Prince Bira

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bira.

Prince Bira

Surnom Prince Bira
Date de naissance 15 juillet 1914
Lieu de naissance Bangkok
Date de décès 23 décembre 1985
Lieu de décès Londres
Nationalité Siam (Thaïlande)
Années d'activité 1950 - 1954
Équipe Enrico Platé-Maserati
Écurie Siam-Maserati
Équipe Gordini
Connaught
Scuderia Milano-Maserati
Prince Bira-Maserati
Nombre de courses 23 (19 départs)
Pole positions 0
Podiums 0
Victoires 0
Champion du monde 0

Birabongse Bhanutej Bhanubandh, plus connu sous son surnom Prince Bira (né le 15 juillet 1914 à Bangkok, Siam - décédé le 23 décembre 1985 à Londres, Angleterre) était un pilote automobile thailandais. Il a participé aux premières éditions du championnat du monde de Formule 1.

Biographie[modifier | modifier le code]

ERA B 1950
La Maserati A6GCM du Prince Bira
La Maserati A6GCM du Prince Bira en démonstration à Silverstone en 2009

Le Prince Birabongse (Prince Bira[1]) fait partie des plus grands gentlemen-drivers de son époque, reconnu pour son élégance irréprochable comme le port du smoking sous sa combinaison de pilote. Il vient en Europe en 1927 pour finaliser son éducation au collège d’Eton et à l'université de Cambridge. Le Prince Bira a sa première expérience en sport mécanique grâce aux finances de son cousin, le Prince Chula Chakrabongse, qui créera après les premiers succès sa propre écurie, la White Mouse Racing pour laquelle Bira choisit les couleurs de course du Siam, bleu pâle et jaune. Le Prince Bira participe, au volant d'une Riley Imp à deux courses à handicap sur le circuit de Brooklands en 1935, finisant cinquième et huitième.

Puis il pilote à Brooklands une MG Magnette K3, lors de deux courses en juin-juillet 1935 et enchaîne avec une épreuve à Donington. La même année, le Prince Chula lui donne une voiturette de course ERA R2B qu'il surnomme Romulus. Il termine second de sa première course en catégorie 1,5 litres, à Dieppe malgré un arrêt au stand. Bira termine plus tard second à Berne et cinquième au Grand Prix de Donington. Le 7 septembre 1935, il abandonne au volant de son Aston Martin au Tourist Trophy puis, le 10 septembre 1935, établit le record de vitesse, du circuit court de Brooklands (Mountain Circuit) en catégorie 1,5 litres.

En 1936, le Prince Chula achète une seconde ERA, Remus, pour disputer les courses britanniques, Romulus restant affectée aux courses internationales. Il se porte également acquéreur d'une Maserati 8CM. Le Prince Bira remporte la coupe du Prince Rainier à Monte-Carlo puis gaga encore quatre courses avec l'ERA. Il conduit la Maserati de Grand Prix à la cinquième place à Donington et à la troisième à Brooklands.

À la suite du départ de Dick Seaman pourMercedes en 1937, les cousins thaïs achetent une Delage de Grand Prix et un second exemplaire en pièces détachées. Malgré l'embauche de Lofty England, un ingénieur d'expérience futur chef de l'équipe Jaguar les voitures n'obtiennent pas les résultats attendus. À plusieurs occasions, le Prince Bira est obligé de courir avec ses anciennes voitures désormais dépassées. Les sommes dépensées pour la maintenance de la Delage mettent les finances de l'équipe à mal et les sommes allouées à la maintenance des ERA sont réduites en conséquence. Si le Prince arrive à maintenir des résultats respectables dans les courses anglaises, les courses internationales sont peu réjouissantes.

Après la guerre, le Prince Bira reprend la course automobile. En 1951 il court sur une Maserati 4CLT équipée d'un moteur O.S.C.A. V12, sans grand résultat, d'autant que le Prince souffre des conséquences d'un assez grave accident de ski. En 1954, grâce à une nouvelle Maserati 250F, il gagne le Grand Prix des frontières à Chimay, en Belgique puis termine quatrième du Grand-Prix de France de 1954.

Il prend sa retraite du sport automobile l'année suivante, après avoir gagné le Grand Prix de Nouvelle-Zélande disputé hors-championnat.

Résultats en championnat du monde de Formule 1[modifier | modifier le code]

Saison Écurie Châssis Moteur Pneus GP disputés Points inscrits Classement
1950 Enrico Platé Maserati 4CLT/48 Maserati 4 en ligne compressé Pirelli 4 5 8e
1951 Écurie Siam Maserati 4CLT/48 Maserati 4 en ligne compressé
O.S.C.A. V12
Pirelli 1 0 n.c.
1952 Équipe Gordini Simca-Gordini T15
T16
Gordini 4 en ligne
Gordini 6 en ligne
Englebert 4 0 n.c.
1953 Connaught
Scuderia Milano
Connaught A
Maserati A6GCM
Lea Francis 4 en ligne
Maserati 6 en ligne
Dunlop 4 0 n.c.
1954 Prince Bira Maserati 250F Maserati 6 en ligne Dunlop 6 3 17e

