BM-21 Grad

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
BM-21 Grad
BM-21 Grad
BM-21 Grad
Caractéristiques de service
Service 1963-aujourd'hui
Utilisateurs 65
Production
Concepteur Splav State Research & Production Association FSUE
Année de conception 1963
Caractéristiques générales
Équipage 4
Longueur 7.35 m
Largeur 2.40 m
Hauteur 3.09 m
Masse au combat 13.71 tonnes
Mobilité
Moteur V-8 gasoline ZiL-375
Puissance 180ch (130 kW)
Vitesse sur route 75 km/h
Puissance massique 12.9ch/tonne
Autonomie 450 km

Le BM-21 Grad (russe : БМ-21 « Град ») est un camion soviétique lance-roquettes multiples de 122 millimètres développé dans les années 1960. BM signifie Boïévaïa machina, « véhicule de combat », et le surnom Grad signifie « grêle ». En Occident, le système était initialement connu sous le nom M1964. Plusieurs navires emportent également des paniers de roquettes BM-21. Selon les munitions et les versions, la portée de ces roquettes est de 5 à 45 km.

Largement exporté à travers le monde, ce système d'arme a participé à de très nombreux conflits.[réf. nécessaire]

Historique[modifier | modifier le code]

Le BM-21 entre en service dans l'armée soviétique en 1963 afin de remplacer les BM-14 devenus obsolètes. Basé sur un châssis de Ural-375D, il comprend 40 tubes de lancement de roquettes.

Le BM-27 Uragan, puis le BM-30 Smerch, apparu en 1983 et le 9A52-4 Tornado, entré en service en 2011, remplacent progressivement les anciens BM-21 des forces armées de la fédération de Russie.

Engagements[modifier | modifier le code]

Variantes[modifier | modifier le code]

Plusieurs autres pays l'ont copié ou ont développé des systèmes similaires. C'est le cas notamment de la Biélorussie (BM-21A "BelGrad"), de l'Ukraine (BM-21M "Grad-U"), de la Géorgie (ZCRS-122 Magaria), de la République populaire de Chine (Type 81), de la Tchécoslovaquie (RM-70), de la Pologne (WR-40 "Langusta"), de la Corée du Nord (BM-11), de l'Iran (HM20) et de la Roumanie (APR-40).

Utilisateurs[modifier | modifier le code]

BM-21 soviétique en Afghanistan.
BM-21 de l'armée djiboutienne.

[Quand ?][réf. nécessaire]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-François Auran, « La modernisation de l’armée indienne. C'est pour maintenant », Défense et Sécurité internationale, no 85,‎ octobre 2012, p. 77 (ISSN 1772-788X)

Sur les autres projets Wikimedia :