Stadler Tango

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tango.

Tango

Tango de Genève

Tango de Genève

Identification
Désignation BLT : 151 à 154
Composition 2 / 3 / 6 caisses
Constructeur(s) Stadler Rail
Mise en service depuis 2004
Effectif 139 rames
Caractéristiques techniques
Écartement métrique ou standard mm
 Tension ligne de contact 0,75 V
 Puissance continue 500 / 540 / 750 kW
Longueur totale 22 / 28 / 45 m
 Places assises 66 ou 255 pl.
Vitesse maximale 80 / 100 km/h

Le Tango est un modèle de tramway à plancher bas ou haut produit par Stadler Rail.

Description[modifier | modifier le code]

Commercialisation[modifier | modifier le code]

Pays Ville Opérateur Série Nombre Année de
livraison
Longueur
(en m)
Largeur
(en m)
Écartement Observations - Particularités
Drapeau de l'Allemagne Allemagne Bochum Bogestra 6026–6031 6 2007 1435 mm Ligne U35
Drapeau de l'Allemagne Allemagne Stuttgart SSB 3501-3540 20 2012[1] 1435 mm
Drapeau de la France France Lyon Rhônexpress 101-106 6 2009 27 2,55 1435 mm Ligne Rhônexpress
Drapeau de la Suisse Suisse Appenzeller Bahnen 7[2] 2017 50 2,4 1000 mm
Drapeau de la Suisse Suisse Forch - Zurich Forchbahn 61–73 13 2004 1000 mm
Drapeau de la Suisse Suisse Bâle BLT 151-169 18 (+19 en commande)[3] 2008-2011 / 2014-2016[3] 45 2,3 1000 mm
Drapeau de la Suisse Suisse Genève TPG N°1801 à 1832 32[4] 2011 - 2014 45 2,3 1000 mm

À noter que la commande de la compagnie BVB de Bâle n'a pas été honorée, celle-ci ayant décidée d'annuler la commande[5], contrairement aux BLT qui ont confirmé leur commande.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « First Tango for Stuttgart »,‎ 21 septembre 2012 (consulté le 30 mai 2013)
  2. (en) « Tango light rail vehicles ordered for St Gallen »,‎ 24 janvier 2014 (consulté le 24 janvier 2014)
  3. a et b (en) « BLT orders Tango trams »,‎ 30 mai 2013 (consulté le 30 mai 2013)
  4. (en) « Genève chooses the Tango »,‎ 26 janvier 2010 (consulté le 30 mai 2013)
  5. « Le carnet de commandes de Stadler Rail est incertain dès 2013. La firme a perdu 2 contrats importants - rts.ch - info » (consulté le 29 juillet 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]