Stadler FLIRT

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Un FLIRT de MAV (Chemins de Fer Hongrois) à Székesfehérvár
Un FLIRT de la Westfalenbahn en Allemagne

Le FLIRT (abréviation de l'allemand Flinker Leichter Innovativer Regional-Triebzug, qui signifie « automotrice innovante agile et légère pour trafics régionaux ») est un train conçu et construit par l'entreprise Suisse Stadler Rail. En anglais: Fast Light Innovative Regional Train.

Les versions du FLIRT pour les Chemins de fer fédéraux suisses (CFF) sont les RABe 523, RABe 521, RABe 522, RABe 524. De nombreuses variantes existent.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

La vitesse maximale du FLIRT est de 160 km/h. Les rames disposent d'attelages automatiques pour former des unités multiples.

Le FLIRT est un train articulé composé de deux à six voitures (ou caisses) avec une motorisation répartie. Selon la numérotation du matériel moteur des chemins de fer suisses, les types de train sont de la forme x/y (x étant le nombre d'essieux moteur, et y le nombre total d'essieux). Un FLIRT 2/8 est alors une rame de trois voitures (avec quatre bogies à deux essieux) avec deux essieux motorisés; un 4/12 une rame de cinq voitures avec quatre essieux motorisés. Le (ou les) bogie(s) moteur(s) sont placés aux extrémités. L'équipement de traction est réparti entre le compartiment placé derrière la cabine de conduite et des caissons placés en toiture. Les rames norvégiennes ont un troisième bogie moteur au milieu de la rame.

La puissance est normalement de 500 kW par essieu moteur. Alors que la version originale circulant en Suisse a un plancher à 57 cm sur la voie, il y a aussi des versions pour des quais d'une hauteur de 76 cm.

Versions[modifier | modifier le code]

Un type ETR524, bicourant CFF

Des variations du FLIRT sont en service en Suisse, Allemagne, Italie (ETR 330, ETR 340…), Autriche, Hongrie, Pologne, Finlande, Norvège et Algérie. Des modèles adaptés à la voie large circulent en Finlande (écartement de 1 524 mm), ainsi qu'en Biélorussie (écartement de 1 520 mm).

Une version apte à circuler en France est en développement, suite à une commande des CFF pour la ligne de Bâle à Mulhouse. Elle intègre une structure anti-impact, renforcée au niveau des postes de conduite, similaire à celle développée pour les Stadler GTW néerlandaises.

Opérateurs[modifier | modifier le code]

Allemagne[modifier | modifier le code]

L'entreprise de leasing ferroviaire Alpha trains a commandé 16 rames à quatre caisses pour la WestfalenBahn en 2013. Ces rames devraient être en service en 2015[1].

Biélorussie[modifier | modifier le code]

La compagnie nationale biélorusse a commandé en 2013 six rames à cinq caisses pour une livraison entre 2013 et 2014[2].

Hongrie[modifier | modifier le code]

En 2013, la compagnie hongroise MÁV commande 42 rames Stadler Flirt à l'entreprise suisse Stadler pour une livraison jusqu'en 2015[3], portant un total de 112 rames commandés pour la circulation sur le réseau hongrois.

Estonie[modifier | modifier le code]

En 2010, deux commandes sont passés auprès de Stadler par la compagnie nationale, la première de 80 millions d'euros comprenant 12 rames à trois caisses et six à deux caisses, et la seconde de 60 millions d'euros avec huit rames de trois caisses et six de quatre caisses. Le tout est apte à 160 km/h et les livraisons débutent fin 2012[4].

Norvège[modifier | modifier le code]

Après une commande de 50 rames en 2008, la compagnie nationale norvégienne NSB a commandé en 2013 16 rames à cinq caisses supplémentaires à Stadler pour une livraison de 2014 à 2015[5].

Pologne[modifier | modifier le code]

L'agglomération de Lodz a commandé 20 rames de deux caisses en 2012, pour un montant de 163 millions de dollars[6].

Serbie[modifier | modifier le code]

Rame 413 004 lors de l'exposition InnoTrans 2014 à Berlin

En mars 2013, la compagnie nationale serbe ŽS passe commande de 21 rames à quatre caisses destinées à la desserte de la banlieue de Belgrade[7].

Suède[modifier | modifier le code]

La filiale de l’entreprise de transport hong-kongaise MTR a commandé six rames à cinq caisses Flirt pour effectuer une liaison Stockholm - Göteborg à l'horizon 2014[8].

République tchèque[modifier | modifier le code]

Utilisée depuis 2011 (?) par la compagnie privée Leo Expres, dont une des rames, entre les villes de Prague et Bohumín, a été le mardi 29 juillet 2014 pilotée pour la première fois par une femme, une jeune conductrice de 25 ans, Helena Záleská, le jour même de son anniversaire. Helena Záleská est, entre autres, licenciée en économie, et elle a de nombreux autres centres d'intérêt, par exemple le théâtre amateur.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Stadler trains ordered for WestfalenBahn services »,‎ 8 février 2013 (consulté le 5 mars 2013)
  2. (en) « World rolling stock market February 2013 »,‎ 22 février 2013 (consulté le 5 mars 2013)
  3. (en) « MÁV and GySEV order Flirts »,‎ 28 février 2013 (consulté le 5 mars 2013)
  4. (en) « First Flirt trains unveiled in Estonia »,‎ 13 décembre 2012 (consulté le 23 avril 2013)
  5. (en) « NSB confirms Flirt order »,‎ 26 février 2013 (consulté le 5 mars 2013)
  6. (en) « Stadler to supply 20 emus to Lodz region »,‎ 14 décembre 2012 (consulté le 23 avril 2013)
  7. (en) « Serbian Railways opts for Stadler Flirt emus »,‎ 4 mars 2013 (consulté le 23 avril 2013)
  8. (en) « MTR Express orders Flirts for Stockholm - Göteborg open access service »,‎ 13 novembre 2013 (consulté le 14 novembre 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]