Hôtel Le Bristol Paris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bristol et Hôtel Bristol.
Hôtel Le Bristol Paris
Façade du Bristol.
Façade du Bristol.
Localisation
Localisation 112, rue du Faubourg-Saint-Honoré
Paris
France
Coordonnées
géographiques
48° 52′ 19″ N 2° 18′ 54″ E / 48.8719, 2.31548° 52′ 19″ Nord 2° 18′ 54″ Est / 48.8719, 2.315  
Date d'ouverture 1925
Équipements
Étoiles 5/5 starsStar full.svgStar full.svgStar full.svgStar full.svg
Chambres 188
Restaurants 3
Compagnies
Propriétaire(s) Oetker
Site officiel www.hotel-bristol.com

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Hôtel Le Bristol Paris

L’Hôtel Le Bristol Paris est un palace situé au 112, rue du Faubourg-Saint-Honoré, dans le 8e arrondissement à Paris.

Considéré comme l'un des plus grands et des plus prestigieux palaces de Paris et de France, le Bristol a la réputation d'accueillir des personnalités de tous les milieux.

Historique[modifier | modifier le code]

Créé dans un hôtel particulier bâti en 1758 sur un terrain maraîcher, son ouverture officielle a lieu en 1925 par Hippolyte Jammet, au milieu des années folles. Il est nommé « Bristol » en hommage au comte de Bristol, grand voyageur britannique épris de luxe.

À partir de 1945, l’hôtel devient un haut lieu de rassemblement des ambassadeurs et diplomates mondiaux. Il est consacré en 1949 en obtenant ses « 4 étoiles luxe », puis est classé en première position par le guide américain Fielding’s Travel Guide to Europe, en 1962, lui assurant la notoriété aux États-Unis.

En 1978, Rudolf-August Oetker, président du groupe industriel allemand Dr. Oetker, acquiert l’hôtel. Un an après, celui-ci s’agrandit avec la construction d’une nouvelle aile côté jardin, ancien « couvent des Petites Sœurs de la Bonne Espérance ». Deux autres symboles du Bristol voient bientôt le jour : la piscine et le vaste jardin à la française.

En 1994, Pierre Ferchaud est nommé directeur de l’hôtel, puis président.

En 2004, Le Bristol fait évoluer sa charte graphique, avec un logo où domine le vert en résonance avec le jardin, et lance une ligne de produits dérivés.

Le 15 septembre 2009, le Bristol s'agrandit de 21 chambres, 5 suites et d'un nouveau restaurant, le « 114 Faubourg » grâce à l’acquisition de l’immeuble mitoyen.

La famille Oetker[modifier | modifier le code]

L’Hôtel le Bristol appartient à la famille Oetker. Le groupe Oetker est présent dans plusieurs secteurs dont celui de l’hôtellerie de luxe. À ce jour, la famille Oetker possède le Brenner’s Park Hôtel (en Allemagne), le Cap Eden RocAntibes), le Château du Domaine Saint MartinVence), le Palais NamaskarMarrakech), Fregate Island (aux Seychelles) et enfin l'Hôtel Le Bristol (à Paris).

Le dernier né de la Masterpiece Collection est l'Apogée Courchevel, en Savoie.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

  • 188 chambres dont 92 suites. La plus grande suite est la suite Impériale de 320 m²[1]. La suite panoramique a servi de décor au film de Woody Allen Minuit à Paris[2].
  • Le plus grand jardin des palaces parisiens avec 1 200 m2.
  • Une piscine offrant une vue panoramique sur les toits de Paris et le Sacré-Cœur.
  • 7 salons climatisés dont 4 ouverts sur le jardin.
  • Un nouveau Spa Le Bristol by La Prairie et salle de fitness.

Restauration[modifier | modifier le code]

Entrée du 114 Faubourg rue du Faubourg-Saint-Honoré à Paris
  • Le restaurant gastronomique Épicure (Chef cuisinier : Éric Frechon, Michelin star.gifMichelin star.gifMichelin star.gif trois étoiles au Guide Michelin rouge)
  • Le 114 Faubourg (Chef cuisinier : Éric Desbordes, Michelin star.gif une étoile au Guide Michelin rouge), la brasserie de luxe du Bristol.
  • Le bar Le Jardin Français.
  • Il est l'un des deux grands hôtels parisiens (avec le Plaza Athénée) à posséder sa propre boulangerie.

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • 24 mai 2012 : Le Spa Le Bristol by La Prairie remporte le prix de "meilleur nouveau spa de luxe dans le monde" aux World Luxury Spa Awards 2012
  • 10 mai 2012 : Le Bristol Paris figure dans le « classement digital » des 50 meilleurs nouveaux hôtels dans le monde du magazine américain renommé « Travel + Leisure »
  • 24 avril 2012 : Le Spa Le Bristol by La Prairie figure parmi les 35 meilleurs nouveaux spas du monde selon le classement du magazine américain « Condé Nast Traveler »
  • 5 décembre 2011 : Eric Desbordes, Chef du 114 Faubourg, désigné « Champion du Monde de Pâté Croûte 2011 »
  • 21 novembre 2011 : Leah Marshall reçoit le prix de "Meilleur Directeur Général" aux Worldwide Hospitality Awards.
  • 26 septembre 2011 : Laurent Jeannin est élu "Chef Pâtissier de l'année" par le magazine Le Chef 2011.
  • 23 septembre 2011 : Le Bristol Paris est élu "Luxury City Hotel" aux World Luxury Hotel Awards.
  • 7 septembre 2011 : Le Bristol Paris est élu "Meilleur Hôtel de France" et "Meilleur Hôtel d'Europe" aux World Travel Awards.
  • 17 août 2011 : La Brasserie "114 Faubourg" reçoit le prix de "Meilleure Expérience Culinaire" par les Best of the Best Hotel Awards de Virtuoso.
  • 8 juillet 2011 : Le Bristol Paris est élu 1er hôtel français en Europe par le Magazine « Travel + Leisure ».
  • L'hôtel Le Bristol a été élu « meilleur Hôtel du Monde » par le magazine américain Institutional Investor.
  • Autres prix: « meilleur Hôtel d'Europe » en 2007 et 2008 lors des World Travel Awards 2007[3], « meilleur Hôtel Romantique de Luxe 2008 » lors des World Luxury Hotel Awards, « meilleur Restaurant d'hôtel en Europe » lors de Prix Villégiatures.
  • Membre des Leading Hotels of the world.
  • Depuis mai 2011, il fait partie des huit premiers hôtels français de grand luxe à recevoir le nouveau label officiel « Distinction Palace » (8 en France dont 4 à Paris)[4].

Faits divers[modifier | modifier le code]

Pendant l'occupation allemande, l'architecte Léo Lehrman, juif, est resté caché dans la chambre 106 du Bristol, l'un des rares grands hôtels de Paris non réquisitionné par les Allemands en raison de la présence de nombreux diplomates américains. La nuit, lorsque l'hôtel était vide, Lehrman quittait sa cachette, pour aller faire en secret les plans des futurs travaux de l'hôtel, et notamment de l'ascenseur en fer forgé; Un secret gardé par les 210 salariés du Bristol[5]

Dans la nuit du lundi 25 au mardi 26 mai 2009, dans la suite 503 de l’hôtel Le Bristol, Kinga Legg, une femme d'affaires polonaise, est retrouvée nue, le corps recouvert d'ecchymoses, sans vie. Elle a été assassinée peu de temps avant la découverte de son cadavre. L'auteur présumé de ce crime serait Ian Griffin, qui fut son amant[6]. Dans la suite no 503, les policiers découvrent que plusieurs meubles comme des chaises, ou une table de nuit, sont retrouvés à terre, ce qui laisse penser qu'une dispute a précédé le drame. Selon le personnel de l'hôtel Le Bristol, l'homme et sa compagne séjournaient dans le palace depuis deux jours et commandaient sans cesse des bouteilles de champagne. Par ailleurs, des voisins de chambre affirment avoir entendu des disputes incessantes provenant de la chambre du couple.

Cinéma[modifier | modifier le code]

Le Bristol Abou Dhabi[modifier | modifier le code]

  • L'ouverture d'un hôtel Le Bristol Abou Dhabi est prévue en 2012 suite à un accord signé entre les représentants du groupe Oetker et Son Altesse Sheikh Hamdan bin Mubarak Al Nahyan, président de NCTH.
  • L'hôtel comportera 250 chambres de luxe d'une superficie d'au moins 40 m2 ainsi que des suites dotées de nombreux équipements. Une plage et une marina privées feront également partie du projet.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]