Łódź

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Łódź
Blason de Łódź
Héraldique
Drapeau de Łódź
Drapeau
Image illustrative de l'article Łódź
Administration
Pays Drapeau de la Pologne Pologne
Région Łódź
Maire Hanna Zdanowska
Code postal 90-001 à 94-413
Indicatif téléphonique international +(48)
Indicatif téléphonique local 42
Immatriculation EL
Démographie
Population 750 125 hab. (2008)
Densité 2 551 hab./km2
Population de l'agglomération 1 428 600 hab.
Géographie
Coordonnées 51° 45′ 00″ N 19° 28′ 00″ E / 51.75, 19.466667 ()51° 45′ 00″ Nord 19° 28′ 00″ Est / 51.75, 19.466667 ()  
Superficie 29 400 ha = 294 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pologne

Voir la carte administrative de Pologne
City locator 14.svg
Łódź

Géolocalisation sur la carte : Pologne

Voir la carte topographique de Pologne
City locator 14.svg
Łódź
Liens
Site web http://uml.lodz.pl

La ville de Łódź Prononciation du titre dans sa version originale Écouter ['wut͡ɕ] est la troisième plus grande ville de Pologne et également le chef-lieu de la voïvodie de Łódź (ou du Pays de Łódź).

Histoire[modifier | modifier le code]

Carte de Łódź en 1853

Łódź était à l'origine un petit village près de la rivière appelée Lodka. Cette rivière est aujourd'hui presque entièrement souterraine. La première référence écrite remonte à 1332. La ville de Łódź fut bâtie relativement tard en comparaison aux autres grandes villes de Pologne et, malgré sa population, n'a jamais pu jouir du même statut que Cracovie, Gdańsk ou Wrocław. Le village de Łódź obtint le statut de ville en 1423 du roi de Pologne Ladislas II Jagellon. En 1790 encore, seulement 190 personnes y vivaient. Au XIXe siècle, durant la Pologne des partages, et sous administration russe, la ville s'est rapidement industrialisée et devint un chef de file dans le développement industriel en Pologne.

Łódź est devenue le lieu principal de l'industrie textile en Pologne. La ville passait pour être le Manchester polonais. Sa population est passée de moins de 1 000 habitants à plusieurs centaines de milliers. En 1826, la première usine de textile était construite par Christian Friedrich Wendisch. La guilde des drapiers est fondée en 1825 comme première guilde dans la ville.

La population de la ville s'est accrue d'une façon remarquable et a attiré également des immigrants allemands et une population juive importante. En 1848, sont autorisés, pour la première fois, les juifs à s'installer dans la nouvelle ville industrielle. En 1894, la ville compte 168 513 habitants. C'était une ville brassée : sous administration russe, les grands industriels étaient juifs, les investisseurs allemands et les travailleurs dans les manufactures polonais.[réf. nécessaire]

En 1918, lorsque la Pologne regagne son indépendance, Łódź est devenue le centre textile le plus important d'Europe. La ville est connue pour ses manufactures de coton permettant le tissage du textile. Łódź avait également le plus grand pourcentage de la population juive parmi les villes de plus de 100 000 habitants de toute l'Europe. Pendant la Seconde Guerre mondiale, la ville fut partiellement détruite par l'armée allemande, placée sous la coupe du Generalplan Ost comme les autres villes polonaises. Łódź a perdu 420 000 habitants déportés vers les camps de la mort, dont 300 000 juifs.

Obusier automoteur SU-152 passant en tête de la colonne de l'Armée rouge qui libéra Łódź le 18 janvier 1945.

Malgré ces pertes, Łódź devint soudainement la ville la plus peuplée de Pologne entre 1945 et 1954 : en effet, pendant la reconstruction de Varsovie, tellement démolie par la guerre qu'il a fallu rebâtir le vieux centre-ville, Łódź abrita les administrations de la Pologne ainsi que les plus importants ministères et était de facto en quelque sorte capitale administrative du pays. L'importance de la ville diminua après le retour du gouvernement à Varsovie mais ce ne fut pas le cas pour l'économie de la ville qui, malgré l'économie planifiée du communisme, plaçait Łódź en troisième position quant à son importance, après la région de Katowice et la région de Varsovie.

Łódź d'aujourd'hui[modifier | modifier le code]

Łódź a connu une chute de population sans précédent depuis la chute du régime communiste, passant de 850 000 habitants en 1988 à 750 000 en 2008. Son développement économique est fortement handicapé par la désindustrialisation et par sa proximité avec Varsovie, bien plus attractive.

Le niveau de vie moyen y est par conséquent relativement faible. Cependant, le taux de chômage tend à baisser depuis quelques années et si les industries textiles, autrefois fleuron de la ville, ont pratiquement toutes disparu, des emplois ont été créés dans le secteur tertiaire (plusieurs banques ont notamment établi leur siège à Łódź). De grands chantiers ont été ouverts au cours des dernières années afin d'y développer les infrastructures (aéroport, autoroute...) : ces efforts semblent progressivement porter leurs fruits.

Łódź reste marquée par la tragédie de l'histoire et les difficultés économiques. La ville a donc misé une grande partie de sa communication sur son héritage multiculturel (polonais, juif et allemand) et organise de nombreux évènements (foires-expositions...) afin d'enrayer ce phénomène.

Musées[modifier | modifier le code]

  • Le musée d’art de Łódź (Muzeum Sztuki w Łodzi)

ulica Więckowskiego 36

  • Le palais Herbest filiale du musée d’art

ulica Przędzalniana 72 ulica Ogrodowa 19

  • Le musée central du textile ( Centrum Muzeum Włókiennictwa)

ulica Piotrkowska 282

  • Le musée archéologique et ethnographique (Muzeum Archeologiczne i Etnograficzne)

Plac Wolności 14

  • Le musée du cinéma (Muzeum Kinematografii)

Plac Zwycięstwa 1

  • Le musée de la ville de Łódź (Muzeum Miasta Łodzi)

ulica Ogrodowa 15

  • Le musée du Canal « Dętka » (Muzeum Kanału « Dętka »)

Plac Wolności 2

  • Le musée du sport et du tourisme (Muzeum Sportu i Turystyki)

ul. Ks. Skorupki 21

  • Le musée des traditions de l’indépendance (Muzeum Tradycji Niepodległościowych)

ulica Gdańska 13

  • Antenne de Martyrologie de Radogoszcz (Oddział Martyrologii Radogoszcz)

ulica Zgierska 147

  • La gare de déportation de « Radegast »

Aleja Pamięci Ofiar Litzmannstadt Getto 2/6

  • Musée de l’histoire de la pharmacie (Muzeum Historii Farmacji)

Plac Wolności 2

  • Le musée de la manufacture

ulica Drewnoska 58 (Manufaktura)

  • Centre de découverte « Experimentarium »

ulica Karskiego 5 (Manufaktura)

  • Le musée de la nature de l’université de Łódź (Muzeum Przyrodnicze Uniwersytetu Łódzkiego)

ulica Kilińskiego 101

  • Le musée de la fable (Muzeum Bajki)

ulica Targowa 1/3 B.24

  • Le musée des transports en commun (Muzeum Komunikacji Miejskiej)

ulica Wierzbowa 51

  • Le musée du livre artistique (Muzeum Książki Artystycznej)

ulica Tymienieckiego 24

  • Le musée du papier et de l’imprimerie (Muzeum Papieru I Druku)

ulica Wólczańska 223

  • Le musée de l’université de Łódź (Muzeum Uniwersytetu Medycznego)

ulica Żeligowskiego 7/9

  • Le musée de géologie de l’université de Łódź (Muzeum Geologiczne Uniwersytetu Łódzkiego)

ulica Kopcińskiego 31

  • Le musée de l’instruction du pays de Łódź

ulica Wólczańska 202

Culture[modifier | modifier le code]

Lieux de culte à Łódź[modifier | modifier le code]

