Nintendo DS

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis DS Download Station)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Nintendo 3DS ni Nintendo 2DS.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir DS et NDS.
Nintendo DS
Nintendo DS

Fabricant Nintendo
Type Console portable
Génération Septième

Date de sortie Amérique du nord 21 novembre 2004
Drapeau du Japon 2 décembre 2004
Drapeau de l'Australie 24 février 2005
Drapeau européen 11 mars 2005
Flag of the People's Republic of China.svg 23 juillet 2005
Fin de production Avril 2013
Processeur ARM946E-S (66 MHz) / ARM7TDMI (33 MHz)
Média Cartouche Nintendo DS
Cartouche GBA
Service en ligne Nintendo Wi-Fi Connection
Unités vendues (Chiffres Nintendo du 31 mars 2013)[1]

Sortie internationale 153,87 millions
Icons-flag-us.png 59,87 millions
Icons-flag-jp.png 32,99 millions
Icons-flag-eu.png 61,01 millions

Jeu le plus vendu New Super Mario Bros. (29,44 millions)

Précédent Game Boy Micro Logo Nintendo DS

Nintendo DS
Nintendo DSi Suivant

La Nintendo DS (ニンテンドーDS, Nintendō Dī Esu?, DS pour Dual Screen, Double Screen au Japon), est une console portable créée par Nintendo, sortie fin 2004 au Japon et en Amérique du Nord et en 2005 en Europe. Elle est la principale concurrente de la PlayStation Portable de Sony.

Elle est équipée de plusieurs fonctions auparavant rares, voire inédites dans le domaine du jeu vidéo portable, telles que :

  • deux écrans rétro-éclairés simultanément dont un écran tactile
  • un microphone
  • deux ports cartouche (un pour les jeux DS, un autre pour les cartouches de jeu Game Boy Advance et les accessoires)
  • deux haut-parleurs compatible surround
  • Wi-Fi intégré, d'une portée de 10 à 30 mètres en LAN, permettant de connecter seize consoles entre elles, et de se connecter au Nintendo WiFi Connection pour jouer en ligne.

Le Nintendo DS (avec ses différentes variantes) est devenue la console la plus vendue de tous les temps au cours du mois de décembre 2012[2] détrônant ainsi la PlayStation 2 de Sony (sortie en 2000). Son jeu phare, New Super Mario Bros. est quant à lui l'un des jeux les plus vendus du monde.

Histoire[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

À l'origine, l'idée était de mettre sur le marché une machine pour faire patienter les joueurs en attendant une nouvelle version de la Game Boy[3]. Le 13 novembre 2003, Nintendo a annoncé qu'il allait sortir une nouvelle console en 2004. Le 20 janvier 2004, la console a été annoncée sous le nom de code Nintendo DS (Developer's System). En mars 2004, le nom de code a été changé en Nitro. En mai 2004, le nom de code a été modifié pour revenir à Nintendo DS et la console a été dévoilée sous forme de prototype lors de l'Electronic Entertainment Expo (E3). Il s'agit d'un prototype présenté à seulement quelques journalistes avec des jeux tels que Metroid Prime ou encore Mario Kart en version préliminaire[4]. Elle reprend en partie le design de la Game and Watch. Le 28 juillet 2004, le nom définitif et l'aspect de la console sont dévoilés. DS veut désormais dire Dual Screen, le cadre noir cernant les écrans est supprimé et divers détails sont revus.

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Dès son annonce, le Nintendo DS avait fait couler beaucoup d'encre. En tant que « petit frère » de la mythique Game Boy et ses dérivés (Color, Advance, SP…), elle se devait d'être une console révolutionnaire dans sa manière de faire jouer son acheteur. Lorsque le caractère tactile de l'écran du bas fut dévoilé, ainsi que le fait que la console comporterait deux écrans au lieu d'un seul, la future née de la firme fut plébiscitée par les médias et le public pour son originalité et sa prise en main[réf. nécessaire] (lors de sa première présentation où elle était jouable) Nintendo fut félicité pour sa prise de risque et l'innovation que sont les deux écrans (ce qui est étrange puisqu'une des premières consoles portable de Nintendo, la Game & Watch version Multiscreen, comportait deux écrans), l'un tactile, et l'utilisation du Stylet.

Malgré ses nombreux points forts, il reste aux Nintendo DS quelques points faibles, qui sont  :

  • Écran supérieur fragile. (Nintendo DS)
  • Charnière de l'écran supérieur pas assez résistante, surtout pour des enfants. (Nintendo DS, Nintendo DS lite, Nintendo DSi et Nintendo DSi XL)
  • L'éclairage diffusé n'est pas assez efficace et rend les couleurs pâles. (Nintendo DS)
  • Une peinture qui se raye facilement. (Nintendo DS)
  • Réseau Wi-Fi protégé uniquement par clé WEP 128 bits (Nintendo DS et Nintendo DS lite). La Nintendo DSi permet la connexion Wifi par WPA, mais seulement pour les nouveaux jeux conçus pour DSi et le Nintendo DSi Browser : les anciens jeux ne peuvent utiliser que des connexions WEP même lorsqu'il fonctionnent sur une DSi. En pratique, seul le WEP est donc utilisable, et cela contraint les utilisateurs à garder un niveau de protection faible pour leur réseau domestique.
  • Un écran inférieur tactile qui se dégrade facilement avec le temps (rayures...), ce qui mène à des décalages entre l'endroit touché et l'endroit où la console repère le toucher, qui peuvent ne pas être réparables avec un recalibrage.

Ventes[modifier | modifier le code]

Une Nintendo DS avec des jeux Mario.

Le prix du Nintendo DS varie suivant le continent, 150 $ (environ 100 €) en Amérique du Nord, 15 000 ¥ (environ 100 €) au Japon.

À sa sortie en Europe le 11 mars 2005, elle coûte 150 €. Pour faire face à la concurrence (principalement la PlayStation Portable), Nintendo baisse le prix de sa console de 25 €. Son prix est donc passé à 125 €. La Nintendo DS Lite coûte 145 € à sa sortie en Europe.

  • Les ventes japonaises sont plus calmes durant l'année 2005 où la machine subit la concurrence de la PSP. Mais grâce à des jeux comme Brain Training, Nintendogs, Animal Crossing: Wild World et Mario Kart DS, le Nintendo DS connaît un succès énorme en fin d'année 2005, dépassant les 400 000[7], puis les 500 000[8] exemplaires vendus par semaine, ce qu'aucune console n'avait réalisé jusqu'à lors.
  • Le succès est moins important en occident, et Nintendo annonce donc quelques semaines plus tard la Nintendo DS Lite[9]. Ce nouveau modèle sort d'abord en mars au Japon et est suivi par la sortie de New Super Mario Bros. en mai et Pokémon Diamant et Perle en septembre. Le succès de la console tout au long de l'année 2006 est énorme : sur les 52 semaines de l'année, d'après les chiffres de Media Create, il y a 43 semaines où la Nintendo DS dépasse les 100 000 exemplaires[10]. Nintendo a vendu plus de 8 millions d'exemplaires en 2006 au Japon, ce qui reste aujourd'hui le record.
  • En juin 2006, douze mille Nintendo DS Lite sont volées[14]. Elles étaient destinées au marché européen, le manque à gagner est de presque deux millions d'euros (1 788 000 €).
  • En janvier 2007, la DS atteint en Europe le seuil emblématique des 10 millions de consoles vendues[15], en établissant dans le même temps un nouveau record ; en effet, la DS est la console à avoir atteint le plus rapidement ce seuil. Moins d'une semaine plus tard, Nintendo annonce le même score pour les États-Unis[16].
  • En mars 2007, Nintendo annonce avoir vendu plus de 3 millions de Nintendo DS au Royaume-Uni[17].
  • En août 2007, Nintendo annonce avoir vendu plus de 3 millions de Nintendo DS en France[18].
  • En mai 2008, la Nintendo DS s'est vendue à plus de 72 millions d'exemplaires dans le monde.
  • En 2007, 29,18 millions d'exemplaires sont distribués dans le Monde, puis, en 2008, la console devient la première à dépasser les 30 millions d'exemplaires distribués dans le Monde en une année avec précisément 31,43 millions[19].
  • Le 6 mars 2009, la Nintendo DS a atteint la cap des 100 millions d'exemplaires vendus[20].
  • Le 16 octobre 2009, Nintendo est sur le point de créer une nouvelle version de la Nintendo DS[21], qui porte le nom de Nintendo DSi XL et sortira le 21 novembre 2009 au Japon soit près d'un an après la Nintendo DSi alors que les ventes de DSi baissent.
  • Fin 2009, la Nintendo DS compte 8,4 millions d'exemplaires vendus en France selon les chiffres de GfK[22]. Le record de la PS2 s'élevait à 5,9 millions.
  • Au 31 décembre 2009, les ventes mondiales de DS atteignent 125,13 millions d'exemplaires[23], dépassant celles de la Game Boy (118,42 millions).
  • Le 1er juin 2011, Nintendo annonce une diminution du prix de la Nintendo DS Lite à 99 $.

La Nintendo DS se démarque également par les énormes succès de ses jeux. Au Japon, il s'agit de la console qui dispose du plus grand nombre de jeux ayant franchi le seuil des 5 millions d'exemplaires vendus (5 jeux : New Super Mario Bros., Pokémon Diamant et Perle, Pokémon Noir et Blanc, Animal Crossing: Wild World et More Brain Training) et 9 jeux Nintendo DS se classent parmi les 30 meilleures ventes du pays[24]. Au niveau mondial, la console connaît 6 titres dépassant les 15 millions d'exemplaires distribués, dont 3 qui dépassent les 20 millions. Nintendogs et New Super Mario Bros. sont respectivement les 4e et 5e meilleures ventes de l'histoire[25]. Fin 2010, elle devient la console la plus vendue de tous les temps, dépassant la PS2 et ses 140 millions d'exemplaires. Mais, la deuxième console de salon de Sony a fini par la rattraper quelques mois plus tard avec 153,68 millions d'exemplaires. Néanmoins, la Nintendo DS regagnera son titre de console la plus vendue de tous les temps début décembre 2012 en re-dépassant la PS2. Désormais, la PS2 et la DS ne sont plus produites. La PS2 a repris son titre de console la plus vendue de tous les temps avec 157,68 millions d'unités vendues.

Liste des 10 jeux les plus vendus sur Nintendo DS :

Rang Jeu Année Ventes
1 New Super Mario Bros. 2006 29,44 millions
2 Nintendogs 2005 24,59 millions
3 Mario Kart DS 2005 22,88 millions
4 Programme d'entraînement cérébral du Dr Kawashima : Quel âge a votre cerveau ? 2005 20,07 millions
5 Pokémon Diamant et Perle 2006 18,14 millions
6 Programme d'entraînement cérébral avancé du Dr Kawashima : Quel âge a votre cerveau ? 2005 15,26 millions
7 Pokémon Noir et Blanc 2010 14,79 millions
8 Animal Crossing: Wild World 2005 11,98 millions
9 Pokémon Or HeartGold et Argent SoulSilver 2009 11,63 millions
10 Super Mario 64 DS 2004 10,14 millions

(Chiffres du 10 mai 2014)[26]

Fin de carrière[modifier | modifier le code]

En 2009, la production du premier modèle se termine.

En 2011, la production du modèle Lite se termine marquant ainsi la fin définitive du support de la GameBoy Advance

En 2012, la production de la DSi se termine et seul le modèle XL continue d'être en production, c'est aussi en cette année que la DS (tout modèle confondu), devient la console la plus vendue au monde devant la PS2 dont la production s'est terminée le 30 novembre.

Fin avril 2013, Nintendo annonce dans un rapport financier la fin de la production du dernier modèle, la DSi XL. Ce même rapport indique en outre que la DS, toutes versions confondues, s’est écoulée à 153,87 millions d’exemplaires depuis son lancement, neuf ans plus tôt[27],[28].

Jeux[modifier | modifier le code]

Grâce à la rétrocompatibilité, les Nintendo DS et Nintendo DS Lite bénéficient également de la ludothèque de la Game Boy Advance, mais la console ne possédant pas de port link, le multijoueur n'est pas possible. Les jeux Game Boy et Game Boy Color ne sont pas compatibles.

DS Download Station[modifier | modifier le code]

Download Station

La Download Station DS est un kiosque de démonstration lancé en 2006. Comme leur nom l'indique, ces kiosques sont utilisés pour télécharger des démonstrations et des vidéos sur Nintendo DS. Les jeux peuvent être téléchargés dans le menu "Téléchargement" présent sur la Nintendo DS, menu qui permet de choisir la Download Station à utiliser (s'il y en a plusieurs). Son utilisation se fait via un simple menu qui s'occupe de télécharger facilement les démos choisies par l'utilisateur. Les démos disparaissent une fois la console éteinte.

La Download Station n'est actuellement rien d'autre que des consoles DS classiques disponibles dans le commerce, enfermées dans une boite avec une cartouche spéciale "DS Download Station" insérée à l'intérieur. Les cartouches font office de serveur pour les clients qui téléchargent de nouvelles démo ou vidéos. Quand Nintendo actualise ses cartouches de démo chez les revendeurs, il leur suffit simplement de changer la cartouche d'une DS contenue dans le coffret. Une Download Station ne peut distribuer qu'une seule démo ou vidéo à la fois, mais il est possible de connecter 15 personnes à la fois. Lorsque deux personnes téléchargent la même démo, un système de peer-to-peer se met en place, la première personne à télécharger la démo transmet une copie de ce qu'elle télécharge à l'autre personne. Si deux personnes téléchargent deux démos différentes, la deuxième personne doit attendre que la première personne ait fini de télécharger.

Les versions américaine et européenne sont complètement différentes des versions japonaises, qui utilisent 3 ordinateurs connectés entre eux.

La borne européenne contient un routeur D-link modifié en usine,et un Firmware modifié. Grâce à cela, n'importe quelle DS qui essaie de se connecter à internet (avec ou sans paramètre Wifi) est immédiatement reconnue ; le routeur empêche toute connexion d'appareil wifi qui n'est pas NINTENDO.

Console[modifier | modifier le code]

Tableau technique de comparaison[modifier | modifier le code]

Nintendo DS Nintendo DS Lite Nintendo DSi Nintendo DSi XL
Représentation Nintendo DS Nintendo DS Lite Nintendo DSi Nintendo DSi XL
Ventes
18.98 millions
93.84 millions
28.32 millions
13.68 millions
En production Non Non Non Non
Dimensions 148,7 × 84,7 × 28,9 mm 133 × 73,9 × 21,5 mm 137,0 x 74,9 x 18,9 mm 161 × 91,4 × 21,2 mm
Masse 270 g 220 g 210 g 310 g
Écran supérieur LCD, 76 mm (3,0 pouces) de diagonale, éclairé par lumière diffusée, définition de 256 × 192 pixels, pitch de 0,238 mm, 260 000 couleurs. Éclairage ON/OFF. TFT semi-transparent, 79 mm (3,12 pouces) de diagonale, rétro-éclairé, définition de 256 × 192 pixels, pitch de 0,247 mm, 260 000 couleurs. 4 niveaux de rétro-éclairage. TFT semi-transparent, 82 mm (3,25 pouces), rétro-éclairé, définition de 256 × 192 pixels, pitch de 0,257 mm, 260 000 couleurs. 5 niveaux de rétro-éclairage. TFT semi-transparent, 106 mm (4,2 pouces), rétro-éclairé, définition de 256 × 192 pixels, pitch de 0,333 mm, 260 000 couleurs. 5 niveaux de rétro-éclairage.
Écran inférieur
Idem avec un écran tactile analogique transparent
Communication sans fil
  • Format Nintendo propriétaire NiFi (communique uniquement entre DS et assimilées).
  • Portée jusqu'à 30 mètres.
  • Game Sharing : sur certains jeux, plusieurs joueurs peuvent jouer avec une seule cartouche DS grâce à la fonction de téléchargement d'applications.
  • Accès au Nintendo Wi-Fi Connection : service de jeu en ligne gratuit pour les jeux Nintendo DS compatibles.
  • Possibilité de télécharger des démos de jeux auprès de bornes Wi-Fi certifiées Nintendo dans des magasins de jeux vidéo. L'application n'est pas sauvegardable, pour rejouer après avoir éteint la console, il faut retélécharger la démo.
  • Navigateur "Nintendo DS Browser", vendu avec une cartouche d'extension de mémoire.
  • Norme IEEE 802.11g
  • WPA supporté, mais limité aux fonctions DSi (les fonctions DS fonctionnent comme sur les anciennes DS)
  • Format Nintendo propriétaire NiFi (communique uniquement entre DS et assimilées).
  • Portée jusqu'à 30 mètres.
  • Game Sharing : sur certains jeux, plusieurs joueurs peuvent jouer avec une seule cartouche DS grâce à la fonction de téléchargement d'applications.
  • Accès au Nintendo Wi-Fi Connection : service de jeu en ligne gratuit pour les jeux Nintendo DS compatibles.
  • Possibilité de télécharger des démos de jeux auprès de bornes Wi-Fi certifiées Nintendo dans des magasins de jeux vidéo. L'application n'est pas sauvegardable, pour rejouer après avoir éteint la console, il faut retélécharger la démo.
  • Navigateur "Nintendo DSi Browser" téléchargeable gratuitement via la boutique Nintendo DSi.
Contrôles
  • Croix multidirectionnelle et boutons A/B/X/Y, L/R et Start et Select
  • Écran tactile
  • Microphone
  • Croix multidirectionnelle et boutons A/B/X/Y, L/R et Start et Select
  • Écran tactile
  • Microphone
  • Deux objectifs, intérieur et extérieur de 0,3 Mégapixel (uniquement pour certaines applications Nintendo DSi)
Entrées/Sorties
  • Port pour les cartes de jeux Nintendo DS
  • Port pour les cartouches Game Boy Advance et les accessoires
  • Entrée pour microphone (format propriétaire), sortie pour casque (format mini jack)
  • Son : haut-parleurs stéréo
  • Alimentation secteur (format propriétaire, compatible avec les alimentations Game Boy Advance SP)
  • Port pour les cartes de jeux Nintendo DS
  • Port pour les cartouches Game Boy Advance et les accessoires
  • Entrée pour microphone (format propriétaire), sortie pour casque (format mini jack)
  • Son : haut-parleurs stéréo
  • Alimentation secteur (format propriétaire)
  • Port pour les cartes de jeux Nintendo DS/DSi
  • Carte SD (sur la tranche droite)
  • Entrée pour microphone (format propriétaire), sortie pour casque (format mini jack)
  • Son : haut-parleurs stéréo
  • Alimentation secteur (format propriétaire)
Alimentation

Batterie au lithium-ion de 850 mAh pour 6 à 10 heures de jeu (avec le rétroéclairage)

Batterie au lithium-ion de 1000 mAh pour 15 à 19 heures de jeu avec la luminosité la moins forte, 5 à 8 heures de jeu avec la luminosité la plus forte

Batterie au lithium-ion de 840 mAh pour 9 à 14 heures de jeu avec la luminosité la moins forte, 3 à 4 heures de jeu avec la luminosité la plus forte

Batterie au lithium-ion de 1050 mAh pour 13 à 17 heures de jeu avec la luminosité la moins forte

Fonction veille (en repliant l'écran, uniquement avec les jeux DS).
Processeurs
  • Processeur principal : ARM9 (133 MHz)[29]
  • Sous processeur : ARM7 (33 MHz)
Mémoire
  • Principale : 4 Mo (jusqu'à 32 Mo via le port GBA)
  • ARM9 : 32+16 ko
  • ARM7/9 partagée : 32 ko
  • ARM7 : 64 ko
  • Vidéo : 656 ko
  • Principale : 16 Mo
  • ARM9 : 32+16 ko
  • ARM7/9 partagée : 32 ko
  • ARM7 : 64 ko
  • Vidéo : 656 ko
Affichage
  • Moteur 2D :
    • 4 couches max
    • 128 sprites max
  • Moteur 3D :
    • transfert de coordonnées : 4 millions par seconde
    • 120 000 polygones par seconde
    • 30 millions de pixels par seconde
Divers
  • Logiciel PictoChat intégré qui permet jusqu'à 16 personnes de discuter ensemble dans un même salon, le logiciel permet 4 salons nommés A, B, C et D, (le PictoChat n'est pas compatible avec la Nintendo Wi-Fi Connection).
  • Horloge, date, alarme et date d'anniversaire
  • Sauvegarde du profil de l'utilisateur (pseudonyme, langue, coloris d'interface, écran de jeu GBA).
  • Langues : anglais, japonais, espagnol, français, allemand, italien, coréen
  • L'OS de la console est zoné mais il peut lire les jeux Nintendo DS qui n'ont pas de région (par opposition aux Nintendo DSiWares qui en ont)
  • La console a été publiée à son lancement en divers coloris selon les régions:
  • Lecture possible du format audio AAC (M4A)
  • Les fonctions pictochat et téléchargement DS (des modèles précédents) sont toujours disponibles. La console est également paramétrable pour les fonctions d'horloge/calendrier, d'alarme, et d'anniversaire

Nintendo DS Lite[modifier | modifier le code]

Nintendo DS Lite
Nintendo DS

Fabricant Nintendo
Type Console portable
Génération Septième

Date de sortie Drapeau : Japon 2 mars 2006
Drapeau : Australie 1er juin 2006
Drapeau : États-Unis Drapeau : Canada 11 juin 2006
Drapeau : Europe 23 juin 2006
Fin de production 2011
Processeur ARM946E-S (67 MHz) / ARM7TDMI (33 MHz)
Média Cartouche Nintendo DS
Cartouche GBA
Service en ligne Nintendo Wi-Fi Connection
Unités vendues Monde 93.84 millions [30]
Jeu le plus vendu New Super Mario Bros. (28,77 millions)

Précédent Nintendo DS Logo Nintendo DS Lite

Nintendo DS Lite
Nintendo DSi Suivant

Les modifications par rapport à la Nintendo DS sont :

  • 41 % plus petite et 21 % plus légère que la DS originale
  • Deux écrans beaucoup plus lumineux et contrastés (éclairage réglable selon 4 niveaux de luminosité, permettant une visibilité agréable dans un environnement lumineux)
  • Croix directionnelle réduite de 16 % par rapport à la DS originale ; en revanche les boutons A/B/X/Y gardent les mêmes dimensions que sur la première version de DS. Les boutons Start et Select se retrouvent désormais sous les boutons A/B/X/Y.
  • Stylet d'un diamètre supérieur d'1 mm et plus long d'1 cm par rapport au stylet d'origine. Il se range latéralement.
  • Durée de la batterie : 15-19 heures de jeu avec la luminosité la moins forte, 5 heures de jeu avec la luminosité la plus forte.
  • Port Game Boy Advance moins profond : les cartouches GBA dépassent de 1,2 cm. De plus le port est comblé par une cartouche vierge ce qui permet d'éviter la détérioration et permet de compléter le design de la console (l'emplacement des cartouches Game Boy Advance peut être utilisé pour y placer une cartouche vibrante).
  • La dragonne n'est plus fournie.
  • Design proche de celui de la Nintendo Wii, croix directionnelle identique à celle de la Game Boy Micro.
  • Microphone déplacé entre les deux écrans.
  • Bouton Power, avec système à glissière, placé sur le côté droit de la console.
  • Le réglage du volume est plus précis
  • 7 coloris sont disponibles en Europe : Blanc, Noir, Rose, Argent, ainsi que Rouge, Vert et Turquoise.

Notes : La Nintendo DS Lite , avec ses 93.84 millions de ventes , est aujourd'hui la console portable la mieux vendue de tous les temps.

Les dérivés[modifier | modifier le code]

Nintendo DSi[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Nintendo DSi.
Logo de la Nintendo DSi.
Nintendo DSi.

Deux objectifs sont disponibles (un intérieur et un extérieur), un lecteur de cartes SD, un navigateur Web Nintendo DSi Browser intégré et un lecteur audio supportant uniquement le format AAC. Les photos prises peuvent être modifiées à l'aide de l'écran tactile et sauvegardées sur une carte SD.

La Nintendo DSi possède aussi une mémoire interne, afin de télécharger divers programmes via le DSiWare à l'aide des Nintendo Points.

Le design de la Nintendo DSi est très similaire à celui de la Nintendo DS Lite et les jeux de la Nintendo DS et de la Nintendo DS Lite sont compatibles mais plus ceux de la Game Boy Advance. En effet, afin de rendre la console plus fine et plus légère que la Nintendo DS Lite (la console perd 12 % de sa masse et 2,6 mm d'épaisseur) et pour réduire les coûts de production, l'emplacement pour cartouches Game Boy Advance a été supprimé.

Nintendo DSi XL[modifier | modifier le code]

Logo de la Nintendo DSi XL.
Nintendo DSi XL.

Connue au Japon sous le nom de Nintendo DSi LL (ニンテンドーDSi LL), elle dispose de deux écrans, dont un tactile, de 4,2 pouces contre les 3,25 pouces de ceux de la Nintendo DSi. Elle est destinée à donner à ses utilisateurs un meilleur confort visuel. Ses écrans ont une diagonale 30 % plus grande que ceux d'une Nintendo DS Lite (la surface augmente de 93%, soit presque le double).

Néanmoins la définition d'écran reste la même que sur les anciennes Nintendo DS, et il apparaît parfois, sur certains jeux, des pixels un peu plus visibles: 100 livres classiques et "Pokémon version Noire et Blanche" par exemple

Un nouveau Stylet, plus gros, en forme de stylo est fourni à l'achat. La Nintendo DSi XL est disponible en 2 coloris à sa sortie : bordeau et chocolat. Plus tard, elle sera disponible en 5 autres coloris : bleu foncé, bleu, jaune, rouge et vert. À l’automne 2010, à l'occasion du 25e anniversaire de Mario, Nintendo a proposé une Nintendo DSi XL de couleur rouge en édition limitée.

La console pèse désormais 310 grammes soit environ 100 grammes de plus que la Nintendo DSi et la Nintendo DS Lite et 40 grammes de plus que la première Nintendo DS.

Couleurs et éditions limitées[modifier | modifier le code]

Une Nintendo DS Lite Mario édition limitée.
Une Nintendo DS Lite The Legend of Zelda

Nintendo DS :

  • Couleurs : bleu turquoise, rose pâle, noir, vert pomme, gris, rouge, blanc[31]
  • Éditions limitées : Electroplankton (2005, bleue trouée), Pokémon Center (2005, mauve), Nintendo Hot Summer Campaign (2005, 5 coloris, 1000 exemplaires en tout), Hot Rod Red (2005, rouge et argentée, bundle Mario Kart DS), Bleach (2006, blanche, 50 exemplaires), Doraemon DS (2006, blanche, 100 exemplaires)

Nintendo DS Lite :

  • Japon : Crystal White (blanc), Ice Blue (bleu clair), Enamel Navy (bleu marine), Noble Pink (rose), Metallic Pink (rose métal), Jet Black (noir), Gloss Silver (argent), Crimson/Black (rouge et noir) et Cobalt/Black (bleu et noir)
  • États-Unis : Polar White (blanc), Coral Pink (rose), Onyx (noir), Crimson/Black (rouge et noir) et Cobalt/Black (bleu et noir)
  • Europe : blanc éclatant, noir brillant, rose, argent, turquoise, rouge sang, bleu glace (ice) et vert Yoshi
  • Éditions limitées : The Legend Of Zelda : Phantom Hourglass (dorée avec une petite triforce jaune), Dialga et Palkia (2006, Noir avec des desings Dialga et Palkia), Pikachu (2007, Jaune avec la tête de Pikachu)[32], Guitar Hero (2008, gris avec un logo Guitar Hero), Mario (rouge avec l'emblème de Mario)[réf. nécessaire]

Nintendo DSi :

  • Couleurs : Noir, Blanc, Rouge vif, Bleu turquoise, Bleu marine.
  • Éditions limitées : Pokémon version Noire (DSi noire avec le Pokemon principal de la version Noire :Reshiram dessiné sur le revers de la console et accompagnée du jeu Pokémon version Noire) et Blanche (DSi blanche avec le Pokémon principal de la version blanche :Zekrom dessiné sur le revers de la console et accompagné du jeu Pokémon version Blanche)

Nintendo DSi XL (LL au Japon):

  • Couleurs : Blanc (uniquement au japon), Marron/Beige, Noir, Bleu Marine « Game Boy », vert, jaune.
  • Éditions limitées : 25 ans de Mario (rouge, accompagnée du jeu New Super Mario Bros.)

Logiciels et fonctionnalités[modifier | modifier le code]

La Nintendo DS dispose d'une scène amateur active, grâce à l'existence de méthodes permettant de faire tourner des logiciels amateurs sur Nintendo DS, telles que le FlashMe, le PassMe ou le WiFiMe.

Actuellement, des programmeurs bénévoles développent DSLinux, une version du système d'exploitation Linux pour Nintendo DS.

PictoChat[modifier | modifier le code]

PictoChat est la contraction de pictogramme et de chat. Le PictoChat permet, grâce à la communication sans fil Nintendo DS, de communiquer grâce à un clavier virtuel et une possibilité de dessiner dans la fenêtre de conversation. Ce logiciel de chat est inclus dans toutes les versions de la Nintendo DS et ne nécessite pas d'achat de cartouche supplémentaire. Elle permet aussi de discuter avec plusieurs personnes en même temps. Notez que le logiciel a été retiré sur la Nintendo 3DS.

Jeu en réseau[modifier | modifier le code]

Fort d'une longue expérience, (les GameBoy communiquaient déjà grâce à un câble en 1989), Nintendo a, cette fois, implanté sur la plupart de ses jeux, la possibilité de jouer en réseau sans fil Wi-Fi : avec une seule carte, il est possible de jouer à plusieurs. En effet, les autres consoles sans cartouche téléchargent la version multi-joueur du jeu présent dans la cartouche principale, ce qui accroît les possibilités de jeu à plusieurs. Toutefois, les jeux à une seule cartouche sont quelquefois limités par rapport aux modes où chaque participant possède une cartouche, et la Nintendo DS n'accepte que la sécurité de réseau WEP, de moins en moins utilisé pour sa faible sécurité et sa mauvaise réputation.

Des réunions de joueurs se sont d'ailleurs développées dans le but d'utiliser la capacité de leur console portable en mode multi-joueur. Ces réunions sont présentes un peu partout en France sous l'appellation « DS in » suivie du nom de la ville de rencontre. En effet, la console de Nintendo permet à un nombre variable de joueurs (de 2 à 16) de jouer avec une seule cartouche et sans fil (via le Wi-Fi). Par extension, ces rendez-vous sont devenus l'occasion d'essayer de nouveaux jeux, de parler d'applications ou d'affronter des adversaires via des tournois. Le record officiel (validé par un représentant du Livre Guinness des records) à réuni exactement 381 personnes et leurs Nintendo DS lors d’un évènement qui s’est déroulé le 12 octobre 2007 en Australie, le DS in Parramatta[33].

Accessoires officiels[modifier | modifier le code]

Plusieurs accessoires se placent dans le port GBA de la Nintendo DS :

Play Yan. Différence de taille entre une cartouche GBA et une carte SD

D'autres accessoires sont inclus dans certains jeux, notamment au Japon (stylet rose dans Touch! Kirby's Magic Paintbrush, stylet jaune dans Pac-Pix, dragonne et stylet dans Gyakuten Saibanetc.).

Quelques accessoires sont prévus :

  • tuner TV ;
  • micro-casque, qui permet de parler plus aisément dans les jeux grâce à la voix sur IP ;
  • un lecteur MP3 compatible avec la Nintendo DS, la Nintendo DS Lite mais aussi avec toutes les Game Boy Advance ; cette extension peut accueillir une carte SD allant jusqu'à 512 Mo ;
  • disque dur haute technologie de 4 Go, ce disque fonctionne comme une cartouche et se connecte sur le même port, il permet de lire les films, les MP3, d'organiser et de sauvegarder ses fichiers.

Connectivité[modifier | modifier le code]

La Nintendo DS peut être reliée à la Wii, pour le téléchargement de données, le jeu en ligne ou pour servir de manette auxiliaire via la Connexion Wi-Fi Nintendo. Le système de jeu sur internet est assuré par GameSpy, une filiale d'IGN.

Piratage[modifier | modifier le code]

Comme toutes les précédentes consoles portables produites par Nintendo, la Nintendo DS n'échappe pas aux hackers. De nouveaux linkers sont apparus pour répondre aux spécificités de la console. Ces accessoires non officiels permettent l'utilisation de homebrews ou de copie de sauvegarde de jeux officiels. Cette dernière utilisation est bien sûr comparable à d'autres formes de piratage.

Au niveau technique, les derniers linkers, ceux utilisant le slot 1 (emplacement permettant de jouer avec une cartouche originale) de la console, prennent la forme d'une cartouche Nintendo DS classique. Ces linkers contiennent soit de la mémoire flash interne soit un lecteur de carte SD (mini ou micro).

Ces linkers permettent également de pallier les manques de la console. De nombreux développeurs créent des homebrews, des petits programmes qui s'exécutent sur la console au même titre qu'un jeu par exemple. Le homebrew le plus célèbre pour la Nintendo DS est sans conteste MoonShell, qui permet la lecture de fichiers audio ou vidéo, mais aussi des images et des fichiers textes.

Ces linkers et homebrews fonctionnent en prenant le contrôle du système de la Nintendo DS. On peut d'ailleurs s'en rendre compte, vu que l'écran habituel de la Nintendo DS n'apparaît pas.

Nintendo a porté plainte début décembre 2007 contre les revendeurs de ces linkers sur le sol français. Certains magasins voient alors leurs stocks saisis[34]. Le 3 décembre 2009, une décision de justice est prise en faveur du site Divineo, qui échappe à l'interdiction de vente de linkers. Nintendo annonça sa volonté de faire appel de la décision du tribunal dès le lendemain[35].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Consolidated Sales Transition by Region
  2. http://www.vgchartz.com/article/250616/nintendo-ds-is-the-king-of-video-games-passes-the-PlayStation-2/. Consulté le 14 décembre 2012
  3. http://www.pockett.net/n15650_Nintendo_DS_La_Nintendo_DS_c_est_fini_ou_presque
  4. http://www.gamehope.com/news/7160--e3-2004-tout-sur-la-nintendo-ds-.html
  5. (fr) Ventes de la DS au Japon
  6. (fr) Meilleures ventes japonaises de fin décembre 2004
  7. (fr) Top des ventes jap du 12 au 18 décembre 2005
  8. (fr) Top des ventes jap du 19 au 25 décembre 2005
  9. (fr) Annonce de la Nintendo DS Lite
  10. (fr) Archive des ventes de DS au Japon
  11. (fr) Bon démarrage de la DS Lite aux USA
  12. (fr) Plus de 5 millions de DS vendues en Europe
  13. (fr) Ventes annuelles des consoles dans le Monde
  14. (fr) 12 000 DS Lite sont volées
  15. (fr) Annonce des 10 millions de DS vendues en Europe
  16. (fr) Annonce des 10 millions de DS vendues aux États-Unis
  17. (fr) 3 millions de Nintendo DS vendues au Royaume-Uni
  18. (fr) 3 millions de Nintendo DS vendues en France
  19. (fr) Ventes annuelles de la Nintendo DS dans le Monde
  20. (fr) 100 millions de DS dans le Monde
  21. Une nouvelle Nintendo DS fin 2010 ?, blog Pixmania
  22. (fr) Bilan des ventes de jeux et consoles en 2009 en France
  23. (fr) Ventes mondiales de consoles au 4e trimestre 2009
  24. (fr) Meilleures ventes de l'histoire du Japon
  25. (fr) Meilleures ventes dans le Monde
  26. http://www.vgchartz.com/platform/1/nintendo-ds/
  27. Fabien H., « Nintendo DS : fin de production de la console portable », Generation-nt.com, mis en ligne le 24 avril 2013, consulté le 28 mai 2013.
  28. (en) Consolidated Results for the Years Ended March 31, 2012 and 2013, 24 avril 2013, consulté le 28 mai 2013. (voir p. 15)
  29. http://www.clubic.com/actualite-268494-nintendo-dsi-disponible-europe.html
  30. http://www.lsa-conso.fr/produits/nintendo-ds-lite,135117
  31. À noter que la version coque[réf. nécessaire] et dessus blanc n'est disponible qu'à Hong Kong et Macao (mais ce sont de vraies consoles estampillées Nintendo)
  32. (ja) Photos de la Nintendo DS Lite Pikachu Edition sur Famitsu.com
  33. « La DS dans le livre des records », sur www.jeuxvideo.com,‎ novembre 2007 (consulté le 12 juin 2009)
  34. article parlant de cette plainte
  35. http://www.01net.com/editorial/509714/linkers-de-ds-nintendo-ne-renonce-pas-a-faire-condamner-les-distributeurs/

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]