Université de Graz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Université de Graz
Nom original Karl-Franzens-Universität Graz
Informations
Fondation 1585
Fondateur Compagnie de Jésus
Type Université publique
Régime linguistique Allemand
Budget 189,3 millions d'euros (2010)
Localisation
Coordonnées 47° 04′ 41″ N 15° 26′ 57″ E / 47.0781, 15.449147° 04′ 41″ Nord 15° 26′ 57″ Est / 47.0781, 15.4491  
Ville Graz, Styrie
Pays Drapeau de l'Autriche Autriche
Direction
Recteur Christa Neuper
Chiffres clés
Personnel 3 778 (2010)
Étudiants 30 279 (2010)
Divers
Affiliation Réseau d'Utrecht, Groupe de Coïmbre
Site web www.uni-graz.at

Géolocalisation sur la carte : Autriche

(Voir situation sur carte : Autriche)
Université de Graz

Géolocalisation sur la carte : Styrie

(Voir situation sur carte : Styrie)
Université de Graz

L'université de Graz, (en allemand, Karl-Franzens-Universität Graz) est une université autrichienne se trouvant à Graz, dans la région de la Styrie (Autriche méridionale). Le collège jésuite fondé en 1573 devint université en 1585. Celle-ci passa entre les mains du pouvoir civil en 1773, lorsque la Compagnie de Jésus fut supprimée. Son nom latin: Carola-Franciscea vient de l'archiduc Charles II d'Autriche qui en fut le fondateur.

Elle participe aux réseaux inter-universitaires de recherche et de mobilité d'étudiants du Groupe de Coïmbre et du Réseau d'Utrecht.

Histoire[modifier | modifier le code]

Université jésuite[modifier | modifier le code]

L'initiative de la fondation d'une institution d'enseignement de qualité vient de l'archiduc Charles II d'Autriche-Styrie. Il invite dans son duché les Jésuites qui ouvrent un collège à Graz en 1573. La municipalité de la ville, dominée par les protestants, y est d’abord hostile et interdit aux habitants d’y envoyer leurs enfants. Aussi les premiers étudiants viennent-ils tous de l’extérieur: allemands, croates, hongrois et du Trentin. En 1585 le collège devient université.

Suivant leurs constitutions lees jésuites fournissent un enseignement gratuit et ouvert à tous. Le ‘Fernandinum’, une résidence pour étudiants pauvres est fondée. Le collège est rapidement un succès. Le nombre d’étudiants passe de 363 en 1584, à 1100 en 1618 et finalement 1400 en 1749. En 1747, une résidence pour séminaristes nécessiteux est ouverte: le ‘Josephinum’. Parmi les personnalités et professeurs qui font la réputation de l’université durant cette première période : Péter Pázmány (plus tard cardinal et primat de Hongrie), Guillaume Lamormaini et Nicolas Avancini. L’université contribue grandement à la re-catholisation de Graz et des environs. Plusieurs de ses étudiants ont payé de leur vie leur attachement à la foi catholique: John Ogilvie, Étienne Pongrácz et Jean Sarkander.

Université publique[modifier | modifier le code]

L’Expulsion des Jésuites en 1773 contraignit le duché à reprendre en charge l’Université, qui continua à produire de hauts fonctionnaires tout en privilégiant les applications pratiques des sciences. La Faculté de droit ouvrit ses portes en 1778, puis en 1782, l'université, rebaptisée « Lycée », s'accrut d'une faculté de médicine-chirurgie.

L'initiative de la fondation d'une institution d'enseignement de qualité vient de l'archiduc Charles II d'Autriche-Styrie. Il invite les Jésuites qui arrivent à Graz en 1585 et y ouvrent un collège qui devient rapidement université. Suivant leurs constitutions leur enseignement est ouvert à tous et gratuit.

Le rétablissement d'une université (1827) est une initiative de l’empereur François Ier. La réforme universitaire de Wilhelm von Humboldt (1848), qui libéralisait les cursus universitaires, dota l'université de Graz d'une autonomie nouvelle. L’université devint le porte-parole de la Science, et les étudiants étaient intiés aux méthodes de la recherche scientifique („Bildung durch Wissenschaft“). Ce principe propédeutique demeura (à l'exception de l'ère nazie, de 1938 à 1945) jusqu'en 1975.

L’Anschluss de 1938 entraîna la démission de plusieurs enseignants, parmi lesquels les Prix Nobel Otto Loewi, Victor Franz Hess et Erwin Schrödinger. Rebaptisée Karl-Franzens-Reichsuniversität Graz en 1941, elle devint la Reichsuniversität Graz en 1942.

La réforme universitaire de 1975 mit un terme à la gestion de l'établissement par les seuls professeurs, avec une large participation du personnel scientifique et des étudiants dans tous les comités. De nouvelles réformes permirent l'entrée en vigueur de la loi d'organisation des Universités de 1993.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :