American Le Mans Series

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

American Le Mans Series

Généralités
Création 1999
Disparition 2013
Éditions 15
Périodicité annuel
L'Audi de l'équipage Biela-Pirro, champion en LMP1 en 2005
La Panoz Esperante de l'équipage Jeannette-Milner-Lally, 17e du Petit Le Mans en 2006
La Porsche de l'équipage Bernhard-Dumas, champion en LMP2 en 2007

L'American Le Mans Series ou ALMS est un championnat automobile nord-américain d'endurance créé en 1999 par l'industriel Don Panoz et organisé par l'International Motor Sports Association (IMSA). Il est remplacé par l'United SportsCar Championship à partir de 2014.

Historique[modifier | modifier le code]

En vertu d'un partenariat avec l'Automobile Club de l'Ouest, l'ALMS reprend, à quelques variantes près, la règlementation technique des 24 Heures du Mans et voit donc s'opposer quatre catégories de voitures: deux catégories de voitures Grand Tourisme (les LMGT1 et les LMGT2) et deux catégories de voitures de type prototype (les LMP1 et les LMP2), chaque catégorie donnant lieu à un classement distinct. Avant de débuter en 1999, le championnat fut précédé par une course expérimentale, le Petit Le Mans 1998.

Depuis 2000, la catégorie LMP1 qui réunit les voitures les plus performantes est dominée par les Audi R8 puis les Audi R10, qui ont également accumulé les victoires dans les deux épreuves les plus prestigieuses du championnat que sont le Petit Le Mans (disputée sur le tracé de Road Atlanta en Georgie) et les 12 Heures de Sebring en Floride.

En Amérique du Nord, l'ALMS doit faire face à la concurrence du Grand-Am, un autre championnat d'endurance mais à la philosophie différente car opposant des voitures moins sophistiquées et donc moins coûteuses. Compte tenu du succès de l'ALMS, l'ACO a créé en 2004 en Europe un championnat similaire, le Le Mans Endurance Series, rebaptisé Le Mans Series.

Le , les séries American Le Mans Series et Grand-Am Road Racing annoncent officiellement le rapprochement historique des deux grands championnats d'endurance américains, ALMS et Rolex Sports Car Series, pour la création d'un championnat unique en 2014. International Motor Sports Association qui gère le championnat ALMS est racheté par Grand-Am et rentre ainsi dans le giron de la NASCAR Holdings LLC[1].

Catégories[modifier | modifier le code]

Les voitures qui participent à cette épreuve sont réparties en plusieurs catégories :

Prototypes 
  • LMP regroupant à partir de 2010 les LMP1 (anciennement LMP900) et LMP2 (anciennement LMP675)
  • LMPC (Formule Le Mans)
Grand Tourisme 
  • GT (anciennement GT2, renommée après la suppression de la catégorie GT1)
  • GTC (catégorie GT3)

Les abréviations « LM » et « LMP » signifient « Le Mans » et « Le Mans Prototype ».

Palmarès[modifier | modifier le code]

