Marie de France (1145-1198)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marie de France et Marie de Champagne.
Marie de France, comtesse de Champagne.

Marie de France, née en 1145, morte le 11 mars 1198, est la première fille de Louis VII le jeune roi de France et d'Aliénor d'Aquitaine. Comtesse de Champagne par son mariage, elle assume trois fois la régence sur ses terres.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après la séparation de ses parents (1152), son père Louis VII épouse Adèle de Champagne en 1160 et promet ses deux filles aux frères de sa nouvelle femme.

Elle épouse donc en 1164 Henri Ier le Libéral (1127 † 1182), comte de Champagne et de Brie, dont elle a quatre enfants :

Elle assume trois fois la régence du comté de Champagne, au nom de son époux pendant la deuxième croisade, puis au nom de son fils aîné pendant sa minorité jusqu'en 1187 et à partir de 1190 lorsqu'il part combattre en Terre Sainte, épouse la reine de Jérusalem et devient roi de Jérusalem. À la mort d'Henri II en 1197, elle laisse le pouvoir à son second fils Thibaut III et se retire au couvent. Elle meurt l'année suivante. Son tombeau, dans la cathédrale de Meaux, est détruit au XVIe siècle pendant les guerres de religion.

Elle participe à la cour lettrée d’Aliénor d'Aquitaine à Poitiers (1170-1173) et tient elle-même une cour brillante et protège ou encourage plusieurs écrivains, dont Chrétien de Troyes, Gace Brulé, Gautier d'Arras, Guyot de Provins, Huon d'Oisy, Geoffroi de Villehardouin.

Liens externes[modifier | modifier le code]