José-André Lacour

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lacour.

José-André Lacour est un romancier et dramaturge belge né le 27 octobre 1919 à Gilly près de Charleroi en Belgique et décédé le 13 novembre 2005 à Paris.

Pseudonymes[modifier | modifier le code]

Il signa ses œuvres sous plusieurs pseudonymes : Benjamin Rochefort, Connie O’Hara, Sarah Lee, Johnny Sopper, Henry Langon et, en collaboration avec Stéphane Jourat, Guy Bechtel, Christiane Richefort et Jean-Claude Carrière, sous les pseudonymes collectifs suivants : Benoît Becker, Christopher Stork, Marc Avril.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Parmi ses œuvres principales on trouve la pièce de théâtre L'Année du bac qui traite du conflit des générations. Créée à Paris en 1958, elle sera adaptée en douze langues et jouée plus de 2500 fois à travers le monde.

José-André Lacour est aussi l'auteur en 1954 du roman La Mort en ce jardin, porté à l'écran en 1956 par Luis Buñuel sur des dialogues de Raymond Queneau.

Adaptations[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]