Van Allen Probes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Radiation Belt Storm Probes)
Aller à : navigation, rechercher

Van Allen Probes

Description de cette image, également commentée ci-après

Vue d'artiste

Caractéristiques
Organisation NASA
Domaine Étude de la Ceinture de Van Allen
Type de mission satellite scientifique
Statut mission en cours
Masse 1500 kg (2 satellites)
Lancement 30 aout 2012
Lanceur Atlas V 401
Durée 2 ans
Autres noms RBSP, Radiation Belt Storm Probes
Périgée 500 km
Apogée 30600 km
Localisation orbite terrestre
Inclinaison 18°
Programme Living With a Star
Site http://rbsp.jhuapl.edu
Un des satellites RBSP en cours de montage.

Van Allen Probes (autrefois Radiation Belt Storm Probes ou RBSP) est une mission spatiale de la NASA lancée le 30 aout 2012 qui doit analyser l'influence du Soleil sur la Terre et l'environnement spatial proche de la Terre en étudiant l'évolution des ceintures de radiation qui entourent la Terre. Cette mission fait partie du programme Living With a Star dont l'objectif est l'étude des processus fondamentaux qui ont pour origine le Soleil et qui ont une incidence sur l'ensemble du système solaire. Le programme s'intéresse plus particulièrement à l'incidence de l'activité solaire sur la météorologie spatiale qui peut affecter l'espace proche de la Terre et les missions d'exploration spatiale. La mission RBSP comprend deux satellites chargés de recueillir des données sur le comportement des électrons relativistes et des ions des ceintures de radiation lorsque le vent solaire et l'activité solaire évoluent.

Objectifs[modifier | modifier le code]

Les objectifs scientifiques sont[1] :

  • Découvrir les processus isolés ou combinés qui accélèrent et déplacent les ions et les électrons des ceintures de radiations et l'origine du déclenchement de ceux-ci.
  • Comprendre et quantifier la manière dont les électrons contenus dans les ceintures de radiation disparaissent de celles-ci et déterminer comment l'équilibre entre les processus d'accélération et de perte se réalise.
  • Comprendre les changements qui affectent les ceintures de radiations lors des orages magnétiques.

Déroulement de la mission[modifier | modifier le code]

La mission est pilotée par le Centre spatial Goddard de la NASA. Le laboratoire APL de l'université Johns-Hopkins construit les satellites et gère la mission. Celle-ci doit durer initialement 2 ans et pourrait atteindre 4 ans avec les extensions prévues. Les deux satellites stabilisés par spin ont été lancés par une fusée unique Atlas V 401[2]

Les deux satellites sont placés sur une orbite elliptique avec un périgée de 500 km et un apogée de 30600 km et une inclinaison de 18°[3]. Cette orbite leur permet de traverser les ceintures de radiations et d'effectuer des observations in situ.

Caractéristiques des satellites[modifier | modifier le code]

L'électronique des satellites est durcie pour résister aux traversées répétées des ceintures de radiation. Cinq instruments scientifiques sont embarqués sur chaque satellite :

  1. Energetic Particle, Composition, and Thermal Plasma (ECT) [4] est une suite de 3 instruments qui mesurent l'énergie, la composition et les vecteurs de déplacement des ions et électrons présents dans les ceintures de radiation. Il comprend :
  • l'instrument MagEIS (Magnetic Electron Ion Spectrometer) qui mesure les électrons dont l'énergie est comprise entre 30 keV et 4 MeV et les ions dont l'énergie est comprise entre 20 keV et 1 MeV.
  • l'instrument HOPE (Helium Oxygen Proton Electron ) qui mesure les électrons, les protons et les ions d'hélium et d'oxygène dont l'énergie est inférieur ou égale 20 eV et ceux dont l'énergie est supérieure ou égale à 45 keV.
  • L'instrument RPT (Relativistic Electron Proton Telescope qui mesure les électrons dont l'énergie est comprise entre 4 et 10 MeV et les protons dont l'énergie est comprise entre 20 et 75 MeV.
  1. Electric and Magnetic Field Instrument Suite and Integrated Science (EMFISIS) est une suite d'instruments comprenant deux types de magnétomètre permettant de mesurer le champ magnétique local ainsi que les ondes de plasma[5].
  2. Electric Field and Waves Instrument (EFW) est une suite d'instruments permettant de mesurer les champs électriques qui transmettent leur énergie aux particules des ceintures de radiation et modifient la structure de la magnétosphère interne[6].
  3. Radiation Belt Storm Probes Ion Composition Experiment (RBSPICE) mesure les courant annulaires créés par les orages magnétiques[7].
  4. Relativistic Particle Spectrometer (RPS) fournit par le NRO mesure les protons dont l'énergie est comprise entre 50 MeV et 2 GeV[8].
Schéma montrant le positionnement des capteurs des instruments scientifiques sur le satellite RBSP

Vidéo[modifier | modifier le code]

Présentation de la mission (vidéo de la NASA en anglais).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Mission Overview », NASA (consulté le 4 janvier 2012)
  2. (en) « NASA Launches Radiation Belt Storm Probes », APL,‎ 30 aout 2012
  3. (en) « Mission Timeline », NASA (consulté le 4 janvier 2012)
  4. (en) [1]
  5. (en) [2]
  6. (en) [3]
  7. (en) [4]
  8. (en) [5]