Game Gear

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Game Gear
Game Gear

Fabricant Sega
Type Console portable
Génération Quatrième

Date de sortie Drapeau : Japon 6 octobre 1990

Drapeau : États-Unis 1991
Drapeau : Europe 1991
Drapeau : France Juin 1991[1]
Drapeau : Australie 1992

Fin de production 1997
Média Cartouche
Unités vendues Monde 10,62 millions[2]

Drapeau : États-Unis 5,40 millions
Drapeau : Japon 1,78 millions
Drapeau : Europe 3,23 millions


Logo Game Gear

Game Gear
Nomad Suivant

La Game Gear (ゲームギア, Gēmu gia?) est une console de jeux vidéo portable en couleur, sortie en 1990 et produite par Sega afin de concurrencer la Game Boy de Nintendo apparue une année plus tôt.

Caractéristiques et accueil du public[modifier | modifier le code]

Au niveau matériel, la Game Gear se rapproche tant de sa grande sœur, la Master System (qui est bel et bien l'adaptation en console portable de la Master System) , que sa ludothèque est composée en grande partie de conversions de jeux faits pour cette dernière avec pour seule différence notable la résolution, plus faible afin d'être adaptée à l'écran de la console portable.

Un simple accessoire, le Master Gear Converter, permet même d'utiliser les cartouches de Master System directement sur Game Gear, sans qu'il ne soit nécessaire d'émuler le matériel de la console de salon.

Cependant, la Game Gear n'a jamais vraiment remporté le succès escompté à cause de quelques défauts rédhibitoires pour une console de jeux portable :

  • autonomie faible (6 piles LR6 permettent 4 heures d'utilisation),
  • fragilité du connecteur AC,
  • prix qui était presque le double de celui de la Game Boy (prix justifié par l'écran couleur rétro-éclairé très rare à l'époque ; il faudra attendre 1998 pour que Nintendo sorte une console couleur, la Game Boy Color et 2003 pour une console portable couleur rétro-éclairée, la Game Boy Advance SP),
  • composants de la machine vieillissant très mal, notamment les condensateurs qui perdent de leur puissance, provoquant une perte du son et de la luminosité de l'écran.

En 2001, Majesco a lancé l'idée de relancer la production en acquérant les droits de fabrication auprès de Sega, mais aucune suite n'a été donnée à ce projet. En 2006, Mediatronic lance la Pocket Gear, une réédition compacte sans cartouches de la console avec une vingtaine de jeux Game Gear et Master System inclus[3].

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

Caractéristiques techniques :

  • processeur : Z80 cadencé à 3,58 MHz
  • 24 Ko de RAM
  • nombre de couleurs : 32 couleurs sur une palette de 4096, résolution de 160x144 pixels, 64 sprites de 8x8 pixels simultanément
  • écran : LCD couleur, 8,3 cm de diagonale
  • écran rétroéclairé
  • son : mono, stéréo 4 voies sur prise casque.
  • alimentation : 6 ( 2X3 ) piles AA LR6 dans 2 compartiments différents ou adaptateur secteur 9 volts.
  • périphériques : la Game Gear peut lire les cartouches de la Master System par le biais d'un adaptateur, elle peut également, sur certains continents et quelques pays d'Europe, capter les chaînes hertziennes analogiques via un TV Tuner[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Player One n° 18 mars 1992 p. 84
  2. Estimations VGChartz
  3. Article concernant la Pocket Gear sur Obsolete Tears.
  4. L'accessoire TV Tuner ne fut jamais commercialisé en France à cause de problèmes de perception de la redevance audiovisuelle, mais le fut dans d'autres pays francophones comme la Suisse.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :