Kamloops

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Kamloops
Kamloops
Kamloops
Blason de Kamloops
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau de la Colombie-Britannique Colombie-Britannique
Statut municipal cité (city)
Maire Peter Milobar
2009-2013 (mandat)
Constitution
Démographie
Population 85 678 hab. (2011)
Densité 288 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 40′ 34″ nord, 120° 20′ 28″ ouest
Superficie 29 757 ha = 297,57 km2
Divers
Fuseau horaire UTC-8
Code géographique 5933042
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Colombie-Britannique
Voir sur la carte administrative de Colombie-Britannique
City locator 14.svg
Kamloops
Géolocalisation sur la carte : Colombie-Britannique
Voir sur la carte topographique de Colombie-Britannique
City locator 14.svg
Kamloops
Liens
Site web www.kamloops.ca

Kamloops (/ˈkæm.lups/) est une cité (city) canadienne de la Colombie-Britannique située à 350 km au nord-est de Vancouver dans la Vallée du Thompson. Au recensement de 2011, on y a dénombré une population de 85 678 habitants[1]. Son agglomération comptait 98 754 habitants[2].

Le maire de la municipalité est Peter Milobar.

Situation[modifier | modifier le code]

La cité se trouve au confluent de deux branches de la rivière Thompson : la Rivière North Thompson (North Thompson River) et la Rivière South Thompson (South Thompson River)[3]. Le lac Kamloops (Kamloops Lake) se trouve à proximité à l'ouest de la cité. Kamloops est une des municipalités les plus chaudes du Canada, bénéficiant d'un ensoleillement de près de 2 100 heures annuelles et d'une pluviométrie très faible (280 mm)[réf. nécessaire].

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
2001 2006 2011 2016
77 28180 37685 67890 280
(Sources : [4],[5])

Histoire[modifier | modifier le code]

Kamloops a été fondé par les colons anglais explorant les prairies canadiennes. C'est précisément un Irlandais nommé John O'Connor qui a établi le premier campement à Kamloops. Par la suite d'autres familles sont arrivées, ce qui a permis le développement de Kamloops.

Kamloops sur la route du C. P., C.-B., 1887

En mai 2021, les restes de 215 enfants ont été exhumés sur le site de l'ancien orphelinat catholique qui hébergeait les enfants autochtones retirés à leur parents dans le cadre d'une politique d'assimilation forcée[6],[7].

Économie[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Personnalités[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. [1]
  2. [2]
  3. (en) « South Thompson River », sur BCGN, British Columbia Geographical Names
  4. « Statistique Canada - Profils des communautés de 2006 - Kamloops » (consulté le )
  5. « Statistique Canada - Profils des communautés de 2016 - Kamloops » (consulté le )
  6. Timothé Matte-Bergeron, Guy Bois et Mathieu Goyer, « Pensionnats autochtones : découverte « déchirante » des restes de 215 enfants » Accès libre, Le destin tragique des victimes de pensionnats pour Autochtones, sur ICI Radio-Canada, (consulté le )
  7. Marwan Nabli (photogr. Nicholas Rausch), « Canada. Les crimes contre les enfants autochtones refont surface » Accès libre, sur L'Humanité, (consulté le ).
  8. « Kamloops July-December 1904 », sur blogspot.fr (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]