Résultats en course avant-guerre[modifier | modifier le code]

Courses pour lesquelles le Prince Bira termina dans les trois premières places :

Classe Date Épreuve Écurie Autos. Position
G-P AG juil.-35 Nuffield Trophy Privé MG Magnette K3 2e
G-P AG juil.-35 Grand Prix de Dieppe Voiturette Privé ERA B 2e
G-P AG août-35 Prix de Berne Privé ERA B 2e
G-P AG oct.-35 Mountain Championship Privé ERA B 3e
G-P AG avr.-36 Coupe Prince Rainier Privé ERA B 1er
G-P AG mai-36 RAC International Light Car Race Privé ERA B 2e
G-P AG juin-36 ADAC Eifelrennen Voiturette ERA Ltd. ERA B 3e
G-P AG juin-36 Grand Prix de Picardie ERA Ltd. ERA B 1er
G-P AG juil.-36 Grand Prix d'Albi Privé ERA B 1er
G-P AG oct.-36 Mountain Championship Privé Maserati 8CM 3e
G-P AG avr.-37 Coppa Principessa di Piemonte Voiturette Privé ERA B 2e
G-P AG mai-37 Campbell Trophy Privé Maserati 8CM 1er
G-P AG juin-37 RAC International Light Car Race Privé ERA B 1er
G-P AG juil.-37 12 heures de Donnington White Mouse Stable Delahaye 135CS 1er
G-P AG août-37 Prix de Berne Privé ERA B 3e
G-P AG août-37 Junior Car Club 200 Mile Race Privé Maserati 8CM 2e
G-P AG sept.-37 RAC International Tourist Trophy Automobiles Frazer Nash Ltd. BMW 328 3e
G-P AG avr.-38 Cork Grand Prix Privé ERA C 1er
G-P AG avr.-38 Cork International Road Race Privé Maserati 8CM 2e
G-P AG mai-39 Sydenham Plate Privé Delahaye 135CS 1er
G-P AG juin-39 Nuffield Trophy Privé ERA C 1er
G-P AG juil.-39 Grand Prix d'Albi Privé ERA B 3e

Note : G-P AG: Grand-Prix formule avant guerre

Résultats en courses après-guerre[modifier | modifier le code]

Courses pour lesquelles le Prince Bira termina dans les trois premières places
Classe Date Épreuve Écurie Auto Position
G-P AG oct.-46 Ulster Trophy Privé ERA C 1er
Formule 2 mai-47 Prix du Léman Équipe Gordini Simca-Gordini T11 1er
Formule 2 juin-47 Coupe des Petites Cylindrées White Mouse Stable Simca-Gordini T11 1er
G-P AG août-47 Manx Cup Équipe Gordini Simca-Gordini T11 1er
Formule 2 sept.-47 Coupe de Lyon Équipe Gordini Simca-Gordini T11 2e
Formule 2 févr.-48 2e Grand Prix de Genève Équipe Gordini Simca-Gordini T11 2e
Formule 2 mai-48 Stockholm's Grand Prix Équipe Gordini Simca-Gordini T15 1er
G-P AG juil.-48 Grote Prijs van Zandvoort Privé Maserati 4CL[2] 1er
Temporada févr.-49 Gran Premio del General San Martín White Mouse Stable Maserati 4CLT 2e
G-P AG mars-49 Gran Premio di San Remo Enrico Platé Maserati 4CLT 2e
G-P AG juil.-49 Grand Prix de l'ACF-Reims Enrico Platé Maserati 4CLT/48 2e
G-P AG juil.-49 Grote Prijs van Zandvoort Enrico Platé Maserati 4CLT/48 3e
G-P AG juil.-49 Grand Prix du Roussillon Enrico Platé Maserati 4CLT/48 2e
G-P AG oct.-49 Grand Prix d'Albi Enrico Platé Maserati 4CLT/48 2e
G-P AG nov.-49 Gran Premio d'Italia Enrico Platé Maserati 4CLT/48 3e
Hors-champ. sept.-50 Goodwood Trophy Enrico Platé Maserati 4CLT/48 2e
Hors-champ. mars-51 Richmond Trophy Privé Maserati 4CLT/48 1er
Formule 2 avr.-52 Grand Prix de Marseille Équipe Gordini Simca-Gordini T15 2e
Formule 2 juin-54 Grand Prix des Frontières -Chimay Privé Maserati A6GCM 1er
Hors-champ. août-54 Circuito di Pescara Privé Maserati 250F 2e
Hors-champ. nov.-54 Grand Prix de Rouen Privé Maserati 250F 2e
Hors-champ. juil.-55 B.R.D.C.International Trophy Privé Maserati 250F 3e
Hors-champ. août-55 New Zealand Grand Prix Privé Maserati 250F 1er

notes :

  • Hors-champ. : hors championnat
  • G-P AG: Grand Prix formule avant guerre
  • Temporada: Grand Prix formule Argentine

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [1] (en) Prince Bira
  2. [2] Détails