  LMP GTS GT
1999 Équipe Drapeau : États-Unis Panoz Motorsports Drapeau : France Viper Team Oreca Drapeau : États-Unis PTG
Pilote(s) Drapeau : États-Unis Elliott Forbes-Robinson Drapeau : Monaco Olivier Beretta Drapeau : États-Unis Cort Wagner
2000 Équipe Drapeau : Allemagne Audi Sport Team Joest Drapeau : France Viper Team Oreca Drapeau : États-Unis Dick Barbour Racing
Pilote(s) Drapeau : Royaume-Uni Allan McNish Drapeau : Monaco Olivier Beretta Drapeau : Allemagne Dirk Müller
  LMP900 LMP675 GTS GT
2001 Équipe Drapeau : Allemagne Audi Sport Team Joest Drapeau : États-Unis Dick Barbour Racing Drapeau : États-Unis Corvette Racing Drapeau : Allemagne BMW Motorsport
Pilote(s) Drapeau : Italie Emanuele Pirro Drapeau : Belgique Didier de Radiguès Drapeau : États-Unis Terry Borcheller Drapeau : Allemagne Jörg Müller
2002 Équipe Drapeau : Allemagne Audi Sport Team Joest Drapeau : États-Unis KnightHawk Racing Drapeau : États-Unis Corvette Racing Drapeau : États-Unis Alex Job Racing
Pilote(s) Drapeau : Danemark Tom Kristensen Drapeau : États-Unis Jon Field Drapeau : Canada Ron Fellows Drapeau : Allemagne Lucas Luhr
Drapeau : Allemagne Sascha Maassen
2003 Équipe Drapeau : Allemagne Infineon Team Joest Drapeau : États-Unis Dyson Racing Drapeau : États-Unis Corvette Racing Drapeau : États-Unis Alex Job Racing
Pilote(s) Drapeau : Allemagne Frank Biela
Drapeau : Allemagne Marco Werner
Drapeau : États-Unis Chris Dyson Drapeau : Canada Ron Fellows
Drapeau : États-Unis Johnny O'Connell
Drapeau : Allemagne Lucas Luhr
Drapeau : Allemagne Sascha Maassen
  LMP1 LMP2 GTS GT
2004 Équipe Drapeau : États-Unis ADT Champion Racing Drapeau : États-Unis Miracle Motorsports Drapeau : États-Unis Corvette Racing Drapeau : États-Unis Alex Job Racing
Pilote(s) Drapeau : Allemagne Marco Werner
Drapeau : Finlande JJ Lehto
Drapeau : Royaume-Uni Ian James Drapeau : Canada Ron Fellows
Drapeau : États-Unis Johnny O'Connell
Drapeau : Allemagne Timo Bernhard
  LMP1 LMP2 GT1 GT2
2005 Équipe Drapeau : États-Unis ADT Champion Racing Drapeau : États-Unis Intersport Racing Drapeau : États-Unis Corvette Racing Drapeau : États-Unis Petersen/White Lightning
Pilote(s) Drapeau : Allemagne Frank Biela
Drapeau : Italie Emanuele Pirro
Drapeau : États-Unis Clint Field Drapeau : Monaco Olivier Beretta
Drapeau : Royaume-Uni Oliver Gavin
Drapeau : États-Unis Patrick Long
Drapeau : Allemagne Jörg Bergmeister
2006 Équipe Drapeau : États-Unis Audi Sport North America Drapeau : États-Unis Penske Racing Drapeau : États-Unis Corvette Racing Drapeau : États-Unis Risi Competizione
Pilote(s) Drapeau : Italie Rinaldo Capello
Drapeau : Royaume-Uni Allan McNish
Drapeau : Allemagne Lucas Luhr
Drapeau : Allemagne Sascha Maassen
Drapeau : Monaco Olivier Beretta
Drapeau : Royaume-Uni Oliver Gavin
Drapeau : Allemagne Jörg Bergmeister
2007 Équipe Drapeau : États-Unis Audi Sport North America Drapeau : États-Unis Penske Racing Drapeau : États-Unis Corvette Racing Drapeau : États-Unis Risi Competizione
Pilote(s) Drapeau : Italie Rinaldo Capello
Drapeau : Royaume-Uni Allan McNish
Drapeau : Allemagne Timo Bernhard
Drapeau : France Romain Dumas
Drapeau : Monaco Olivier Beretta
Drapeau : Royaume-Uni Oliver Gavin
Drapeau : Finlande Mika Salo
Drapeau : Brésil Jaime Melo Jr.
2008 Équipe Drapeau : États-Unis Audi Sport North America Drapeau : États-Unis Penske Racing Drapeau : États-Unis Corvette Racing Drapeau : États-Unis Flying Lizard Motorsports
