Berthier—Maskinongé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Berthier—Maskinongé

Circonscription électorale fédérale du Canada

Carte de la circonscription
Création 1re1924
2e1966
3e2003
Abolition 1re1952
2e1987
Localisation
Province Drapeau : Québec Québec
Superficie 4 150,60 km2
Division de recensement D'Autray
Maskinongé
Trois-Rivières
Représentation politique
Député Yves Perron
Parti politique Bloc québécois
Démographie
Population 100 371 hab. (2016)
Densité 24 hab./km2 (2016)

Berthier—Maskinongé (auparavant Berthier et de Berthier—Maskinongé—Lanaudière) est une circonscription électorale fédérale canadienne située au Québec.

Elle est représentée à la Chambre des communes par Yves Perron (Bloc québécois) depuis les élections fédérales de 2019.

Géographie[modifier | modifier le code]

La circonscription longe la rive nord du fleuve Saint-Laurent entre la couronne nord de Montréal et Trois-Rivières, chevauchant les régions québécoises de Lanaudière et de la Mauricie. Elle comprend les municipalités régionales de comté D'Autray et Maskinongé, ainsi que la partie ouest de la ville de Trois-Rivières constituée du secteur de Pointe-du-Lac; et la partie de la municipalité régionale de comté de Matawinie

Elle comprend:

Les circonscriptions limitrophes sont Joliette, Repentigny, Verchères—Les Patriotes, Bas-Richelieu—Nicolet—Bécancour, Trois-Rivières et Saint-Maurice—Champlain.

Historique[modifier | modifier le code]

La circonscription de Berthier—Maskinongé est a été créée en 1924 avec la fusion de Berthier et de Maskinongé. Abolie en 1952, elle fut fusionnée à Berthier—Maskinongé—delanaudière.

Berthier fut recréée en 1966 à partir de Berthier—Maskinongé—delanaudière, Chapleau, Joliette—L'Assomption—Montcalm, Saint-Maurice—Laflèche et Trois-Rivières. Berthier devint Berthier—Maskinongé en 1975 et Berthier—Maskinongé—Lanaudière en 1980. De nouveau abolie en 1987, elle fut divisée entre Berthier—Montcalm, Champlain et Saint-Maurice.

Berthier—Maskinongé est réapparue en 2003, de parties provenant des circonscriptions de Trois-Rivières, Berthier—Montcalm et Saint-Maurice.

Depuis l'élection fédérale du , la députée est la néo-démocrate Ruth-Ellen Brosseau. Cette élection fait beaucoup parler d'elle car la candidate n'a jamais mis les pieds dans la circonscription, ne parle pas français et est à Las Vegas le jour de l'élection[1]. De plus, son bulletin de mise en candidature fait l'objet de trois plaintes - de la part des candidates du Parti Conservateur et du Parti Libéral et d'un résident de la circonscription -, mais sa large élection est finalement validée[2]. Cependant, après son élection elle déménage dans la circonscription, apprend le français et prend des responsabilités au Parlement indiquant « avoir été une candidate poteau mais ne pas être une députée poteau[3] ».

Liste des députés[modifier | modifier le code]

Législature Années Député Parti
Berthier—Maskinongé
issue de Berthier et Maskinongé
15e 19251926     Joseph-Charles-Théodore Gervais Libéral
16e 19261930
17e 19301935     Joseph Arthur Barrette Conservateur
18e 19351940     J.-Émile Ferron Libéral
19e 19401945
20e 19451949 Aldéric Laurendeau
21e 19491953 Joseph Langlois
Fusionnée à Berthier—Maskinongé—Delanaudière
Berthier
Recréée de Berthier—Maskinongé—delanaudière, Chapleau,
Joliette—L'Assomption—Montcalm, Saint-Maurice—Laflèche et Trois-Rivières
28e 19681972     Antonio Yanakis Libéral
29e 19721974
30e 19741979
Berthier—Maskinongé
31e 19791980     Antonio Yanakis Libéral
32e 19801984
Berthier—Maskinongé—Lanaudière
33e 19841988     Robert de Cotret Progressiste-conservateur
Redistribuée parmi Berthier—Montcalm, Champlain et Saint-Maurice
Berthier—Maskinongé
Recréée de Trois-Rivières, Berthier—Montcalm et Saint-Maurice
38e 20042006     Guy André Bloc québécois
39e 20062006
40e 20082011
41e 20112015     Ruth Ellen Brosseau Néo-démocrate
42e 2015–2019
43e 2019–Présent     Yves Perron Bloc québécois

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Élection fédérale canadienne de 2019
Nom Parti politique Voix % Majorité
Yves Perron Bloc québécois 21 200 37,62 % 1 502
Ruth Ellen Brosseau (sortant) NPD 19 698 34,95 %
Christine Poirier Libéral 7 796 13,83 %
Josée Bélanger Conservateur 5 812 10,31 %
Éric Laferrière Parti vert 1 008 1,79 %
Luc Massé Parti populaire 428 0,76 %
Alain Bélanger Indépendant 154 0,27 %
Martin Acetaria Caesar Jubinville Parti Rhinocéros 151 0,27 %
Danny Légaré Parti marijuana 107 0,19 %
Total des votes valides 56 354 100 %
Total des votes rejetés 977 1,73 %
Total des votes exprimés 57 331 68,01 %
Électeurs inscrits 84 301
Élection fédérale canadienne de 2015
Nom Parti politique Voix % Majorité
Ruth Ellen Brosseau (sortant) NPD 22 942 42,17 % 8 905
Yves Perron Bloc québécois 14 037 25,8 %
Pierre Destrempes Libéral 11 032 20,28 %
Marianne Foucrault Conservateur 5 548 10,2 %
Cate May Burton Parti vert 847 1,56 %
Total des votes valides 54 406 100 %
Total des votes rejetés 844 1,55 %
Total des votes exprimés 55 250 66,57 %
Électeurs inscrits 82 996
Source : Élections Canada
Élection fédérale de 2011[4]
Candidat Parti # de voix % des voix
     Marie-Claude Godue Conservateur +07 904, 13,96 %
     (sortant) Guy André Bloc québécois +16 668, 29,45 %
     Francine Gaudet Libéral +08 060, 14,24 %
     Ruth Ellen Brosseau NPD +22 403, 39,58 %
     Léonie Matteau Vert +01 196, 2,11 %
     Martin Jubinville Parti Rhinocéros +00373, 0,66 %
Total 56 604 100 %
Source : Élections Canada
Élection fédérale de 2008
Candidat Parti # de voix % des voix
     Marie-Claude Godue Conservateur +12 078, 22,19 %
     (x) Guy André Bloc québécois +24 945, 45,83 %
     Jean-Luc Matteau Libéral +10 035, 18,44 %
     André Chauvette NPD +05 684, 10,44 %
     Denis Lefebvre Vert +01 691, 3,11 %
Total 54 433 100 %

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bill Curry, « NDP candidate takes mid-campaign trip in Vegas », The Globe and Mail, Toronto,‎ (lire en ligne).
  2. « Une députée du NPD pourrait faire l’objet d’une 3e plainte à Élections Canada » dans Le Devoir, le 6 mai 2011, consulté le 12 août 2014.
  3. « Ruth Ellen Brosseau, de candidate fantôme à vice-présidente du caucus du NPD », sur Radio Canada, le 27 avril 2014, consulté le 12 août 2014.
  4. Élections Canada.

Liens externes[modifier | modifier le code]