Yoshi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Yoshi
Anime Expo 2011 - Yoshi (5917375915).jpg

Cosplay de Yoshi

Nom original ヨッシー (Yosshī)
Alias T. Yoshisaur Munchakoopas
Origine Île des Yoshis
Sexe Masculin
Espèce Yoshi
Yeux Bleus
Activité(s) Héros
Monture
Caractéristique(s) Langue protractile
Arme(s) favorite(s) Œufs
Entourage Mario, Luigi, Peach
Ennemi(s) Bowser

Créé par Shigeru Miyamoto
Shigefumi Hino[réf. nécessaire]
Voix Kazumi Totaka
Série(s) Super Mario, Yoshi
Première apparition Super Mario World (21 novembre 1990)

Yoshi (ヨッシー Yosshī) est un dinosaure fictif (parfois désigné comme un dragon) de jeu vidéo créé par le japonais Shigefumi Hino. Il apparaît dans les jeux vidéo de la série Super Mario.

Initialement, Yoshi se présente sous une forme proche d'un dinosaure. Par extension, c'est aussi une espèce animale.

Le mot « Yoshi » (良し ou よし) en japonais signifie : « bien », « super », « chance »[1].

Origine du personnage[modifier | modifier le code]

Création[modifier | modifier le code]

À l'origine, Shigeru Miyamoto souhaitait donner une monture à Mario dès la NES mais les capacités techniques de la console ne le permettaient pas[2]. Certains croquis d'époque montrent Mario chevauchant une créature élancée, plus proche d'une autruche ou d'un Chocobo que du Yoshi rondouillard qui finira par apparaître sur Super Nintendo.

Un document préparatoire de Super Mario World indique que son nom complet serait « T. Yoshisaur Munchakoopas » (en référence, à la fois, au dinosaure T. Rex et à l'appétit des Yoshis, « Munchakoopas » pouvant se traduire par « macheur de Koopas »). Longtemps passé inaperçu, ce document est revenu à l'attention des média spécialisés en 2014, popularisant le terme auprès des joueurs.

Biographie fictive[modifier | modifier le code]

Yoshi menait un vie paisible sur l'île des Yoshis lorsqu'il sauva par hasard Mario encore bébé tombant du ciel. Le sorcier Kamek venait en effet d'intercepter la cigogne le transportant lui et son frère Luigi vers leurs parents, ayant prédit qu'ils seraient une menace pour son maître Bowser dans le futur. Après un conseil avec les autres Yoshis pour savoir ce qu'il faudrait faire, il fut décidé d'aller sauver le frère des mains de Kamek grâce à une carte perdue par la cigogne et un étrange lien semblant relier les deux bébés, et un grand relais de Yoshis fut donc mis en place afin de les réunir. Après avoir vaincu bébé Bowser et Kamek grâce au Yoshi vert, la cigogne amena les jumeaux à un couple qui s'avéra ne pas être le bon, et Yoshi dut reprendre du service pour retrouver les vrais parents. Après ces événements, Yoshi dut à nouveau sauver bébé Luigi et plusieurs autres bébés lorsque Kamek attaqua la crèche ou ils étaient gardés.

Dans Yoshi's Story, Bébé Bowser, jaloux de la bonne humeur des Yoshis, décida de voler l'Arbre du Bonheur, un arbre aux fruits magiques apportant la joie chez les Yoshis, ce qui les déprima au plus haut point. Seuls 6 nouveau-nés à peine éclos échappèrent à la grande dépression, et décidèrent d'aller récupérer l'arbre des griffes de Bowser. Il n'est jamais précisé si le Yoshi vert de ce jeu est le même que dans les autres jeux ni si cela se déroule avant ou après Yoshi's Island (Bowser semblait ne pas connaître les Yoshis dans ce jeu). L’esthétique générale de livre pop-up pourrait indiquer qu'il ne s'agit que d'un conte et que l'histoire serait "non-canonique".

Yoshi fait sa première apparition dans un jeu dans le niveau 1-2 de Super Mario World sur Super Nintendo, sorti en 1990 au Japon et 2 ans plus tard en Europe. Lui et ses semblables ont été capturés par Bowser lorsque celui-ci à pris possession de l'Île des Dinosaures et enfermés dans leur propres œufs, et sept bébés ont été kidnappés et sont retenus par les Koopalings. En tapant dans certains blocs [?], Mario peut faire apparaître un œuf qui s'ouvre immédiatement, libérant un Yoshi vert. Dans une zone spéciale du jeu, des Yoshis d'autres couleurs peuvent également être trouvés. Après avoir vaincu Bowser et ses sbires et sauvé tous les œufs et la princesse Peach, Mario et Yoshi ramenèrent les œufs à leurs parents qui se mirent alors à éclore devant eux. Depuis ces retrouvailles, l’espèce des Yoshis aide régulièrement Mario dans ses aventure, en particulier le Yoshi vert par qui tout avait commencé.

