TrackMania DS

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec TrackMania Turbo.
TrackMania DS
image

Éditeur Focus Home Interactive
Développeur Firebrand Games

Date de sortie Drapeau : Europe 14 novembre 2008
Drapeau : États-Unis 17 mars 2009
Genre Course
Mode de jeu Un joueur
Jusqu'à 8 en réseau local
Plate-forme Nintendo DS
Média Cartouche
Langue Anglais, Français, Italien, Allemand, Espagnol.
Contrôle 4 Boutons, 2 gachettes,
croix directionnelle, écran tactile.

Évaluation PEGI : 3+

TrackMania DS est un jeu vidéo de course édité par Focus Home Interactive et développé par Firebrand Games. Il est sorti en Europe le 14 novembre 2008 et le 17 mars 2009 aux États-Unis. Un second opus, TrackMania Turbo, est prévu pour le 23 septembre 2010.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Modes de jeux[modifier | modifier le code]

En Solo, on retrouve cinq types de modes de jeux :

  • Course : Le mode Course consiste à jouer de nombreux circuits classés dans 6 catégories : Entraînement, Facile, Moyen, Difficile, Extrême, et Bonus qui vient s'ajouter après l'obtention de toutes les médailles d'or précédentes. Le but est d'arriver premier, le temps est compté.
  • Plate-forme : Le mode Plate-forme consiste à jouer sur des terrains sans adversaires, le but étant de finir le circuit, souvent plein de bosses et loopings, en tombant dans le vide le moins de fois possible. On y retrouve les mêmes catégories que dans le mode Course (sauf Bonus). Le temps n'est pas compté dans cette épreuve.
  • Puzzle : Dans ce mode, c'est le joueur qui créé son terrain avec les quelques pièces données, le but étant de réussir à trouver la meilleure solution possible pour faire un meilleur temps.
  • Course rapide : Dans ce mode, le joueur ne choisis pas de niveau ni de terrain, le jeu sélectionne aléatoirement un circuit, le principe est le même que celui du mode Course.
  • Personnaliser : C'est ici que le joueur peut courir sur les circuits qu'il a créé auparavant. (Voir "Éditeur de circuits")
Compatibilité
Option Compatibilité Commentaires
Multijoueur (hotseat) oui Oui 2-8 joueurs
Multijoueur (sans-fil)
(une carte et multi-cartes)
oui Oui 2-4 joueurs
Multijoueur (Wi-Fi) Non Non Indisponible
Cartouche Vibration oui Oui

Quatre modes de jeux sont accessibles en multijoueur :

  • Hotseat : Ce mode permet de jouer jusqu'à 8 joueurs sur la même console, les joueurs passent un par un, le but étant de faire le meilleur temps.
  • Jeu multi-cartes : Ce mode permet de jouer jusqu'à 4 joueurs, avec une carte par joueur. Le but est le même que celui du mode Course (Solo).
  • Jeu une carte : Ce mode permet de jouer jusqu'à 4 joueurs, sachant qu'une carte suffit pour héberger tous les joueurs. Le but est le même que celui du mode Course (Solo).
  • Partage de données : Ce mode sert à échanger des données avec d'autres utilisateurs de TrackMania DS.

Circuits[modifier | modifier le code]

Il y a 120 circuits (sans compter les circuits créés) répartis en trois types d'environnements disponibles :

  • Stadium : L'environnement Stadium propose de nombreux circuits qui représentent des courses de Formule 1. On peut y voir les gradins, et la route est construite sur de l'herbe. Les routes sont bien entretenues, et typiques des courses de F1.
    • (On peut aussi apercevoir un dirigeable dans le ciel, de temps en temps)
  • Désert : L'environnement Désert propose de nombreux circuits qui représentent des courses situées dans le désert. On peut y voir des collines dans certains circuits, et la route est construite sur du sable. Les routes sont délabrées, et il y a des tunnels.
    • (On peut aussi apercevoir un Ovni dans le ciel, de temps en temps)
  • Rallye : L'environnement Rallye propose de nombreux circuits qui représentent des courses situés à la campagne. On peut y voir des arbres, et les routes sont construites sur de l'herbe. Certaines routes sont construites sur des murs de pierre, et d'autres sont faites de terre, elles sont typiques des châteaux du Moyen Âge.
    • (On peut aussi apercevoir une montgolfière dans le ciel, de temps en temps)

Remarque : Les noms des circuits sont en fonction des niveaux de difficulté, il y a cinq circuits différents par niveau (le cinquième est à acheter dans la Boutique). Ils sont nommés de A1 à E5. Après avoir remporté l'or dans tous les défis en mode Solo, une nouvelle série F vient s'ajouter aux autres séries déjà jouables.

Véhicules[modifier | modifier le code]

Il y a 16 voitures pour chaque type d'environnement.

  • Véhicules Stadium : Les voitures sont plus rapides (jusqu'à 607 km/h).
    • Le modèle est semblable à une voiture de Formule 1.
  • Véhicules Désert : Les voitures sont plus résistantes, mais moins rapides (jusqu'à 319 km/h).
    • Le modèle est semblable au 4x4.
  • Véhicules Rallye : Les voitures ont une meilleure maniabilité, mais encore moins de vitesse (jusqu'à 250 km/h).

Remarque : On peut constater que le coloris des derniers modèles n'est pas choisi au hasard, pour tous les environnements :

  • La 13e est principalement noire
  • La 14e est de couleur Bronze
  • La 15e est de couleur Argent
  • La 16e est de couleur Or.

Éditeur de circuits[modifier | modifier le code]

L'éditeur de circuits permet de créer son propre parcours, sur Stadium, Désert ou Rallye, et de le sauvegarder. Les différentes pièces ne sont pas toutes accessibles, à moins de les acheter dans la Boutique. (Voir ci-dessous)

Boutique[modifier | modifier le code]

C'est ici que l'on achète les Skins (Véhicules), les Blocs (pour l'éditeur de circuits), et les Circuits (Circuits bonus de certaines catégories). La monnaie s'appelle le Copper (que l'on peut gagner en terminant des courses).

  • Skins : Les véhicules 7 à 16 sont disponibles (de 500 à 5 000 Coppers).
  • Blocs : Tous les blocs sont disponibles (de 10 à 100 Coppers).
  • Circuits : Les circuits A5, B5, C5, D5 et E5 de tous les environnements sont disponibles (de 250 à 2 500 Coppers).

Remarque : Le reste des véhicules est déjà débloqué au commencement du jeu.

Copper[modifier | modifier le code]

Le Copper est une monnaie fictive utilisée dans TrackMania DS. Elle permet d'acheter des véhicules, des blocs (pour l'éditeur de circuits), et des circuits.

  • Son abréviation est le c de Copper.
  • On peut gagner 0 à 300 coppers en une course, cela varie en fonction du choix de difficulté.
  • Une voiture coûte entre 500 et 5 000 coppers.
  • Un bloc coûte entre 10 et 100 coppers.
  • Un circuit coûte entre 250 et 2 500 coppers.
  • On peut avoir au maximum 1 048 575 coppers.

Objets disponibles à l'achat[modifier | modifier le code]

  • Véhicules
Numéro Prix
Skin 7 500 c
Skin 8 500 c
Skin 9 500 c
Skin 10 500 c
Skin 11 500 c
Skin 12 500 c
Skin 13 750 c
Skin 14 1 000 c
Skin 15 2 500 c
Skin 16 5 000 c
  • Circuits
Numéro Prix
Circuit A5 250 c
Circuit B5 500 c
Circuit C5 1 000 c
Circuit D5 1 500 c
Circuit E5 2 500 c

Équipe de développement[modifier | modifier le code]

  • Directeur général : Mark Greenshields
  • Directeur artistique : Pete Shea
  • Producteur : Bryan McPhail
  • Chef de projet : Dan Fletcher
  • Conception du jeu : Clive Lawrence
  • Responsable programmation : Adam King
  • Programmeurs : Steve Macpherson, James McGill
  • Infographistes 3D : Donald Robertson, Robert Jeffrey, Chris Walch
  • Infographiste 2D : Jonathan McEnroe
  • Infographie supplémentaire 3D : Ash Irvin
  • AQ : Greg Loughran
  • Audio : Allister Brimble, Anthony Putson

Accueil[modifier | modifier le code]

Critiques de la presse spécialisée
Site Note
JeuxVideo.com[1] 15/20
JeuxVideo.fr[2] 4/5
Gamekult[3] 5/10
IGN.com[4] 7,8/10
Metacritic[5] 76 %

TrackMania DS a reçu un accueil globalement positif de la part de la presse vidéoludique. Malgré quelques défauts occasionnels, la plupart des sites spécialisés ont considéré ce tout premier épisode sur Nintendo DS comme une franche réussite pour son développeur.
Le moteur 3D est notamment cité comme l'un des points forts du jeu, puisqu'il offre un environnement détaillé, tout en conservant une excellente fluidité. Certains sites relatent néanmoins quelques bugs de collision.

Le gameplay a été globalement bien accueilli, le jeu étant assez facile à prendre en main tout en proposant des circuits exigeants, et permet au joueur de retrouver les sensations de la version PC. Enfin, en raison d'un très grand nombre de circuits (une centaine environ) et d'un éditeur de circuits très complet, le titre affiche une durée de vie très importante.

Les principales critiques du jeu concernent d'une part le multijoueur, en raison de l'absence de mode de jeu en ligne et d'autre part la bande-son, jugée parfois pénible.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Jean-Marie Prival, « Test de Trackmania DS sur Nintendo DS », sur JeuxVideo.com,‎ 14 novembre 2008
  2. (fr) Jean-Marc, « Test Trackmania DS », sur JeuxVideo.fr,‎ 14 novembre 2008
  3. (fr) Emmanuel Delune, « TrackMania DS, le test flash sur Nintendo DS », sur Gamekult,‎ 21 novembre 2008
  4. (en) Craig Harris, « TrackMania DS review », sur IGN.com,‎ 17 mars 2009
  5. (en) Trackmania DS sur Metacritic

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]