Ligne 4 du tramway de Lyon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ligne 4.
Tramway Ligne 4
Rame n°860 à la station Manufacture-Montluc le jour de l'inauguration du prolongement de la Ligne, fin Août 2013
Rame n°860 à la station Manufacture-Montluc le jour de l'inauguration du prolongement de la Ligne, fin Août 2013

Réseau Tramway de Lyon
Date d’ouverture 20 avril 2009 : Jet d'Eau - Mendès France à Hôpital Feyzin Vénissieux
Dernière modification Prolongement de Jet d'Eau - Mendès France à La Doua - Gaston Berger le 2 septembre 2013
Terminus La Doua - Gaston Berger
Hôpital Feyzin Vénissieux
Exploitant Keolis Lyon
Conduite (système) Conducteur (CM)
Matériel utilisé Citadis 302
Dépôt d’attache Unité de transport tramway de Meyzieu
Points d’arrêt 30
Longueur 16 km
Temps de parcours 47 min
Communes desservies 3
Jours de fonctionnement LMaMeJVSD
Fréquentation
(moy. par an)
9 872 994 (2010)
3e/6 (2012)
Lignes connexes Tramway de Lyon Ligne T1 Ligne T2 Ligne T3 Ligne T4 Ligne T5 Ligne Rhônexpress

La ligne 4 du tramway de Lyon est une ligne de tramway de l'agglomération française de Lyon ouverte le 20 avril 2009. Elle relie actuellement la clinique de Feyzin au campus scientifique de La Doua situé sur la commune de Villeurbanne où elle partage ses infrastructures avec la ligne T1. La ligne transporte quotidiennement 35 000 passagers en moyenne[1].

Elle constitue un axe nord-sud majeur de l'agglomération et un pilier du réseau en correspondance avec les lignes A, B et D du métro ; les lignes de tramway T1, T2, T3 et Rhônexpress et les lignes de bus à haut niveau de service C1, C2 et C3. Le prolongement de la ligne permet la desserte du campus de la Manufacture des Tabacs (Lyon 3) ainsi que du campus de la Doua, aussi accessible via le T1. Elle est connue comme étant la ligne verte, son tracé étant en grande partie végétalisé.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le projet de Tony Garnier[modifier | modifier le code]

La création du quartier des États-Unis à Lyon, aujourd'hui traversé par la ligne 4 du tramway, est décidée par la municipalité à partir de 1919. Les travaux sont confiés à l'architecte Tony Garnier qui entend proposer une adaptation de la Cité industrielle, un projet utopique d'aménagement urbain[2].

Ce plan d'aménagement est axé sur un boulevard à l'instar de son projet initial de cité utopique et doit abriter un système de transport en commun en site propre au centre du boulevard[2]. Toutefois, le système prévu initialement n'est pas viable en raison de l'inachèvement du boulevard sur l'intégralité de sa longueur. En effet, des sections centrales sont occupées par des jardins ouvriers tandis que la partie sud au-delà de l'avenue Viviani l'est par l'usine Coignet. Dès 1959 on inaugure de nouveaux tronçons du boulevard mais il faut attendre la fin des années 1960 pour que l'usine ne déménage, permettant ainsi le prolongement du boulevard vers le sud et Vénissieux[2]. L'abandon du tramway à Lyon dès le début des années 1950 obère toute idée d'introduction du mode de transport prévu initialement pendant la seconde moitié du XXe siècle.

Projet de création de la ligne T4[modifier | modifier le code]

Dès 2000, des études préliminaires définissent les orientations du projet d'une ligne de tramway pour relier la place Mendès-France à Lyon au quartier de Minguettes à Vénissieux. La ligne est ensuite inscrite au plan de déplacements urbains (PDU) le 31 janvier 2002. Dès décembre 2004 l'autorité organisatrice (Sytral) délibère sur la mise en œuvre des travaux. Elle définit les maitres d'œuvres : Systra, Arcadis Esg, Ilex et Attica. Une première concertation publique se déroule en 2005 puis une deuxième en avril 2006 avant que la déclaration d'utilité publique n'intervienne en juillet 2006.

Les travaux d'aménagement du tramway sur le boulevard des États-Unis en mars 2009

Les travaux de déviation des réseaux (électricité, gaz, etc.) commencent en septembre 2006 et les travaux de la plateforme en avril 2007. En juillet de la même année a lieu la première soudure de rails. La dernière a eu lieu en juin 2008. À partir d'octobre, la ligne est végétalisée et les travaux d'électrification de la ligne et de l'aménagement des stations battent leur plein. En juillet-août 2008, la ligne de tramway T2 était coupée a Villon pour permettre la pose de rails et l'intersection avec la ligne T4. Les premières marches à blanc ont eu lieu en janvier 2009[3].

