Jean Négroni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Negroni.

Jean Négroni est un comédien et metteur en scène français né à Constantine le 4 décembre 1920 et mort à L'Île-Rousse le 28 mai 2005 (à 84 ans).

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fut initié au théâtre par Albert Camus, compagnon de la première heure de Jean Vilar au TNP et au festival d'Avignon. Il fut le directeur et fondateur en 1968 de la Maison des arts et de la Culture de Créteil jusqu'en 1978.

Avec sa voix reconnaissable entre toutes, il resta associé pour le grand public au personnage de Robespierre qu'il incarna à la télévision dans La Terreur et la Vertu dans La caméra explore le temps puis au théâtre sous la direction de Robert Hossein. Il fut le narrateur dans le film de Chris Marker La Jetée en 1962 et dans l’œuvre de Pierre Henry, L’Apocalypse de Jean en 1968.

Théâtre[modifier | modifier le code]

Comédien[modifier | modifier le code]

Metteur en scène[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Courts-métrages

Télévision[modifier | modifier le code]

Doublage[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Voix-off[modifier | modifier le code]

Divers[modifier | modifier le code]

  • 1960 / 1965 : prête sa voix à Stéphane Pizella dans les émissions de radio de la R.T.F., "Méridienne" et "Les nuits du bout du monde", lors des absences de ce dernier pour raison de santé.
  • 2000 : Une histoire, une rêve, conte musical

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Yvan Foucart, Dictionnaire des comédiens français disparus, Mormoiron, éditions cinéma, 2008, 1185 p.  (ISBN 978-2-9531-1390-7)

Liens externes[modifier | modifier le code]