Grottes de Wookey Hole

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Grottes de Wookey Hole
Image illustrative de l'article Grottes de Wookey Hole
Résurgence du fleuve Axe aux grottes de Wookey Hole.
Coordonnées 51° 13′ 41″ N 2° 40′ 17″ O / 51.228056, -2.671389 ()51° 13′ 41″ Nord 2° 40′ 17″ Ouest / 51.228056, -2.671389 ()  
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Nation constitutive Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Comté non métropolitain Somerset
Massif Collines de Mendip
Localité voisine Wookey Hole
Température 11°C
Cours d'eau Axe
Protection Site d'intérêt scientifique particulier

Géolocalisation sur la carte : Angleterre

(Voir situation sur carte : Angleterre)
Grottes de Wookey Hole

Les grottes de Wookey Hole (en anglais : Wookey Hole Caves) sont des grottes touristiques du village de Wookey Hole sur le bord sud des collines de Mendip près de Wells, dans le Somerset, en Angleterre. Elles sont classées en tant que site d'intérêt scientifique particulier pour des raisons biologiques et géologiques.

Les grottes de Wookey Hole ont été formées par l'érosion des collines calcaires du fleuve Axe. Avant d'émerger à Wookey Hole, l'eau passe par d'autres grottes comme Swildon's Hole (en) et St Cuthbert's Swallet (en).

Peu après leur sortie des grottes, les eaux du fleuve Axe sont utilisées dans une usine de papier. Considérée comme la plus ancienne existant en Grande-Bretagne, elle a commencé ses activités vers 1610, même si un moulin à maïs meulage y opérait dès 1086.

À proximité se trouve la Ebbor Gorge (en), un autre site d'intérêt scientifique particulier.

Les grottes sont connues pour la « Sorcière de Wookey Hole » (Witch of Wookey Hole), un affleurement rocheux de forme humainoïde réputé pour être une sorcière transformée en pierre par un moine de Glastonbury. Ce sont également l'un des sites pionniers pour les plongées spéléologiques dans le pays.

Les grottes ont une température constante de 11 °C. Cette température basse en font un lieu d'affinage du fromage cheddar.

Les traces humaines les plus lointaines remontent à environ 50 000 ans.

Notes et références[modifier | modifier le code]