Péristyle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Péristyle de la villa des Vettii, Pompéi, Italie

Un péristyle (du grec περίστυλον peristulon) est une galerie de colonnes faisant le tour extérieur ou intérieur d'un édifice, en dehors de son mur d'enceinte. Ce qui le distingue de la colonnade ou de la loggia. Le terme périptère est préférable pour la colonnade extérieure.

Le IVe siècle av. J.-C. a vu naître la maison de « représentation », avec l'extension à l'architecture profane de l'usage perse séleucide du péristyle.

Les Grecs édifiaient notamment des péristyles autour de leurs temples. Les Romains ont ensuite repris ce type d'architecture pour leurs constructions religieuses et pour les bâtiments officiels, puis pour les habitations de type domus.

L'architecte italien du XVIe siècle Andrea Palladio a été le premier après la période antique à utiliser des péristyles pour marquer l'entrée d'habitations. Il a été critiqué pour avoir contribué à installer une confusion entre l'architecture sacrée et l'architecture civile. Ce dispositif a souvent été repris par ses suiveurs (voir palladianisme).

Cet élément de construction a ensuite été repris par les architectes néoclassiques du XIXe siècle pour des bâtiments officiels : le Palais Brongniart en France par exemple en comporte.

Articles connexes[modifier | modifier le code]