  • L'église de l'Ascension de la Sainte Vierge Marie (22 rue Ogrodowa)
  • L'église luthérienne St Mathieu (283, rue Piotrkowska)
  • La cathédrale Saint Stanislas Kostka (265, rue Piotrkowska)
  • L'église orthodoxe Saint Alexandre Nevski (54, rue Kilinskiego)
  • La synagogue 25 rue de la révolution de 1905
  • Nouveau cimetière juif de Lodz

Évènements culturels[modifier | modifier le code]

  • Le festival des quatre cultures (août-septembre)
  • L’Explorer Festival (novembre)
  • Le festival international de la bande dessinée (septembre)
  • Photofestival – Festival international de la Photographie (mai)
  • Festival international des graffitis – Rencontre des styles (juillet)
  • Festival du film d’animation « Réanimation » (avril)
  • Forum du cinéma européen (septembre)
  • Festival international des écoles de film et de télévision « Mediaschool » (octobre)
  • Festival international « Tansman » et concours des personnalités musicales (octobre-novembre)
  • Festival international de danse classique de Lodz (mai)

Les villas et les palais à Łódź[modifier | modifier le code]

  • La résidence de JÓZEF RICHTER (10/12 ks. I. Skorupki): La résidence a été construite, probablement selon la conception de Karl Seidl, de 1898 à 1899. Son style fait référence à la Renaissance italienne. Au premier étage, il y a deux salons, une salle à manger avec un buffet et un buffet, et un bureau. Un escalier mène au deuxième étage où il y avait des chambres à coucher, de petits salons ainsi que des chambres d'enfants. Les sous-sols ont accueillaient une cuisine, une buanderie et un endroit où le linge était pressé. Depuis 1993, la résidence appartient à l'Université de Łódź technique.
  • La résidence de Richter REINHOLD (6/8 ks. I; Skorupki St.) : La résidence a été construite, selon la conception d’Ignacy Stebelski, de 1903 à 1904. L'architecture du bâtiment fait référence stylistique de la Renaissance allemande. La rue Skorupki permet de voir l’entrée décorée de la villa. Dans le couloir, il est possible d'aller dans les chambres représentatives anciennes, un salon et salle à manger, un jardin d'hiver et un bureau. Le deuxième étage contient des salons et de petites chambres à coucher. Une loge de concierge et une porte d'entrée ont été construites près de la villa. La résidence est entourée par le parc M. Klepacz avec de nombreux arbres précieux, par exemple: "Fabrykant" (en français : le propriétaire d'usine), un chêne monument. Aujourd'hui, la villa abrite le bureau du président de l'Université de Łódź technique.
  • La résidence d'Henry GROHMANN (24/26 Tymienckiego St.)
  • La villa de Edward et Matylda HERBSTS (72 Przedzalniana St.)
  • Le palais de Karol Wilhem SCHEIBLER(1 Zwyciestwa st.)
  • La résidence d'Oskar KON (61/63 Targowa St.)
  • Le palais de la famille de SCHEIBLER (266/268 Piotrkowska St.)
  • Le palais de Robert SCHWEIKERT (262 Piotrkowska St.)
  • Le palais d’Auguste HAERTIG (236 Piotrkowska St.)
  • La villa de Wilhelm TESCHMACHER (12 Wigury St.)
  • La résidence des JARISCHS (88 Kościuszki Av.)
  • Le palais de Gustaw Adolf KINDERMANN (151 Piotrkowska St.)
  • Le palais de Juliusz KINDERMANN (137/139 Piotrkowska St.)
  • Le palais de Juliusz HEINZL (104 Piotrkowska St)
  • Le palais de Maksymilian GOLDFEDER (77 Piotrkowska St)
  • Le passage de Ludwik MEYER ( Moniuszki St)
  • La villa de Gustaw SCHREER (48 Narutowicza St.)
  • La résidence d’Arnold STILLER (45 Jaracza St.)
  • La résidence de Jacob KESTENBERG (26 Sterlinga St)
  • La résidence de Léon RAPPAPORT (44 Rewolucji 1905 r. St.)
  • Le palais d’Alfred BIEDERMANN (1/5 Franciszkańska St.)
  • Le palais d’Izrael Kalmanowicz POZNAŃSKI (15 Ogrodowa St.)
  • Le palais de Karol POZNAŃSKI (32 Gdańska St.)
  • Le palais de Maurycy POZNAŃSKI (36 Więckowskiego St.)
  • La résidence de Léopold KINDERMANN (31/33 Wólczańska St.)
  • Le palais de Wilhelm LÜRKEN (31/33 Kościuszki St.)