Pilote(s) Drapeau : Allemagne Lucas Luhr
Drapeau : Allemagne Marco Werner
Drapeau : Allemagne Timo Bernhard
Drapeau : France Romain Dumas
Drapeau : États-Unis Johnny O'Connell
Drapeau : Danemark Jan Magnussen
Drapeau : Allemagne Jörg Bergmeister
Drapeau : Allemagne Wolf Henzler
  LMP1 LMP2 GT2 Challenge
2009 Équipe Drapeau : États-Unis Patrón Highcroft Racing Drapeau : Mexique Lowe's Fernández Racing Drapeau : États-Unis Flying Lizard Motorsports Drapeau : États-Unis Snow Racing
Pilote(s) Drapeau : États-Unis Scott Sharp
Drapeau : Australie David Brabham
Drapeau : Mexique Adrián Fernández
Drapeau : Mexique Luis Díaz
Drapeau : États-Unis Patrick Long
Drapeau : Allemagne Jörg Bergmeister
Drapeau : États-Unis Martin Snow
Drapeau : États-Unis Melanie Snow
  LMP LMPC GT GTC
2010 Équipe Drapeau : États-Unis Patrón Highcroft Racing Drapeau : États-Unis Level 5 Motorsports Drapeau : États-Unis BMW RLR Drapeau : États-Unis Black Swan Racing
Pilote(s) Drapeau : France Simon Pagenaud
Drapeau : Australie David Brabham
Drapeau : États-Unis Scott Tucker Drapeau : États-Unis Patrick Long
Drapeau : Allemagne Jörg Bergmeister
Drapeau : États-Unis Tim Pappas
Drapeau : Pays-Bas Jeroen Bleekemolen
  P1 P2 PC GT GTC
2011 Équipe Drapeau : États-Unis Dyson Racing Drapeau : États-Unis Level 5 Motorsports Drapeau : États-Unis Genoa Racing Drapeau : États-Unis BMW Team RLL Drapeau : États-Unis Black Swan Racing
Pilote(s) Drapeau : États-Unis Chris Dyson
Drapeau : Royaume-Uni Guy Smith
Drapeau : États-Unis Scott Tucker
Drapeau : France Christophe Bouchut
Drapeau : États-Unis Gunnar Jeannette
Drapeau : Mexique Ricardo González
Drapeau : États-Unis Eric Lux
Drapeau : Allemagne Dirk Müller
Drapeau : États-Unis Joey Hand
Drapeau : États-Unis Tim Pappas
2012 Équipe Drapeau : États-Unis Muscle Milk Pickett Racing Drapeau : États-Unis Level 5 Motorsports Drapeau : États-Unis CORE Autosport Drapeau : États-Unis Corvette Racing Drapeau : États-Unis Alex Job Racing
Pilote(s) Drapeau : Allemagne Klaus Graf
Drapeau : Allemagne Lucas Luhr
Drapeau : États-Unis Scott Tucker
Drapeau : France Christophe Bouchut
Drapeau : Venezuela Alex Popow Drapeau : Royaume-Uni Oliver Gavin
Drapeau : États-Unis Tom Milner Jr.
Drapeau : États-Unis Cooper MacNeil
2013 Équipe Drapeau : États-Unis Muscle Milk Pickett Racing Drapeau : États-Unis Level 5 Motorsports Drapeau : États-Unis BAR1 Motorsports Drapeau : États-Unis Corvette Racing Drapeau : États-Unis Flying Lizard Motorsports
Pilote(s) Drapeau : Allemagne Klaus Graf
Drapeau : Allemagne Lucas Luhr
Drapeau : États-Unis Scott Tucker Drapeau : Canada Chris Cumming Drapeau : Danemark Jan Magnussen
Drapeau : Espagne Antonio García
Drapeau : États-Unis Cooper MacNeil
Drapeau : Pays-Bas Jeroen Bleekemolen

Statistiques[modifier | modifier le code]

(Entre parenthèses, l'année de la dernière victoire.)

Nombre de victoires par pilote[modifier | modifier le code]

Six victoires :

Cinq victoires :

Quatre victoires :

Trois victoires :

Deux victoires :

Nombre de victoires par équipe[modifier | modifier le code]

Dix victoires :

Cinq victoires :

Quatre victoires :

Trois victoires :

Deux victoires :

Nombre de victoires par voiture[modifier | modifier le code]

Huit victoires :

Six victoires :

Quatre victoires :

Trois victoires :

Deux victoires :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]