Match Point

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Match Point

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Woody Allen, réalisateur du film en 2005.

Titre québécois Balle de match
Titre original Match Point
Réalisation Woody Allen
Scénario Woody Allen
d'après Fedor Dostoïevski
Acteurs principaux
Sociétés de production BBC Films
The Montecito Picture Company
UK Film Council
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Drapeau du Luxembourg Luxembourg
Genre drame
thriller
Sortie 2005
Durée 124 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Match Point[n 1] est un film américano-britannique dramatique, réalisé par Woody Allen et sorti en 2005. Les acteurs principaux sont Jonathan Rhys Meyers, Scarlett Johansson, Emily Mortimer, Matthew Goode, Brian Cox et Penelope Wilton. Le personnage central, interprété par Rhys Meyers, se marie avec une femme riche, issue d'une famille noble. Cela dit, son nouveau statut est mis à mal du fait de la liaison qu'il entretient avec l'ex-petite amie de son beau frère, jouée par Johansson.

Le film traite des sujets comme la morale, la cupidité, le rôle du désir, de l'argent et de la chance. Les thèmes rapprochèrent, selon les critiques, Match Point à Crimes et Délits, du même réalisateur et sorti en 1989. Le film a été réalisé et filmé à Londres car l'équipe d'Allen n'arrivait pas à trouver les financements nécessaires pour effectuer le tournage à New York[n 2]. Le contrat l’obligea également à composer un casting essentiellement britannique. Woody Allen fut alors contraint de réécrire une partie du scènario original.

Les critiques aux États-Unis se réjouirent du fait que le film soit tourné au Royaume-Uni, et considère ce long-métrage comme un retour en forme pour Allen. Les critiques britanniques furent moins enthousiastes. Cela n'empêcha pas le film d'être sélectionné pour l'Oscar du meilleur scénario original, sa 14e nomination dans cette catégorie.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Jeune professeur de tennis issu d'un milieu modeste, Chris Wilton (Jonathan Rhys-Meyers) se fait embaucher dans un club huppé des beaux quartiers de Londres. Il ne tarde pas à sympathiser avec Tom Hewett (Matthew Goode), un jeune homme de la haute société avec qui il partage sa passion pour l'opéra. Très vite, Chris fréquente régulièrement les Hewett et séduit Chloé (Emily Mortimer), la sœur de Tom. Il fait aussi la connaissance de la ravissante fiancée de Tom, Nola Rice (Scarlett Johansson), une jeune Américaine venue tenter sa chance comme comédienne en Angleterre. Très attiré par elle, Chris cherche aussitôt à la séduire. Dans un moment de faiblesse, Nola lui cède une fois. Elle décide ensuite de repousser ses avances pour préserver sa relation avec Tom qu'elle souhaite épouser.

De son côté, Chris continue de fréquenter Chloé et voit sa situation professionnelle et sociale se métamorphoser grâce au père fortuné de celle-ci. Il l'épouse au bout de quelques mois. Parallèlement, Tom quitte Nola, car il veut se marier avec une femme du même milieu social que lui. Nola décide alors de repartir en Amérique afin de mettre ses idées en ordre vu son échec anglais, aussi bien personnel que professionnel. Mais un jour, lors d'une exposition, Chris Wilton retombe sur Nola, revenue en Angleterre. Ils reprennent leur aventure.

Chris ment de plus en plus souvent à Chloé, et Nola finit par tomber enceinte. Chris est tiraillé entre un amour pour Chloé dont il n'est pas très sûr et une grande passion charnelle pour Nola. Il ne parvient pas à être sincère avec sa femme et à lui dire qu'il veut la quitter pour Nola. Des sentiments tumultueux se heurtent dans sa tête et vont perturber sa raison…

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Acteurs principaux[modifier | modifier le code]

Sources voxographie : AlloDoublage (VF)[4]

Acteurs secondaires[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Développement du projet[modifier | modifier le code]

Kate Winslet, ici en 2007, était l'actrice prévue pour jouer le rôle de Nola Rice, finalement tenu par Scarlett Johansson.

Le scénario original se situait à la base dans les Hamptons, une région huppée du nord-est de Long Island dans l'état de New York. Mais lorsque Woody Allen a réussi à trouver le financement nécessaire pour le film, l'action se transféra vers Londres[5]. Le film a été en partie financé par BBC Films qui exigea que le film, tourné au Royaume-Uni, réunissent un casting et une équipe de tournage essentiellement britannique. Allen accorda retrouver la même créativité à Londres qu'aux États-Unis. Il se plaint du fait que les studios américains ne veulent pas tourner des long-métrages à petits budgets: « Ils veulent seulement faire des blockbusters avec un budget de 100 millions de dollars et qui en rapportent 500 millions »[6],[n 4]. Des modifications ont dû être effectuées à la suite du désistement de dernière minute de Kate Winslet, qui était prévue pour jouer le rôle de Nola Rice. Elle se retira en effet une semaine avant le début du tournage. Scarlett Johansson fut alors contactée pour jouer ce rôle. Elle accepta mais son rôle dut être réécrit pour que Nola Rice prenne les traits d'une Américaine. Selon Woody Allen, « ce ne fut pas un problème, il m'a fallu environ une heure pour modifier le scénario »[6],[n 5].

Le tournage de Match Point a eu lieu à Londres à l'été 2004 et a duré sept semaines[6]. De célèbres monuments comme le Tate Modern, le « Cornichon » de Norman Foster, officiellement le 30 St Mary Axe, le Lloyd's Building de Richard Rogers, le Royal Opera House, le Palais de Westminster, le Blackfriars Bridge ou le Cambridge Circus servent de toile de fond à l'intrigue[7]. Les scènes sur les courts de tennis ont lieu au Queen's Club où se tient chaque année le tournoi du Queen's[7]. Un des amphithéâtres du campus de l'université de Westminster a également été utilisé[7].

Bande-son[modifier | modifier le code]

La bande-son du film est principalement composée d'enregistrement d'opéra sur des bandes de disques 78 tours datant d'avant la Première Guerre mondiale. Il s'agit d'arias chantés par le ténor italien Enrico Caruso. C'est la première fois, malgré ses goûts musicaux variés, que Woody Allen utilise de l'opéra pour mettre en musique l'un de ses films. Il utilisait avant seulement l'opéra comme marqueur de la classe sociale de ses personnages, comme dans Maris et Femmes en 1992, tandis que dans Match Point, toute la musique est basée sur l'opéra. Dans ce long-métrage, la musique commente avec ironie les actions des personnages[8]. En outre, étant donné le statut de Wilton, introverti et amateur d'opéra, cela montre qu'il se dégage de son crime[8].

La scène de l'assassinat, d'une durée de dix minutes et qui constitue le moment phare du film, est mise en musique par un extrait de l'acte II de l'opéra Otello de Giuseppe Verdi. Il s'agit d'un dialogue entre Otello et Iago[8]. Cette utilisation est atypique car il s'agit d'un dialogue dramatique dans lequel les mots sont aussi importants que la musique et non un aria comme il est fréquent de trouver au cinéma[8]. Les spectateurs plus spécialistes d'opéra noteront que Woody Allen ne respecte pas l'histoire contée dans l'opéra. Ainsi le dialogue dramatique de Verdi laisse place à une autre scène dramatique mais qui n'a pas la même intrigue[8].

Les arias et les différents extraits d'opéra sont principalement des œuvres de Verdi (comme Macbeth, La traviata, Il trovatore et Rigoletto), de Gaetano Donizetti (L'elisir d'amore), de Georges Bizet (Les Pêcheurs de perles), d'Antônio Carlos Gomes (Salvatora Rosa)[8], de Gioachino Rossini (Guillaume Tell) et d'Andrew Lloyd Webber (The Woman in White) ; la romance Una furtiva lagrima issue de L'elisir d'amore de Gaetano Donizetti se répète pendant une gande partie du film et accompagne notamment le générique d'ouverture ; les chansons de Caruso sont agrémentés de réels extraits en son diégétique ; les scènes à l'opéra royal sont interprétés par des chanteurs comme Janis Kelly ou Alan Oke[8] :

Accueil[modifier | modifier le code]

Sortie du film et box-office[modifier | modifier le code]

Match Point sort en France le 26 octobre 2005 et aux États-Unis le 28 décembre 2005[1]. Lors de sa première semaine d'exploitation en France, le long-métrage cumule 523 285 entrées[9]. Distribué sur 297 copies, il se classe troisième du classement hebdomadaire derrière La Légende de Zorro et Wallace et Gromit : Le Mystère du lapin-garou[10]. La semaine suivante, environ 300 000 spectateurs supplémentaires viennent assister à une diffusion du film[9]. Finalement, après onze semaines d'exploitation, le film compte 1 527 480 en France et 601 484 spectateurs uniquement à Paris et dans sa périphérie[9],[11]. Aux États-Unis, après 10 jours d'exploitation, Match Point cumule des recettes supérieurs à 3,6 millions de dollars. Par la suite, le film se maintient bien et a, finalement, généré plus de 21 millions de dollars après 9 semaines dans les salles[9]. Dans le reste du monde, les bénéfices sont dénombrés à plus de 63 millions de dollars pour un total de 85 236 668 dollars américains d'argent généré[11]. Match Point est donc considéré comme un succès commercial car les recettes sont 5,68 fois supérieures au budget de 15 millions de dollars[11].

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Le film Match Point a reçu, généralement, de très bonnes critiques de la part des médias spécialisés[12]. Woody Allen considère d'ailleurs que ce film est un de ses rares long-métrages à pouvoir être classé "A-" et ajoute que « c'est sans doute l'un des meilleurs films [qu'il] ai réalisé ». Il ajoute: « vous savez, c'est en quelque sorte un succès accidentel. Vous savez, j'essaie de rendre tous mes films bons, mais certains sortent du lot. Tout cela, c'est grâce aux acteurs et à la photographie, qui se sont bien pris au jeu »[23],[n 8].

Les critiques ont été très positives pour le film, notamment aux États-Unis. Au mois de janvier 2008, Rotten Tomatoes, site compilant des critiques provenant de médias américains, a donné une moyenne de 77% de critiques positives[24]. La société Metacritic recense quant à elle une note moyenne de 72 sur 100 en se basant sur 40 notes[12]. Match Point a également été l'objet d'études dans le cadre académique. Joseph Henry Vogel indique d'ailleurs que « le film est un modèle du genre dans la remise en cause du modèle économique et social britannique »[25]. De nombreux spécialistes du monde du cinéma ont comparé le long-métrage au film Une place au soleil de George Stevens, sorti en 1951. Selon eux, des éléments du scénario sont semblables et l'intrigue est la même, avec certains rôles qui sont inversés[26],[27].

Le journaliste Roger Ebert du Chicago Sun-Times a attribué au long-métrage la note maximale de 4 étoiles sur 4. Il affirme que « c'est l'un des meilleurs films de Woody Allen depuis 1989 », et ajoute que pour lui, c'est son meilleur long-métrage. Il indique que le film nous maintient dans une « terrible fascination » durant toute sa durée[13]. Le magazine Empire a donné la note de 4 étoiles sur 5 possibles jugeant le film comme étant l'un des meilleurs travaux récents du réalisateur new-yorkais et le recommande à tout le monde, même ceux qui ne sont pas fans de Woody Allen[28]. Les critiques au Royaume-Uni furent généralement mois favorables. Le journaliste Philip French du journal The Observer a critiqué les dialogues et notamment l'utilisation d'un vocabulaire qui n'est pas propre aux hautes familles londoniennes ainsi que le manque d'humour présent dans le film. Il ajoute que certains acteurs comiques britanniques ont été relégués à des rôles mineurs et qu'ainsi, il ne pouvait pas apporter leur humour au long-métrage[26]. Tim Robey, pour The Daily Telegraph, désaprouve le fait que certains considèrent Match Point comme un retour en forme de Woody Allen. Il ajoute que le film est basé sur une bonne idée, mais que celui-ci est un peu gâché par le choix de Londres pour le tournage du film. Il indique qu'il « attend toujours le grand retour d' Allen »[29]. Il a de plus critiqué le personnage interprété par Johansson mais ajoute néanmoins que les quelques allusions au tennis ainsi que la scène finale sont bien écrites[29]. Le journaliste Andy Jacobs de la BBC a quant à lui réalisé une critique plus positive. Il donne au film la note de 4 étoiles sur 5 et affirme que c'est le meilleur film de Woody Allen depuis Harry dans tous ses états en 1997. Il dit aussi ne pas comprendre les médias britanniques, très virulents envers le choix des lieux de tournages et la manière dont la haute société londonienne est dépeinte. Jacobs loue aussi les performances de Jonathan Rhys Meyers et de Scarlett Johansson[30].

Comme beaucoup de films signés Woody Allen, Match Point a été très populaire en France. AlloCiné, site internet compilant les notes des médias français, fait une moyenne de 4,4 sur 5[19]. Le magazine Les Inrockuptibles et son journaliste Jean-Baptiste Morain, ont donné une critique élogieuse du film en indiquant que : « c'est un des films de Woody Allen les plus aboutis »[20]. Morain apprécie également l'idée d'Allen d'aller tourner en Angleterre même s'il trouve que celle-ci est parfois un peu caricaturée. Il souligne lui aussi les performances « impeccables » de Rhys Meyers et Johansson[20].

Distinctions[modifier | modifier le code]

En 2006, Match Point est sélectionné sept fois dans diverses catégories mais ne remporte qu'une seule récompense lors de la cérémonie des Goyas espagnols[31]. Le film a également été présenté au Festival de Cannes 2005, mais hors-compétition[31].

Année Récompense Catégorie Nommé(es) Résultat
2006 Césars Meilleur film étranger Match Point Nommé[31]
2006 Oscars Meilleur scénario original Match Point Nommé[31]
2006 Golden Globes Meilleur film dramatique Match Point Nommé[31]
Meilleur réalisateur Woody Allen Nommé[31]
Meilleur actrice dans un second rôle Scarlett Johansson Nommé[31]
Meilleur scénario Woody Allen Nommé[31]
2006 Goyas Meilleur film européen Match Point Lauréat[31]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le titre du film signifie « Balle de match.»
  2. Woody Allen, originaire de New York, tourne la plupart de ses films dans sa ville natale.
  3. Justificatif de la société de notation : « some sexuality » (« scènes de sexe »). La Motion Picture Association of America donne cette classification aux films pour lesquels, les jeunes de moins de 17 ans doivent être accommpagnés d'un adulte.
  4. Citation originale : « they only want these $100 million pictures that make $500m ».
  5. Citation originale : « it was not a problem… It took about an hour. ».
  6. Le site Metacritic recense toutes les notes données par les médias américains. Match Point obtient ici la note moyenne de 72 sur 100, soit un « accueil positif », sur la base de 40 critiques.
  7. Le site AlloCiné recense toutes les critiques des médias français. Ici, Match Point obtinet la note de 4,4 sur 5, basée sur 30 critiques.
  8. Citation originale : « This is strictly accidental, it just happened to come out right. You know, I try to make them all good, but some come out and some don’t. With this one everything seemed to come out right. The actors fell in, the photography fell in and the story clicked. »

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) « Match Point (2005) - Release Info », sur imdb.com (consulté le 3 juillet 2013)
  2. (en) « Match Point - Box Office », sur boxofficemojo.com,‎ 3 juillet 2013
  3. (en) « Match Point (2005) », sur imdb.com.com,‎ 3 juillet 2013
  4. « Doublage français de Match Point », AlloDoublage (consulté le 3 juillet 2013)
  5. a et b (en) « London Calling, With Luck, Lust and Ambition », nytimes.com (consulté le 4 juillet 2013)
  6. a, b et c (en) « Why I Love London », sur guardian.co.uk (consulté le 4 juillet 2013)
  7. a, b et c (en) « Match Point (2005) - Film Locations », sur imdb.com (consulté le 4 juillet 2013)
  8. a, b, c, d, e, f et g (en) « Living Life as an Opera Lover: On the Uses of Opera as Musical Accompaniment in Woody Allen’s Match Point », sur sensesofcinema.com (consulté le 4 juillet 2013)
  9. a, b, c et d « Box office du film Match Point », sur allocine.fr (consulté le 4 juillet 2013)
  10. « Box Office France > Semaine du 26 octobre 2005 », sur allocine.fr (consulté le 4 juillet 2013)
  11. a, b et c « Match Point (2005) - JPBo-Office », sur jpbox-office.com (consulté le 4 juillet 2013)
  12. a, b et c (en) « Match Point (2005): Reviews », Metacritic.com (consulté le 4 juillet 2013)
  13. a et b (en) « Match Point (2006) », rogerebert.com (consulté le 4 juillet 2013)
  14. (en) « Advantage Allen », sfgate.com (consulté le 4 juillet 2013)
  15. (en) « Woody Allen's 'Match Point' is a seductive thriller », seattlepi.com (consulté le 4 juillet 2013)
  16. (en) Peter Rainer, « Woody Allen serves a winning 'Match Point' », csmonitor.com (consulté le 4 juillet 2013)
  17. (en) Claudia Puig, « Allen stamps his passport with thrills », usatoday.com (consulté le 4 juillet 2013)
  18. (en) Michael Atkinson, « Serve and Folly », villagevoice.com (consulté le 4 juillet 2013)
  19. a et b « Critiques presse pour le film Match Point », allcoine.fr (consulté le 4 juillet 2013)
  20. a, b et c Jean-Baptiste Morain, « Match Point - Critique et avis par Les Inrocks », lesinrocks.com (consulté le 4 juillet 2013)
  21. Nicholas Schaller, « Match Point, un film de Woody Allen », premiere.fr (consulté le 4 juillet 2013)
  22. François Forestier, « Match Point - Télé Ciné Obs », cinema.nouvelobs.com (consulté le 4 juillet 2013)
  23. (en) « Works from Woody », sur theage.com (consulté le 4 juillet 2013)
  24. (en) « Match Point - Rotten Tomatoes », sur rottentomatoes.com (consulté le 4 juillet 2013)
  25. (en) Joseph Henry Vogel, « Ecocriticism as an Economic School of Thought : Woody Allen's Match Point as Exemplary », OMETECA Science and Humanities,‎ 2008
  26. a et b (en) « Match Point - The Guardian », sur guardian.co.uk (consulté le 4 juillet 2013)
  27. (en) « “Match Point,” “Casanova,” and “The Matador.” », sur newyorker.com (consulté le 4 juillet 2013)
  28. (en) « Woody Allen asks 'is it better to be good or lucky?' », sur empireonline.com.com (consulté le 4 juillet 2013)
  29. a et b (en) « Still waiting for Woody's comeback », sur telegraph.co.uk (consulté le 4 juillet 2013)
  30. (en) « Match Point - BBC - Reviews », sur bbc.co.uk (consulté le 4 juillet 2013)
  31. a, b, c, d, e, f, g, h et i « Récompenses et nominations pour le film Match Point », sur allocine.fr (consulté le 4 juillet 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]