Théâtre[modifier | modifier le code]

La vie théâtrale de Łódź est importante et comprend plusieurs festivals renommés en Pologne. On trouve quatre genres de théâtres. Les théâtres musicaux, les théâtres de marionnettes, les théâtres dits dramatiques, et les théâtres expérimentaux.

  • Teatr Wielki (le Grand Théâtre) : C’est le théâtre qui possède la deuxième plus grande salle de Pologne, il peut accueillir jusqu'à 1 300 spectateurs. Il a été lancé en 1967. Il accueille des spectacles polonais mais également des spectacles étrangers, d’opéra et de ballet, classique ou plus moderne. Il accueille chaque année le festival international des rencontres des ballets;
  • Teatr Muzyczny (théâtre musical) : Il offre deux salles. La plus grande peut accueillir 1 114 spectateurs et la seconde dédiée au spectacle à petite audience n'a que 120 sièges. Il accueille des spectacles très différents allant de l’opéra classique au conte musical pour enfants;
  • Teatr Lalek Arlekin (théâtre de marionnettes);
  • Teatr Lalki i Aktora Pinokio (théâtre de marionnettes);
  • Teatr im. Stefana Jaracza (théâtre dramatique) Séparé en deux scènes de 94 et 90 places, le théâtre a souvent été distingué pour l'originalité de ces créations;
  • Teatr Powszechny (théâtre dramatique) : C'est un théâtre qui joue principalement des comédies, des farces ou encore des pièces pour enfants;
  • Teatr Nowy (théâtre dramatique) : Fondé en 1950 il eut comme premier directeur Kazimierz Dejmek, un éminent metteur en scène polonais. K. Dejmek redeviendra le directeur du teatr Nowy en 2002. Le théâtre contient deux scènes, l’une de 351 sièges et la seconde de 100 à 150;
  • Studio Teatralne « SŁUP » (théâtre expérimental) : Le nom du théâtre vient de la légende polonaise de Szymon Słupnik, qui décida d’aller au pôle nord dans le but de se rapprocher de Dieu. Il prit de la distance avec les problèmes humains, car il pouvait voir le monde de l’extérieur;
  • Teatr Logos (théâtre expérimental) : Créé en 1987 par le prêtre Waldemar Sondka, la troupe bénévole est constituée d’étudiants et de personnes actives. Pour l’instant, il s'agit d'un théâtre plutôt amateur mais qui commence à faire parler de lui, grâce au très bon niveau de ses spectacles.

Un grand nombre de ces spectacles se rapprochent de la pantomime, mais il existe aussi des spectacles parlés, comme :

  • Teatr of Manhattan (crée en 1991).

Communications[modifier | modifier le code]

Transports aériens[modifier | modifier le code]

  • Aéroport le plus proche : Aéroport de Łódź (Lublinek), situé au sud-ouest de la ville. Plusieurs compagnies low cost offrent de nombreuses destinations: Londres, Dublin, Bristol, les Midlands de l'Est (Nottingham), Milan, Oslo, Dortmund, Tel Aviv...

Transports ferroviaires[modifier | modifier le code]

  • Varsovie n'étant qu'à quelque 130 kilomètres, il est très facile de rejoindre Łódź, par le train (1 h 30).
  • Importante gare centrale des Chemins de fer de l'État Polonais (PKP).
  • Gare Łódź KALISKA PKP
  • Gare Łódź ŻABIENEC PKP
  • Gare Łódź WIDZEW PKP
  • Gare Łódź NICIARNIANA PKP
  • Gare de Łódź FABRYCZNA PKP
  • Gare de Łódź CHOJNY PKP

Au niveau du fret, la ville constitue un maillon des Liaisons de transport Europe-Asie. En particulier elle est reliée directement à la Chine, une fois par semaine.

Transports urbains[modifier | modifier le code]

  • Łódź est doté d'important réseau avec plusieurs lignes de tramways (tramwaj) exploitées de 5h30 à 24h00.

Bus de nuit:

  • N1 ALESANDRÓW ŁÓDZKI – ANDRESPOL
  • N2 ŚWITEZIANKI – MARATOŃSKA
  • N3 SZCZECIŃSKA (CMENTARZ) – DUBOIS ou bien SZCZECIŃSKA (CMENTARZ) – CHOCIANOWICE-IKEA
  • N4 NOWOSOLNA - CHOCIANOWICE-IKEA
  • N5 11 LISTOPADA – JANÓW
  • N6 IMIELNIK NOWY – DĄBROWA
  • N7 TELEFONICZNA ZAJ. MPK - MARATOŃSKA

Tramways:

  • Ligne 1 : STRYKOWSKA - DWORZEC ŁÓDź CHOJNY
  • Ligne 2 : SZCZECIŃSKA - DĄBROWA
  • Ligne 3 : WYCIECZKOWA - AUGUSTÓW
  • Ligne 4 : HELENÓWEK - DĄBROWA
  • Ligne 5 : DWORZEC ŁÓDŹ ZABIENIEC - KURCZAKI
  • Ligne 6 : STRYKOWSKA - KURCZAKI
  • Ligne 7 : KOZINY - ŚLĄSKA
  • Ligne 8 : CHOCOŁA - AUGUSTÓW
  • Ligne 9 : KONSTANTYNÓW - AUGUSTÓW
  • Ligne 9 A : ZDROWIE - AUGUSTÓW
  • Ligne 10 : WYSZYŃSKIEGO - AUGUSTÓW
  • Ligne 11 : HELENÓWEK – CHOCIANOWICE - IKEA
  • Ligne 12 : WYSZYŃSKIEGO - STOKI
  • Ligne 13 : SZCZECIŃSKA - ŚLĄSKA
  • Ligne 14 : WYSZYŃSKIEGO - DĄBROWA
  • Ligne 15 : TELEFONICZNA - KURCZAKI
  • Ligne 15 A : TELEFONICZNA - CHOCIANOWICE - IKEA
  • Ligne 16 : ZGIERZ - KURCZAKI
  • Ligne 16 A : HELENÓWEK – PLAC NIEPOLEGŁOŚCI
  • Ligne 41 : PLAC NIEPOLEGŁOŚCI - PABIANICE
  • Ligne 43 : LUTOMIERSK - TELEFONICZNA
  • Ligne 46 : ZDROWIE - OZORKÓW

Division administrative[modifier | modifier le code]

Łódź se divise en cinq arrondissements. Chacun d'entre eux a une mairie d'arrondissement. Il s'agit de

  • Łódź-Bałuty,
  • Łódź-Górna,
  • Łódź-Polesie,
  • Łódź-Śródmieście,
  • Łódź-Widzew.

Les plus importantes villes de banlieue sont Pabianice et Zgierz.

Les Hôtels à Łódź[modifier | modifier le code]

Personnalités[modifier | modifier le code]

Sculpture représentant Arthur Rubinstein dans la rue Piotrkowska

Jumelage[modifier | modifier le code]

La ville de Łódź est jumelée avec[1] :

Climat[modifier | modifier le code]

Nuvola apps kweather.svg  Température et précipitations [2]
Mois Janv Fév Mars Avr Mai Juin Juil Août Sept Oct Nov Déc Année
Températures minimales moyennes (°C) -4 -3 --- 3 8 11 12 12 9 5 --- -1 4
Températures moyennes (°C) -2 -1 3 7 13 16 17 17 13 8 3 --- 8
Températures maximales moyennes (°C) --- 1 6 11 17 20 21 21 17 12 5 1 11
Moyennes mensuelles de précipitations (mm) 40 30 30 40 50 80 70 80 50 40 50 50 610

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]