La première phase est mise en service le 20 avril 2009 entre Jet d'Eau et Hôpital Feyzin - Vénissieux[4].

Coût et financement du projet[modifier | modifier le code]

Le coût de cette ligne de 10 km de longueur environ est évalué à 185,3 millions d'euros[3].

Tracé et stations[modifier | modifier le code]

      Station Communes desservies Correspondances[5]
    La Doua - Gaston Berger Villeurbanne Tramway de Lyon Ligne T1
    Université Lyon 1 Villeurbanne Tramway de Lyon Ligne T1
    Condorcet Villeurbanne Tramway de Lyon Ligne T1, Bus en mode C Ligne C26
    Le Tonkin Villeurbanne Tramway de Lyon Ligne T1
    Charpennes - Charles Hernu Villeurbanne Métro de Lyon Ligne A Ligne B, Tramway de Lyon Ligne T1, Bus en mode C Ligne C2 Ligne C16 Ligne C17
    Collège Bellecombe Lyon 6e Tramway de Lyon Ligne T1, Bus en mode C Ligne C16
    Thiers - Lafayette Lyon 6e Tramway de Lyon Ligne T1, Bus en mode C Ligne C3
    Gare Part-Dieu - Villette Lyon 3e Tramway de Lyon Ligne T3 Ligne Rhônexpress, TGV, TER Rhône-Alpes
Correspondances à Gare Part-Dieu - Vivier Merle : Métro de Lyon Ligne B, Tramway de Lyon Ligne T1, Bus en mode C Ligne C1 Ligne C2 Ligne C6 Ligne C7 Ligne C9 Ligne C13 Ligne C25
    Félix Faure Lyon 3e Bus en mode C Ligne C11
    Manufacture - Montluc Lyon 3e et Lyon 8e Bus en mode C Ligne C23 Ligne C25
    Lycée Colbert Lyon 8e Bus en mode C Ligne C23
    Jet d'Eau - Mendès France Lyon 8e Tramway de Lyon Ligne T2, Bus en mode C Ligne C25
    Lycée Lumière Lyon 8e Bus en mode C Ligne C25
    États-Unis - Musée Tony Garnier Lyon 8e Bus en mode C Ligne C16 Ligne C22 Ligne C25
    Professeur Beauvisage - CISL Lyon 8e Bus en mode C Ligne C16 Ligne C22 Ligne C25
    États-Unis - Vivani Lyon 8e Bus en mode C Ligne C25
    Joliot Curie - Marcel Sembat Vénissieux
    La Borelle Vénissieux
    Gare de Vénissieux Vénissieux Métro de Lyon Ligne D, P+R, TER Rhône-Alpes
    Croizat - Paul Bert Vénissieux
    Marcel Houël - Hôtel de Ville Vénissieux Bus en mode C Ligne C12
    Lycée Jacques Brel Vénissieux Bus en mode C Ligne C12
    Herriot - Cagne Vénissieux Bus en mode C Ligne C12
    Vénissy Vénissieux
    Division Leclerc Vénissieux
    Maurice Thorez Vénissieux
    Lénine - Corsière Vénissieux
    Darnaise Vénissieux
    Hôpital Feyzin Vénissieux Feyzin et Vénissieux Bus en mode C Ligne C12


Prolongement vers La Doua[modifier | modifier le code]

Débats autour de la phase 2[modifier | modifier le code]

Initialement, le PDU de l'agglomération lyonnaise prévoyait la création d'une ligne forte entre le sud-est et le nord-ouest de l'agglomération, des Minguettes à Vénissieux à La Duchère à Lyon. Finalement, la réalisation du tronçon entre La Part-Dieu et La Duchère a été reportée, et il a été choisi de créer une ligne entre les Charpennes et Les Minguettes, en deux phases, pour des raisons budgétaires. Entre les stations Thiers-Lafayette et Charpennes - Charles Hernu, la ligne T4 circulera sur les voies de la ligne T1. Alors que la première partie de la ligne entre les stations Jet d'eau-Mendès France et Hôpital Feyzin Vénissieux était presque achevée, l'autorité organisatrice a finalement retenu l'usage des voies de la ligne T1 pour la deuxième phase de T4 jusqu'au terminus de La Doua – IUT-Feyssine en heures de pointe, et La Doua – Gaston Berger en heures creuses.

La phase de concertation s'est déroulée en novembre 2007 et l'enquête préalable à la déclaration d'utilité publique s'est déroulé en 2009.

L'extension de la ligne dont l'ouverture est prévue pour septembre 2013 a connu un débat entre l'autorité organisatrice et les associations de promotion des transports publics lors de la concertation et de l'enquête préalable à la déclaration d'utilité publique autour de deux grandes familles de tracés concernant la section nouvelle à construire entre les stations Jet d'eau-Mendès France et Part-Dieu - Villette :

  • le premier à l'est des voies ferrées RFF;
  • le second à l'ouest des voies ferrées.

Selon le tracé la section à construire entre les stations Jet d'eau-Mendès France et Part-Dieu - Villette aurait compris trois ou quatre stations.

Le tracé à l'est des voies de chemin de fer par la rue Mouton Duvernet a finalement été retenu par l'autorité organisatrice du réseau qui le défendait dès l'origine du projet.

Chantier de la phase 2[modifier | modifier le code]

Chantier entre les voies SNCF et l'hôtel de police

Il est prévu d'inaugurer en Septembre 2013 le prolongement de la ligne T4 (phase 2) entre les stations Jet d'eau-Mendès - France et IUT-Feyssine. Les travaux de la section à créer entre Jet d'eau - Mendès France et Part-Dieu - Villette ont débuté à l'été 2010 par la déviation des réseaux. Ils se poursuivent par les travaux de terrassement nécessaires au passage de la ligne sous l'avenue de Frères-Lumière et le cours Albert-Thomas[6]. Ces travaux provoquant la fermeture totale d'une partie de la rue Marius-Berliet, la fermeture partielle de la rue Paul-Bert et des réductions de voies ponctuelles sur les autres rues du secteur.

La première soudure de rail a eu lieu le 24 octobre 2011, et le Sytral prévoit que les travaux de l’extension soient terminés en mai 2013.

Le branchement de ce nouveau tronçon aux voies existantes de la ligne T3 à proximité de l'avenue Félix-Faure, la nécessité de modifier les stations Part-Dieu - Villette, La Doua – Gaston Berger, et de rajouter une voie sur le raccordement existant entre les lignes T1 et T3 au niveau du cours Lafayette provoquera de fortes perturbations à l'exploitation des lignes T3 et Rhônexpress à l'été 2012[7].

Tracé du prolongement[modifier | modifier le code]

Rame en service T4 en retournement au terminus La Doua - Gaston Berger
La future station Félix Faure, en travaux à l'hiver 2012
À la même époque, la zone de La Part-Dieu Sud, dont les voies de droites servent au passage des lignes T3 / T4 et Rhônexpress, les voies de droite étant destinées à accueillir des rames pour faciliter la régulation des lignes

Depuis la station jet d'eau la ligne se poursuit à l'est des voies RFF en passant derrière l'hôtel de police puis en contrebas de la rue Marius Berliet au niveau des voies SNCF. Ceci afin de passer sous l'avenue des frères Lumière, l'ancienne maison du directeur (reprise en sous-œuvre) de la manufacture des tabacs, et le Cours Albert Thomas. Elle se sépare des voies RFF et rejoindra la nouvelle rue Mouton-Duvernet, au niveau du fort Montluc. Juste après la station Félix Faure elle rejoint les lignes T3 et Rhônexpress, dont elle partage les voies jusqu'à la station gare Part Dieu-Villette. Dans ce secteur, l'itinéraire des voies a été rectifié au niveau du croisement avec la rue Paul-Bert. En effet, lors de la réalisation de la ligne T3 un îlot de bâtiments - l'îlot Millon- avait dû être contourné, faute de temps pour finir la procédure d'expropriation avant lancement des travaux de la ligne T3.

Après la station Gare Part Dieu - Villette, la ligne T4 rejoint la ligne T1 au carrefour entre l'avenue Thiers et le cours Lafayette, juste avant la station Thiers - Lafayette et poursuit son chemin jusqu'à La Doua - Gaston Berger puis IUT - Feyssine en empruntant les mêmes voies que la ligne T1, et en s'arrêtant aux mêmes stations.

Installations de la ligne[modifier | modifier le code]

La ligne comprend un terminus provisoire situé à la jonction de la ligne T2 à la station "Jet D'eau-Mendès France". Ce terminus comprend un raccordement avec le réseau urbain. La ligne est entièrement en site propre au centre de la chaussée, excepté aux abords de la station de Venissieux Gare. Les travaux de la première tranche de la ligne ont nécessité l'abattage de 700 arbres, compensés par la plantation de 1 200 nouveaux arbres[3].

