Ferdinando Minoia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ferdinando Minoia
Ferdinando Minoia en 1931.
Ferdinando Minoia en 1931.
Biographie
Surnom Nando Minoia
Date de naissance 2 juin 1884
Date de décès 28 juin 1940 (à 56 ans)
Nationalité Drapeau d'Italie Italien
Carrière professionnelle sur circuit
Années d'activité 1907-1908, 1921-1928, 1931
Équipe Isotta-Fraschini
Lorraine-Dietrich
OM
Benz
Alfa Romeo
Bugatti
Statistiques
Course Pole Vic. Pod.
Championnat d'Europe des pilotes 3 0 0 2

Ferdinando "Nando" Minoia, né le 2 juin 1884 et mort le 28 juin 1940 était un pilote automobile italien qui a connu une carrière, exceptionnellement longue et variée. Il remporte la Coppa Florio en 1907 sur Isotta-Fraschini. En 1923, il devient le premier pilote à conduire une voiture avec un moteur en position centrale, la Benz Tropfenwagen. Il remporte en 1927 la première édition des Mille Miglia sur une OM et enfin, devient en 1931, le premier champion d'Europe des pilotes de l'AIACR sur Alfa Romeo sans avoir gagné la moindre course du championnat.

Carrière[modifier | modifier le code]

En 1907, il remporte la Coppa Florio et, une prime de 50 000 Lires en remportant la Corse di Brescia (une épreuve de 485,7 km) sur Isotta-Fraschini en h 39.

Pilote « avant-gardiste », Ferdinando Minoia prend part au Grand Prix d'Italie 1923 sur la Benz Tropfenwagen, la première voiture à moteur central et termine quatrième de l'épreuve, loin derrière les Fiat suralimentées. La voiture, révolutionnaire par sa conception, est réalisée par Edmund Rumpler, qui monte un 6 en ligne de 1 991 cm3 derrière le siège du pilote et installe une suspension arrière indépendante et des freins inboard.

À la Targa Florio 1924, il pilote une Steyr VI Kausen, mais abandonne après trois tours sur problème mécanique. Cette même année, il termine quatrième du Grand Prix d'Italie sur une Alfa Romeo P2.

En 1925, Minoia participe aux 24 Heures du Mans sur une Officine Meccaniche Tipo 665 Superba de deux litres avec Vincenzo Coffani et termine vingt-cinquième. L'année suivante, Minoia revient au Mans, toujours sur une Officine Meccaniche Tipo 665 Superba de deux litres, mais cette fois, associé à Giulio Foresti, il termine quatrième. La même année, Ferdinando Minoia prend part au premier Grand Prix d'Allemagne sur l'Avus et réalise le meilleur tour en course à 161 km/h sur sa OM d'un litre et demi, mais est contraint à l'abandon. Toujours en 1926, il termine cinquième du Grand Prix d'Europe sur Bugatti T39 à Lasarte.

Minoia remporte en 1927 l'épreuve inaugurale des Mille Miglia associé à Giuseppe Morandi, sur une OM 123 à la vitesse de 77,68 km/h soit 21 h 4 min 48 s. La même année, il conduit une Bugatti T35C à la Targa Florio, puis, termine quatrième du Grand Prix d'Italie sur une OM 865.

En 1931, l'AIACR crée le Championnat d'Europe des pilotes, composé de trois épreuves de dix heures, l'une en Italie, l'autre en France et la dernière en Belgique. Sans avoir remporté la moindre course, il parvient à devenir champion, battant de justesse son coéquiper chez Alfa Corse, Giuseppe Campari. Ce dernier remporte le Grand Prix d'Italie, associé à Tazio Nuvolari tandis que Ferdinandi Minoia se classe second de l'épreuve. Sixième en France, il passe de l'Alfa Romeo Monza à l'Alfa Romeo 6C 1750 pour la dernière manche en Belgique où il termine troisième, s'emparant ainsi de son titre de champion d'Europe des pilotes.

En 1932, présent aux 24 Heures du Mans et associé à Carlo Canavesi sur une Alfa Romeo 8C 2300 suralimentée, il est contraint à l'abandon.

Résultats en Championnat d'Europe des pilotes[modifier | modifier le code]

Tableau synthétique des résultats de Ferdinando Minoia en Championnat d'Europe des pilotes
Saison Écurie Constructeur Châssis GP disputés Victoires Pole positions Meilleurs tours Points inscrits Classement
1931 Alfa Corse Alfa Romeo 8C 2300
6C 1750
3 0 0 0 9 Champion (3 935,254 km)
Résultats détaillés des saisons de Ferdinando Minoia en Championnat d'Europe des pilotes
Saison Écurie Constructeur Châssis Course Classement Points
inscrits
1 2 3
1931 Drapeau : Italie Alfa Corse Alfa Romeo 8C 2300 ITA
2e
FRA
6e
Champion 9
(3 935,254 km)
6C 1750 BEL
3e
Légende
Légende (1931 / 1935-1939)
  •      Vainqueur : 1 point
  •      Deuxième : 2 points
  •      Troisième : 3 points
  •      Quatrième ou complété à plus de 75 % : 4 points
  •      Complété entre 50 et 75 % : 5 points
  •      Complété 25 et 50 % : 6 points
  •      Complété à moins de 25 % : 7 points
  •      N'a pas participé (np) : 8 points
  •      Disqualifié (dsq) : 8 points
  • En gras : pole position
  • En italique : meilleur tour en course
  • * : voiture partagée

Légende (1932)

  •      Vainqueur : 1 point
  •      Deuxième : 2 points
  •      Troisième : 3 points
  •      Quatrième : 4 points
  •      Cinquième : 5 points
  •      Autre partant : 6 points
  •      Disqualifié (dsq) : 6 points
  •      N'a pas participé (np) : 7 points
  • En gras : pole position
  • En italique : meilleur tour en course
  • * : voiture partagée

Références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Ferdinando Minoia » (voir la liste des auteurs)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :