T-54/T-55

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis T-54)
Aller à : navigation, rechercher
T-54
T-54A
T-54A
Caractéristiques générales
Équipage 4
Longueur 6,04 m (hors canon), 9 m avec canon pointé vers l'avant
Largeur 3,27 m
Hauteur 2,59 m
Masse au combat 36,5 tonnes
Blindage et armement
Blindage 170 mm
Armement principal canon de 100 mm à âme rayée (34 obus)/(43 obus -T-55-)
Armement secondaire 1 mitrailleuse de glacis (7,62 mm), 1 mitrailleuse antiaérienne (12,7 mm)
Mobilité
Moteur diesel V-12 12150L à refroidissement liquide
Puissance 520 ch (390 kW)
Suspension barres de torsion
Vitesse sur route 50 km/h sur route
Puissance massique 14,44 ch/tonne
Autonomie 450 km
T-55AM
Char irakien Type 69 détruit en 1991

Le char T-54 est un engin blindé conçu à la fin des années 1940 par l'Union soviétique et fabriqué jusqu'aux années 1960. Il fut abondamment produit et connut une multitude de dérivés.

En 1947 apparut ce nouveau char soviétique. Il dérivait du T-44, dont il reprenait le châssis mais en y adaptant une nouvelle tourelle plus large pouvant embarquer un canon de 100 mm. Si le T-44 avait connu une production confidentielle, il n'en fut pas de même pour le nouveau char qui entra très rapidement en production de masse pour prendre la relève de son ancêtre le T-34/85. Il devint avec ses dérivés le blindé standard du bloc communiste et son agencement, l'archétype des blindés soviétiques. La suspension comprenait cinq grandes roues de route, sans galet de retour, caractérisée par un espace entre les première et deuxième roues. L'armement, outre le canon, comprenait une mitrailleuse coaxiale de 7,62 mm, une de glacis et une antiaérienne de 12,7 mm.

Le véhicule évolua progressivement, en particulier au niveau de la tourelle qui par une évolution graduelle devint de forme hémisphérique. L'armement fut équipé d'un stabilisateur, d'abord vertical puis sur les deux axes, la mitrailleuse antiaérienne finit par disparaître. En 1958, une version, remotorisée avec un V-55 de 580 chevaux et équipée d'une protection NBC du modèle PAZ et d'une tourelle à nouveau redessinée incorporant un plancher, reçut la désignation T-55. La capacité en munitions et carburant était augmentée, l'autonomie passait à 500 km (715 avec deux réservoirs largables montés à l'arrière) et le nombre d'obus à 43 au lieu de 34.

En 1963, le T-55A fut équipé d'une protection PAZ/FVU complète qui se caractérisait par une excroissance des écoutilles de l'équipage. Le char T-62 lui succéda.

Diffusion des T-54/T-55[modifier | modifier le code]

On estime qu'entre 86 000 et 100 000 unités des diverses versions de ce char ont été produites[réf. nécessaire].

Destiné initialement à équiper l'Armée rouge et celles du Pacte de Varsovie, le T-54 fut largement exporté à travers le monde.

Durant la guerre froide, ils furent en service en URSS, Afghanistan, Algérie, Angola, Bangladesh, Bulgarie, Chine, Chypre, Corée du Nord, Cuba, Égypte, Finlande, Hongrie, Inde, Irak, Israël, Libye, Maroc, Mongolie, OLP, Ouganda, Pakistan, Pérou, Pologne, Roumanie, Somalie, Soudan, Syrie, Tchécoslovaquie, Vietnam, Yémen du Nord, Yémen du Sud, et Yougoslavie. Les chars soviétiques se retrouvent ensuite en Russie et dans les pays de la CEI.

Variantes[modifier | modifier le code]

Production soviétique[modifier | modifier le code]

T-54[modifier | modifier le code]

  • T-54-1 ou modèle 1946, modèle initial avec tourelle allongée.
  • T-54-2 ou modèle 1949, arrière de tourelle raccourci.
  • T-54-3 ou modèle 1951, arrière de tourelle supprimé.
  • T-54 ou modèle 1953, modèle avec tourelle hemi-sphérique.

radiateurs.

  • T-54K version de commandement du T-54
  • T-54A nouveau canon D-10TG avec un évacuateur de fumées et stabilisé en site. Amélioration du filtre à air et des radiateurs.
  • T-54AK version de commandement du T-54A, radio supplémentaire, capacité réduite en munitions.
  • T-54B nouveau canon D-10T2S stabilisé sur les deux axes, apparition du projecteur infrarouge OU-3 pour le chef de char, du viseur TPN-1 pour le tireur et du shnorkel, lui permettant de guéer des rivières profondes.
  • T-54BK version de commandement du T-54B
  • T-54M T-54 upgradé au standard T-55M.
  • T-54MK version de commandement.
  • 'objet 483 prototype du OT-54.
  • OT-54 version lance-flammes avec un ATO-1 à la place de la mitrailleuse coaxiale et une capacité de 460 l de liquide inflammable pouvant porter jusqu'à 160 m.
  • BTS-1 version sans tourelle.
  • BTS-1M amélioration du précédent.
  • BTS-2 version de dépannage.
  • BTS-2M amélioration du précédent.
  • BTS-4B version de dépannage, produite à partir des tout premiers modèles.
  • BTS-4BM expérimentation à partir du BTS-4B pouvant treuiller sur le glacis.
  • MTU-1 poseur de pont.
  • MTU-20 poseur de pont long de 20 m.

T-55[modifier | modifier le code]

T-55
  • T-55 nouveau moteur V-55 de 580 chevaux, tourelle redessinée embarquant 43 obus pour le canon. Suppression de la mitrailleuse antiaérienne, apparition des premiers kits de protection antiradiation et antichimique PAZ.
  • T-55K versions de commandement du T-55
    • T-55K1 pour les compagnies, 2 radios R-123 ou R-123M et R-124
    • T-55K2 pour les bataillons, 2 radios R-123 ou R-123M et R-124
    • T-55K3 pour les régiments, une R-130M, une R-123, une R-124 et une antenne télescopique de 10 mètres.
  • OT-55 version lance-flammes avec un ATO-200 à la place de la mitrailleuse coaxiale et une capacité de 460 l de liquide inflammable pouvant porter jusqu'à 200 m.
  • T-55A agrandissement des écoutilles montage de la protection NBC PAZ/FVU et suppression de la mitrailleuse de glacis.
  • T-55AM montage d'une mitrailleuse antiaérienne de 12,7 mm.
  • T-55AM modèle 1974, montage d'un télémètre laser KTD-2 au-dessus du canon.
  • T-55AM1 T-55AM équipé avec le blindage horseshoe (en fer à cheval sur le devant de la tourelle).
  • T-55AM2 T-55AM1 remotorisé avec un moteur V-55U compressé développant 620 ch et une radio R-173P.
  • T-55AMV T-55AM, généralement T-55AM2, avec blindage réactif de première génération.
  • T-55M
  • T-55MV T-55M équipé avec blindage réactif de première génération.
  • T-55AM2PB nouvelle conduite de tir Volna, avec le viseur 1K13 BOM pour le tireur, un télémètre laser KTD-2 un calculateur balistique BV-55, le viseur TShSM-32PB, et la stabilisation Tsiklon-M1 pour le canon. Il est capable de tirer le missile antichar AT-10 STABBER à travers son canon.

Production polonaise[modifier | modifier le code]

  • T-54AD version de commandement avec capacité en munitions conservée et les radios placées dans une petite excroissance de la tourelle.

Production chinoise[modifier | modifier le code]

Pour ses besoins propres et pour l'exportation (Afrique et Asie), la Chine a développé de nombreux dérivés du T-54.

Types 59[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Type 59.

La Chine a d'abord produit une version simplifiée du T-54A sans stabilisateur de tir ni appareil de vision nocturne. Elle a été ensuite modifiée, réarmée et dotée d'un blindage actif (Type 59/II, Type 59/III A et Type 59/III). Il existe également des versions de commandement (équipement radio amélioré) et de dépannage. Les Type 59 sont utilisés par la Chine, le Congo, la Corée du Nord, l'Iran, l'Irak, le Pakistan (Type 59M), la Tanzanie, le Vietnam, la Zambie et le Zimbabwe.

Variantes principales
  • Type 59 construction sous licence du T-54A
  • Type 59-II réarmement avec un canon de 105 mm, dérivé vraisemblablement du L-7 britannique.
Type 62 au Musée de l'armée de Vientiane (Laos)

Type 62[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Type 62.

C'est une version de taille réduite (21 tonnes) armée d'un 85 mm. Elle est en service dans l'armée chinoise (dont la marine) et a été exportée en Albanie, au Bangladesh, au Congo, en Corée du Nord, au Mali, au Soudan, en Tanzanie et au Viêtnam.

Type 69[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Type 69/79.

Ces chars sont des Type 59 améliorés. Il disposent d'un système de vision nocturne modernisé, d'une protection NBC et d'une télémétrie laser. En service au Bangladesh, en Birmanie, en Chine, en Irak, en Iran, au Pakistan et au Zimbabwe, les Types 69/79 (canon de 105 mm) ont été déclinés en :

  • Type 69-I : Optique IR, télémétrie laser, kit NBC et canon amélioré avec évacuateur de fumée déplacé en arrière.
  • Type 69-II : nouveau canon de 100 mm.
  • Type 69-IIB : version précédente destinée à l'export
  • Type 69C
  • Type 79
  • Type 80
Article détaillé : Type 80.

Production israélienne[modifier | modifier le code]

Achzarit blindé transport de troupe

  • Ti-67
  • Ti-67 Model S

Production roumaine[modifier | modifier le code]

  • TR-580
  • TR-800

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :