigan est une petite paroisse de Lanaudière dont 80 % de son territoire de près de 80 km2 est consacré à l'agriculture. Et une banlieu près de Montréal

C'est une municipalité à caractère agricole qui possède des fermes maraîchères, céréalières et d’élevage. À Saint-Roch se trouve une fromagerie très connue, la fromagerie La Suisse normande.

On y trouve une église, la bibliothèque, un bureau postal, des résidences pour personnes âgées, une clinique médicale, un centre sportif, plusieurs garderies et un centre de la petite enfance.

Saint-Roch-de-l'Achigan est connue également pour ses institutions d'enseignement. La première école y a été ouverte au début du XIXe siècle et cette localité rassemble aujourd'hui environ 2 000 écoliers dans ses écoles primaire et secondaire, en provenance des municipalités voisines.

Administration[modifier | modifier le code]

Les élections municipales se font en bloc et suivant un découpage de six districts.[4].

Saint-Roch-de-l'Achigan
Maires depuis 2003
Élection Maire Qualité Résultat
2003 Marcel Lescarbeault Voir
2005 Yves Prud'homme Voir
2009 Georges Locas Voir
2013 Voir
2017 Yves Prud'homme Voir
Élection partielle en italique
Depuis 2005, les élections sont simultanées dans toutes les municipalités québécoises

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1991 1996 2001 2006 2011 2016
3 7954 3054 1644 4494 8925 147

Projets[modifier | modifier le code]

Plusieurs projets de constructions résidentielles et une aire industrielle se développent dans la municipalité.

Parmi les projets domiciliaires, on dénombre les suivants :

  • Domaine au tournant de la rivière L’Achigan
  • Les Jardins de l’Achigan
  • Les Vallons Saint-Roch
  • La Cité des prés

De plus, Saint-Roch-de-l’Achigan dispose de terrains disponibles d’environ 7 000 000 de pieds carrés dans son parc industriel situé en bordure de l’autoroute 25.

Remarquons que la seule piste de karting homologuée par la FIA en Amérique du Nord, se trouve à Saint-Roch-de-l’Achigan.

Éducation[modifier | modifier le code]

La Commission scolaire des Samares administre les écoles francophones:

La Commission scolaire Sir Wilfrid Laurier administre les écoles anglophones:

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Saint-Esprit Saint-Jacques Rose des vents
Saint-Roch-Ouest,
Saint-Lin–Laurentides
N L'Épiphanie (paroisse)
O    Saint-Roch-de-l'Achigan    E
S
Terrebonne, secteur LaPlaine Mascouche

Lien externe[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Recensement du Canada, 2016
  2. Gouvernement du Québec, « Saint-Roch-de-l'Achigan », Répertoire des municipalités, sur Ministère des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire
  3. Toponymie : Saint-Roch-de-l'Achigan
  4. https://www.electionsquebec.qc.ca/francais/municipal/carte-electorale/liste-des-municipalites-divisees-en-districts-electoraux.php DGEQ - Liste des municipalités divisées en districts électoraux
  5. "Notre-Dame." Commission scolaire des Samares. Consulté le 22 septembre 2017.
  6. "JOLIETTE ELEMENTARY ZONE." Commission scolaire Sir-Wilfrid-Laurier. Consulté le 17 septembre 2017.
  7. "Joliette High School Zone Sec 1-5." Commission scolaire Sir-Wilfrid-Laurier. Consulté le 5 septembre 2017.