Minuit à Paris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Minuit à Paris

Description de cette image, également commentée ci-après

Owen Wilson et Woody Allen lors de la présentation du film au festival de Cannes 2011.

Titre original Midnight in Paris
Réalisation Woody Allen
Scénario Woody Allen
Acteurs principaux
Sociétés de production Gravier Productions
Mediapro
TV3
Versátil Cinema
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de l'Espagne Espagne
Genre comédie
Sortie 2011
Durée 100 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Minuit à Paris (Midnight in Paris) est une comédie américano-espagnole réalisée par Woody Allen et sortie en salles françaises le [1]. Le film a été présenté en tant que film d'ouverture au Festival de Cannes 2011[2]. En 2012, il est récompensé par l'Oscar du meilleur scénario original.

Résumé[modifier | modifier le code]

Gil et Inez sont deux jeunes fiancés américains préparant leur mariage. Ils passent quelques jours à Paris, accompagnant les parents d'Inez venus en France pour affaires. Alors que Gil est sous le charme de la capitale française et envisage de s'y installer, ni sa promise, ni ses futurs beaux-parents ne l'apprécient outre mesure. La rencontre inopinée avec un autre couple américain dont le mari est un ancien flirt d'Inez, suffisant et imbuvable, va contribuer à éloigner un peu plus les jeunes fiancés.

Gil parcourt la ville à la recherche de l'inspiration pour son prochain roman et, alors que les douze coups de minuit ont sonné, il est invité à monter dans une vieille voiture qui va l'emporter vers le Paris des années 1920. Au fil des nuits, il va alors rencontrer Zelda et F. Scott Fitzgerald, Cole Porter, Ernest Hemingway, Juan Belmonte, Gertrude Stein, Pablo Picasso, T. S. Eliot, Salvador Dalí, Luis Buñuel, Man Ray, Henri de Toulouse-Lautrec, Henri Matisse… Il va peu à peu tomber amoureux d'Adriana, qui est alors l'égérie de Picasso après avoir été celle de Modigliani. Pourtant celle-ci ne rêve que du Paris et du Maxim's de la Belle Époque, où ils finissent par se retrouver tous deux et où Adriana restera. Gil se séparera d'Inez et restera à Paris, où il rencontrera une jeune contemporaine aimant comme lui la ville sous la pluie.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

  • En février 2010, le CNC lui octroie un « crédit d'impôt international »[5] destiné à attirer les productions étrangères. De la sorte, le tournage a pu commencer en juillet 2010. Des scènes du film ont été filmées le 6 août 2010 à Giverny, près de Vernon.[réf. souhaitée]

Lieux de tournage[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Réception critique[modifier | modifier le code]

  • Lors de sa sortie, le film est plutôt bien accueilli par la critique française :

Télérama traite du film dans une rubrique à part, L'Événement. La critique de Pierre Murat parle d'un « chef-d'œuvre » : « Certains grincheux grinceront, sans doute, devant ce nouveau Woody qui en rappelle d'autres. Et alors ? Comme tous les grands, comme ses maîtres - Bergman et Tchekhov -, Woody tourne des variations sur un thème unique : des conséquences de l'insatisfaction sur le comportement tragi-comique de l'être humain. »[8]

De son côté, L'Express évoque « une très bonne surprise[9] ». Le Figaro qualifie le film de « magique[10] ».

Le film est le plus important succès au box-office de la carrière de Woody Allen.[réf. nécessaire]

Box office[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

La scène dans laquelle le détective Tisserant (joué par Gad Elmaleh) se retrouve égaré au XVIIIe siècle et surgit à l'improviste, dans un salon du château de Versailles, surprenant le roi et la reine (interprétés par Michel Vuillermoz et Marianne Basler) est invraisemblable, au-delà de la fiction temporelle, en raison du faible nombre de personnages croisés dans un palais où la foule des courtisans et domestiques était nombreuse, en plein jour, et en raison de la réaction supposée du roi, qui réclame, de manière disproportionnée, que l'on coupe la tête de l'intrus.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. IMDb.fr
  2. 20minutes.fr
  3. Minuit à Paris - Casting et équipe technique sur IMDb. Consulté le .
  4. Toutlecine.com
  5. Commission du film en Île-de-France
  6. Excessif.com
  7. Anne-Charlotte de Langhe et Aude Vernuccio, « Le cinoche à la trace », in Le Figaroscope, semaine du mercredi 10 au 16 avril 2013, page 6.
  8. Telerama.fr
  9. L'Express.fr
  10. Le Figaro.fr
  11. Boxofficemojo.com