Respect

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis RESPECT)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Respect (homonymie).

Le respect (du latin respicere signifiant « regarder en arrière ») évoque l'aptitude à considérer ce qui a été énoncé et admis dans le passé, et d'en tirer les conséquences dans le présent. Il peut ainsi être question du respect d'une promesse, du respect d'un contrat ou du respect des règles d'un jeu. Dans ces exemples, le respect évoque l'aptitude à se remémorer le moment dans lequel un être humain s'est engagé, respectivement, à tenir sa promesse, à satisfaire aux conditions du contrat, ou à se conformer aux règles du jeu.

Le respect appliqué à un être humain prend un sens plus proche de l'estime, et s'appuie sur l'aptitude à se remémorer les actes auparavant accomplis par un être humain, lorsque ceux-ci sont dignes d'être reconnus. Le respect ne doit pas être confondu avec la tolérance, car celle-ci n'a pas les mêmes motifs, et contrairement au respect, elle n'est pas incompatible avec le mépris.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Respect est un nom masculin provenant du latin respectus (« égard, considération ») dérivé de respicere (« regarder en arrière, derrière soi »). Ce dernier est formé sur l'infinitif de spectare (« regarder ») avec le préfixe re exprimant le retour en arrière, la répétition[1].

L'étymologie du terme existe dans d'autres mots de la langue française, issus notamment de l'adjectif respectif.

Respect de la dignité humaine[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Respect de la dignité humaine.

En France, le respect de la dignité humaine a été érigé en principe à valeur constitutionnelle par la décision du Conseil constitutionnel du 27 juillet 1994[2] au 28 juillet 1994.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]