Matériel roulant[modifier | modifier le code]

La rame 862 à Gare de Vénissieux

La ligne est exploitée par 13 rames Citadis 302, construit par Alstom presque identiques au T1, T2 et T3. Ces rames ont été livrées à partir de l'été 2008 et sont numérotées 858 à 873. Leur livrée est différente de celle des autres rames : conçue par Didier Caillens de l'agence Sienne Design, elle se présente sous forme de motifs circulaires gris et rouges. La livrée des rames T1 et T2, une frise présentant des monuments stylisés de Lyon et Villeurbanne, n'est pas réutilisée au motif qu'elle n'est pas en accord avec les communes traversées par la nouvelle ligne[8].

  • Longueur : 32,416 m
  • Largeur : 2,4 m
  • Hauteur du plancher au-dessus du rail : 350 mm
  • Masse à vide : 38,4 t
  • Masse en charge normale : 52,48 t
  • Nombre de bogies moteurs : 2
  • Alimentation électrique : 750 V continu
  • Capacité de transport : 272 personnes (56 places assises)[9]
  • Vitesse maximale : 70 km/h
  • Plancher bas intégral pour permettre l'accès aux personnes à mobilité réduite.
  • Système de climatisation.

Exploitation de la ligne[modifier | modifier le code]

La ligne T4 fonctionne de 04h39 à 00h30 avec une fréquence de l'ordre de 7 à 8 minutes en heure de pointe et de 15 minutes maximum le reste de la journée. Son affectation au centre de maintenance de Meyzieu implique une amplitude de fonctionnement plus large entre 03h10 à 02h40. En effet la première rame qui effectue le départ de 04h39 de Feyzin sort du dépôt à 03h10 met environ 23 minutes pour rejoindre la station Gare Part-Dieu Villette où elle effectue les manœuvres d'accès et de retournement puis se rend sans voyageurs jusqu'au terminus de Feyzin. Le soir, la rame qui part à 00h26 de JLa Doua - Gaston Berger arrive à 01h12 à Feyzin, effectue les manœuvres de retournement et repart à vide direction de la nouvelle zone de manoeuvre de Part-Dieu Sud qu'elle atteint aux environs de 01h50, il lui faudra encore environ 25 minutes pour rejoindre sa position de garage au dépôt. L'exploitation est donc arrêtée pendant à peine 30 minutes ce qui repose la question du transport 24h/24. À partir du mois de novembre les dernières rames des services devraient se garer au nouveaux garages de l'IUT Feyssine et en ressortir le matin.

Centre de maintenance[modifier | modifier le code]

Rame au tiroir de retournement, au terminus Hôpital Feyzin-Vénissieux

À l'origine du projet, il était prévu de créer un dépôt au terminus de Feyzin. C'est une autre solution qui a été choisie. Les rames de la ligne T4 sont garées au centre de maintenance de Meyzieu. A la mise en service de la ligne les rames étaient remisé au centre de maintenance de la Porte des Alpes à Saint-Priest.

Trafic[modifier | modifier le code]

Le Sytral annonce une fréquentation qui atteint 35 000 passagers par jour en 2010[10]. L'autorité organisatrice des transports en commun attend une fréquentation de l'ordre de 60 000 voyageurs quand les deux phases seront achevées.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le Tramway sur le réseau TCL », sur sytral (consulté le 22 novembre 2011)
  2. a, b et c Charles Delfante, 100 ans d'urbanisme à Lyon, LUGD, 1994, (ISBN 2-84147-004-0), p. 213-216
  3. a, b et c Jean-Claude Vaudois, « Informations rapides : Tramway de Lyon », Chemins de fer régionaux et tramways, revue éditée par la FACS-UNECTO,‎ N°329 (novembre 2008) (ISSN 1141-7447)
  4. Le nom des stations du Tramway T4 provient du site Internet du Sytral
  5. Pour alléger le tableau, seules les correspondances SNCF, métro, funiculaire, tramway et lignes majeures « C » sont données. Les correspondances bus sont reprises dans les articles de chaque station.
  6. Page dédiée au prolongement de la ligne T4 sur le site du SYTRAL
  7. http://www.rhone.fr/institution/assemblee/decisions_adoptees Rapport Infrastructure commune T3/Rhônexpress adopté par le conseil général du Rhône le 26 mars 2010.
  8. Lettre d'information n°11 de la ligne 4 du tramway
  9. Étude réalisée dans les conditions de confort minimales (moyenne de 6 personnes/m²).
  10. Actualité du Sytral

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]