Südostbahn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Voralpen-Express reliant Lucerne à Romanshorn

Le Südostbahn (SOB) (en allemand chemin de fer du Sud-Est) est une entreprise ferroviaire suisse née de la fusion en 2001 de la Schweizerische Südostbahn et de la Bodensee Toggenburg Bahn.

Historique du Schweizerische Südostbahn[modifier | modifier le code]

Le besoin d'un chemin de fer reliant Wädenswil au bord du Lac de Zurich vers la commune d'Einsiedeln, lieu important de pèlerinage, se fit sentir très tôt et les travaux débutèrent en 1871. Cependant l'ouverture à l'exploitation le 1.5.1877, fut précédée de difficultés financières. Les deux communes aidèrent l'entreprise en achetant le matériel roulant qu'elles gardèrent jusqu'en 1887.

À la suite de la construction du chemin de fer du Gothard en 1882[1], il devint important de relier le train Wädenswil-Einsiedeln-Bahn à cette ligne internationale. La Société du chemin de fer du Sud-Est de la Suisse fut constituée en 1889 et le 8 août 1891, on inaugura les lignes Pfäffikon - Samstagern et Biberbrugg - Arth-Goldau. Les premières années d'existence du SOB furent difficiles.

L'espoir renaît en 1910 après la mise en service par les CFF de la ligne Rapperswil à Wattwil à travers le tunnel du Ricken (8.6 km). Une liaison devenait possible avec le Bodensee Toggenburg Bahn et donc d'organiser des trains de voyageurs depuis Lucerne jusqu'au bord du Lac de Constance. Pour un échange plus performant entre les divers réseaux, le SOB fut électrifié entre 1939 et 1941[2].

Actuellement la commune d'Einsiedeln est reliée à la gare de Zurich par la ligne S13 du S-Bahn.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le 1 mai 1909, la compagnie de chemin de fer du Gothard fut intégrée dans le réseau CFF
  2. Les Chemins de fer privés suisses, Éditions Avanti, Fritz Bandi, 1979

Lien externe[modifier | modifier le code]