Toréador

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Toréador, peint par Mary Cassatt en 1873, exposé au Art Institute of Chicago

Toréador (de l'espagnol : toreador) est un terme vieilli, désignant celui qui combat les taureaux dans les courses publiques. Le terme de torero le supplante aujourd'hui.

Présentation[modifier | modifier le code]

Le mot « toréador » est souvent utilisé de nos jours de manière impropre pour « torero » ou « matador ». Beaucoup d’aficionados croient ainsi qu'il provient d'une mauvaise espagnolade inventée par Prosper Mérimée.

En fait, ce terme existait en espagnol avant Mérimée, et désignait les toreros à cheval d’avant le XVIIIe siècle. La mauvaise espagnolade n’est donc pas le mot lui-même, mais son utilisation à contresens : cela fait plus de trois siècles qu'il n'y a plus de toréadors.

Celui qui de nos jours combat le taureau lors des corridas, que ce soit à pied ou à cheval, est un « torero » : matador, peón, banderillero, picador ou rejoneador, tous sont des « toreros ». Celui des toreros qui tue le taureau après l’avoir combattu à pied est un « matador ».

Adaptations[modifier | modifier le code]

Opéra[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Peinture[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :