Woody et les Robots

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Woody et les Robots

Titre original Sleeper
Réalisation Woody Allen
Scénario Woody Allen et Marshall Brickman
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Comédie
Sortie 1973
Durée 89 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Woody et les Robots (Sleeper) est un film de science-fiction réalisé, écrit et interprété par Woody Allen, sorti le 17 décembre 1973. Allen en a également composé la bande originale.

Synopsis[modifier | modifier le code]

En 2173, Miles Monroe (Woody Allen), un homme cryogénisé 200 ans auparavant, est ramené à la vie par des scientifiques appartenant à un mouvement révolutionnaire. En effet, Monroe, dépourvu d'identité biométrique, est le candidat idéal pour infiltrer le « Aires Project » du gouvernement dictatorial en place. Risquant d'être arrêté, il fuit en se déguisant en robot et atterrit dans la maison de Luna Schlosser (Diane Keaton), bourgeoise socialiste utopique.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre original anglais : Sleeper
  • Décors : Gary Moreno
  • Effets spéciaux : Gerald Endler et A. D. Flowers
  • Costumes : Joel Schumacher
  • Son : Jess Soraci, Jack Solomon, Al Gramaglia et Norman Kasow
  • Direction artistique : Barry Bedig, Dianne Wager, Gary Martin, Charles Deaton et Jack M. Marino
  • Assistants réalisateurs : Fred T. Gallo et Henry J. Lange Jr.
  • Maquillage : Del Acevedo, Janice Brunson
  • Concepteur de production : Dale Hennesy
  • Date de sortie : États-Unis (17 décembre 1973), Autriche (avril 1974), Danemark (5 avril 1974), Japon (28 septembre 1974), Hong Kong (29 août 1974), France (1er mai 1974), Suède (20 juillet 1974)
  • Format : 35 mm (couleurs - 1, 85 : 1)
  • Durée : 89 minutes
  • Réalisation : Woody Allen
  • Scénario : Woody Allen et Marshall Brickman
  • Date de tournage : du 30 avril 1973 à août 1973
  • Musique : Woody Allen
  • Producteurs : Jack Grossberg, Jack Rollins, Ralph Rosenblum, Charles H. Joffe et Marshall Brickman
  • Montage : Ralph Rosenblum, O. Nicholas Brown, Ron Kalish
  • Photographie : David M. Walsh
  • Transport : Joe Sawyers
  • Musique : Phil Ramone (enregistrement), Felix Gigilo (superviseur), Preservation Hall Jazz Band (interprétation)
  • Département éditorial : Trudy Ship (assistant éditorial)
  • Costume : G. Fern Weber (superviseur), Arnie Lipin (superviseur)
  • Caméra et département électrique : Joseph Edesa (chef électricien), Norman Harris (assistant), Roger Shearman (chef éclairagiste) et Clyde Hart (opérateur de caméra)
  • Cascades : M. James Arnett (ooordinateur) et James M. Halty (cascadeur)
  • Effets visuels : Bill Hansard (projection de fond), Ralph Rosenblum (éditeur des effets visuels), Harvey Plastrick (optique)
  • Budget : 2 000 000 $
  • Recettes aux États-Unis (en 1974): 18 344 729 $

Distribution[modifier | modifier le code]

  • Woody Allen: Miles Munroe
  • Diane Keaton: Luna Schlosser
  • John Beck : Erno Windt
  • Mary Gregory: Dr. Melik
  • Don Keefer: docteur Tryon
  • John McLiam: monsieur Aragon
  • Barlett Robinson: docteur Orva
  • Chris Forbes: Rainer Krebs
  • Mews Small: docteur Nero
  • Peter Hobbs: docteur Dean
  • Susan Miller: Ellen Pogrebin
  • Lou Picetti: M.C.
  • Jessica Rains: femme dans un miroir
  • Brian Avery: Herald Cohen
  • Spencer Milligan: Jeb Hrmthmg

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • Nomination au Golden Scroll pour le meilleur film de science-fiction (1975)
  • Nomination aux WGA Award pour le meilleur scénario original (Woody Allen et Marshall Brickman) (1974)
  • Gagnant du Hugo Award du meilleur film (1974)
  • Gagnant du Nebula Award du meilleur script (1974)

Accueil[modifier | modifier le code]

Ce film fait partie du début de la carrière de Woody Allen et se rattache à une mouvance comique burlesque du type Harold Lloyd, Chaplin, ou Marx Brothers. Cette oeuvre a donc contribué à fédérer un public, notamment américain, autour du travail de Allen, et a donc permis à Allen de se faire connaître en tant qu'auteur comique. Mais désormais, certains cinéphiles considèrent ce genre de film comme anecdotique comparé au reste de la filmographie de Allen. Il est donc indispensable, pour découvrir cet artiste, de voir ses films ultérieurs, comme Manhattan, ou Crimes et Délits.

Liens sur le film[modifier | modifier le code]