Outre ses amis du Royaume Champignon, Yoshi possède également un chien apprivoisé répondant au nom de Milou (ポチ Pochi), un animal joueur et très résistant capable de marcher sur des pics et de défoncer des ennemis solides (le nom de la traduction française est bien entendu une référence au célèbre chien de Tintin).

Débuts (ère SNES, 1990 - 1995)[modifier | modifier le code]

Yoshi apparaît pour la première fois dans Super Mario World, sorti le 21 novembre 1990 au Japon.

Après sa première apparition dans Super Mario World, Yoshi connu un pic de popularité auprès des joueurs qui poussa Nintendo a réaliser rapidement plusieurs spin-offs sur le personnage. S’enchaînèrent donc plusieurs jeux de puzzle le mettant en scène, tout d'abord Mario and Yoshi (sobrement intitulé Yoshi aux USA) sur NES et Game Boy puis Yoshi's Cookie sur les mêmes consoles plus la Super Nintendo. En 1993, le jeu Yoshi's Safari sort sur Super Nintendo ; malgré le titre, Yoshi n'a en réalité qu'un rôle mineur, servant simplement de monture au joueur (Mario) tirant à la première personne grâce au Super Scope. Dans la compilation/remake Super Mario All-Stars, l'un des roi transformé de Super Mario Bros 3 est métamorphosé en Yoshi (celui-ci n'ayant pas encore été crée à l'époque du jeu d'origine). La sur-exploitation du personnage sur une si courte période est même référencée de façon humoristique dans le jeu The Legend of Zelda: Link's Awakening dans lequel, après que Link ait obtenu une peluche de Yoshi, le jeu déclare « On le voit dans tous les jeux, celui-là ! ». Dans Donkey Kong Country 2 sorti sur SNES en 1995, Yoshi est cité par Cranky Kong comme le 3e plus grand héros Nintendo derrière Mario et Link.

La popularité de Yoshi atteint son paroxysme avec la sortie de Super Mario World 2 qui délaisse quasi-complètement le gameplay habituel de Mario pour un nouveau basé sur Yoshi qui devient le protagoniste de l'histoire comme l'indique le sous-titre : Yoshi's Island. Les personnages de ce jeu seront par la suite utilisés dans Tetris Attack (la localisation occidentale du puzzle-game Panel de Pon) remplaçant les fées du jeu original pour capitaliser sur le succès du jeu et du personnage (ainsi que le nom Tetris). Yoshi's Island marquera le début d'une série spin-off dédiée à Yoshi en parallèle aux jeux Mario qui reviendront par la suite à un gameplay plus traditionnel.

Suites et principales apparitions[modifier | modifier le code]

Cette nouvelle franchise démarre néanmoins mal car Yoshi's Story, sorti en 1997 sur Nintendo 64, reçoit un accueil assez froid de la critique et des joueurs qui lui reprochent un gameplay 2D archaïque et une absence de difficulté. Le jeu restera néanmoins un jeu pivot dans la série en apportant plusieurs éléments qui resteront dont la nouvelle voix aiguë caractéristique de Yoshi fournie par Kazumi Totaka, le compositeur du jeu qui le double depuis lors dans toutes ses apparitions. Yoshi restera donc abonné aux caméos et rôles secondaires dans les jeux Mario pendant plusieurs années, même "rétrogradé" de nouveau au rôle de monture de Mario dans Super Mario Sunshine sur Game Cube en 2002.

La réédition de Yoshi's Island sur Game Boy Advance l'année suivante et intitulée Super Mario Advance 3 ressusciteras de l’intérêt pour le personnage, suffisamment pour que deux jeux soient mis en développement : Yoshi's Universal Gravitation et Yoshi Touch and Go qui finiront par sortir en 2005 respectivement sur GBA et Nintendo DS. En 2004, Yoshi est l'un des 4 personnages jouables du remake Super Mario 64 DS (aux côtés de Mario, Luigi et Wario), étant même le seul personnage jouable au début du jeu. Deux ans plus tard, une vraie suite à Yoshi's Island sort, sobrement intitulée Yoshi's Island DS, reprenant le gameplay d'origine en ajoutant des pouvoirs spécifiques au bébé que Yoshi porte sur son dos (Mario, Peach, Wario, Bowser ou Donkey Kong).

Il reprendra par la suite son rôle de monture dans New Super Mario Bros. Wii (2009, Wii), Super Mario Galaxy 2 (2009, Wii) et New Super Mario Bros. U (2012, Wii U), qui incluront quelques aspects originaux comme des fruits donnant des aptitudes spécifiques à Yoshi dans Galaxy 2 ou des bébés Yoshis cracheurs de bulles dans NSMBU. Un autre suite à Yoshi's Island sort en 2014 sur Nintendo 3DS : Yoshi's New Island et un autre jeu, Yoshi's Woolly World, reprenant à la fois des éléments de gameplay de Story et Island dans un univers graphique laineux et prévu sur Wii U en 2015.

Jeux dérivés et rôles secondaires[modifier | modifier le code]

Yoshi est très vite devenu un personnage "classique" de la saga Mario. Dès Super Mario Kart en 1992, il apparaît dans pratiquement tous les jeux et sagas spin-off de Mario tels que Mario Kart, Mario Golf, Mario Party, etc. Les jeux Mario dans lequel il n’apparaît pas ne serais-ce qu'en caméo relèvent véritablement de l'exception. Sa race est également devenu un race récurrente dans ces jeux, apparaissant généralement dans le public des jeux de sport et dans des villages peuplés de Yoshis dans les jeux de rôles. De même, certains jeux permettent de changer la couleur verte de Yoshi pour plusieurs autres (notamment Mario Kart 8 grâce aux DLC).

Dans les jeux de sport, Yoshi est généralement un personnage agile et rapide. Plusieurs véhicules et courses de Mario Kart sont inspirées de lui et de son univers, les plus notables étant la "Yoshimoto", une motocyclette à la forme de Yoshi réminiscent de Super Mario World (son conducteur à l'air de chevaucher un Yoshi) et le "Circuit Yoshi", une piste dont le tracé ressemble au contour d'un Yoshi de profil, apparu dans Double Dash!! puis Mario Kart DS et 8. Dans les RPG, le joueur peut rencontrer certains Yoshis particuliers, notamment Boshi (ワッシー, Wasshī) dans Super Mario RPG, un Yoshi bleu "cool" avec des lunettes de soleil et amateur de course, PtiYoshi (チビヨッシー, Chibiyosshī), un jeune Yoshi au look de punk qui aide Mario dans Paper Mario 2 et Yoob (ゲッシー, Gesshī), une créature géante créée génétiquement par les Xhampis de Mario & Luigi 2.

Yoshi est un des personnages principaux de la série Super Smash Bros. présent dans tous les jeux de la série et représentant son propre univers séparé de celui de Mario (avec un logo, des terrains et musiques spécifiques). Dans "l’Émissaire Subspatial" (le mode "histoire" de Brawl), Yoshi dormait paisiblement sur une souche lorsque l'armée subspatiale débarqua ; se joignant à Link qui se trouvait là par hasard, les deux finirent par tomber sur Mario et Pit. Après un quiproquo vite résolu, les deux groupes s'unirent et furent également rejoints par Kirby poursuivant Dadidou. Plus tard, le petit groupe alors en chasse du Ministre Antique se joignit au groupe de Marth pris en embuscade puis aux autres personnages afin d'affronter ensemble Tabbou. Transformé (comme tous ses camarades) en trophée par ce dernier, il sera finalement sauvé par Kirby et participera à l'assaut final sur Tabbou par delà le labyrinthe.

Autres média et caméos[modifier | modifier le code]

Yoshi apparaît dans la série animée Super Mario World, remplaçant Toad des précédentes séries en tant que quatrième personnage et comic relief (bien que les deux personnages aient été doublés par Jean-Marco Montalto). Le personnage dans la série prend beaucoup de libertés avec le jeu (tout comme le reste de la série, situé sur une île peuplée d'hommes préhistoriques) ; Yoshi est le seul membre visible de son espèce, d'un naturel enfantin voir puéril par occasion. Il est poltron, glouton et se met régulièrement dans des situations difficiles dont doivent le dépêtrer les plombiers, bien qu'il soit parfois d'une grande aide pour contrer Bowser. Dans le dernier épisode, il est expliqué que c'est Luigi qui découvrit l’œuf de Yoshi par hasard et l'adopta, ce dernier l'ayant pris pour sa mère après avoir éclos devant lui.

Dans le film Super Mario Bros., Yoshi est un habitant du monde souterrain peuplé de reptiles du film. Animal domestique maltraité de Bowser, il finira par aider Daisy à s'échapper après que les deux se soient liés d'amitié. Il est dans ce film d'une apparence réaliste (proche d'un raptor de Jurassic Park) mais également assez petit. Si le film a reçu un mauvais accueil critique général, l'animatronique de Yoshi a souvent été salué pour sa qualité.

Tout comme le reste des personnages de la licence, Yoshi a eut de nombreux produits dérivés à son effigie (peluches, tee-shirts, etc.) notamment sur le Club Nintendo. Un amiibo de Yoshi fut réalisé pour le sortie de Super Smash Bros. for Wii U, prévu pour être également compatible avec Yoshi's Woolly World, Mario Party 10 et Mario Kart 8. http://blogs.sega.com/2013/12/18/sonic-lost-world-yoshis-island-dlc-now-available/ Yoshi est aujourd'hui une icone populaire et reconnaissable au même titre que Mario, et des références à ce personnage sont disséminés dans de nombreux titres Nintendo non liés à l'univers Mario tels que la série Animal Crossing et The Legend of Zelda: Link's Awakening, notamment son œuf à pois caractéristique ; Yoshi's Cookie sert d’esthétique au mode puzzle de Tetris DS. Il apparaît également dans plusieurs jeux non-Nintendo, à titre de promotion : des figurines de Yoshi apparaissent dans Metal Gear Solid: Twin Snakes et Metal Gear Solid 3D, ce dernier affirmant que Yoshi était de plus en plus populaire en Union soviétique (soit 30 ans avant sa première apparition). C'est un personnage disponible dans Scribblenauts Unlimited, tout comme plusieurs autre objets et personnage des séries Mario et Zelda[3], et il apparaît dans un DLC bonus de Sonic Lost World dans lequel Sonic doit libérer des œufs de Yoshi[4]. Sur une autre note, le jeu vidéo Croc: Legend of the Gobbos était a l'origine prévu pour être un jeu de plate-forme Yoshi pour la Nintendo 64 dans le même veine que Super Mario 64, mais Nintendo refusa le prototype que leur proposa Argonaut Games (qui avait auparavant aidé Nintendo sur plusieurs jeux Super FX de la SNES dont StarFox). L'annulation de ce jeu et de plusieurs jeux SNES dont StarFox 2 auparavant poussa Argonaut à mettre fin à leur partenariat avec Nintendo et le prototype fut retravaillé en Croc[5].

Yoshi est régulièrement sujet de parodies dans divers séries, webcomics et cartoons amateurs sur des sites tels que YouTube, Dorkly et Newgrounds. Dans un épisode de Robot Chicken, il est dévoré par des zombies après s'être retrouvé par inadvertance à Raccoon City[6]. Il a gagné son duel contre Riptor dans la websérie Death Battle, son intelligence ayant surpassée la force brute du personnage de Killer Instinct[7]. Dans Super Mario Bros. Z, il est l'un des personnage principaux aux côtés de Mario, Luigi, Sonic et Shadow ; il accompagne l'équipe dans leur quête des Émeraudes du Chaos depuis sa défaite contre Mecha Sonic. Un élément régulièrement parodié sur Internet est la capacité qu'a Mario de sauter d'un Yoshi "en marche" et ainsi bénéficier d'un saut supplémentaire, par exemple s'il tombe dans un trou, ce qui a été vu comme un acte de lâcheté et de trahison envers sa monture. Pour contrer cela, plusieurs artistes ont repris l'histoire à l'envers en imaginant Yoshi se sacrifiant en expulsant Mario pour qu'il survive la chute.

Description[modifier | modifier le code]

Apparence et capacités[modifier | modifier le code]

Les Yoshis sont des créatures d'apparence reptilienne possédant un gros nez (ce qui leur assure un flair peu commun), de grands yeux curieux et une très longue langue qui leur permet d'attraper de la nourriture. Ils ont une petite queue très robuste, une carapace rouge sur le dos pouvant servir de selle à un cavalier, trois plaques osseuses rouges sur la nuque et la tête, et des pieds assez larges munis de bottes. Celles-ci permettent selon les jeux, de marcher sur des ennemis à piquants ou de se déplacer avec aisance dans les airs en moulinant des pieds.

Yoshi possède un large panel offensif, utilisant sa queue, sa tête et ses pieds pour attaquer ses adversaires. L'une de ses attaques les plus classiques est "l'attaque rodéo", une charge au sol rapide et dévastatrice qu'il utilise pour la première fois dans Yoshi's Island et que Mario utilisera de même à partir de Super Mario 64 (on peut donc assumer que c'est Yoshi qui le lui a appris). Son autre atout principal et sa longue langue visqueuse proche de celle d'un caméléon qu'il utilise pour attraper ses adversaires, récupérer des objets lointains, voir s'en servir comme grappin. Dans Yoshi's Island, des bulles magiques leur permettent de se métamorphoser temporairement en véhicules tels qu'une locomotive, un hélicoptère, une automobile, un sous-marin ou un tank foreur ; à ceux-ci s'ajoutent le marteau-piqueur, la montgolfière, le chariot minier et le bobsleigh dans Yoshi's New Island.

Les Yoshis sont en apparence frugivore, raffolant des nombreux et divers fruits produits par l'Arbre du Bonheur (pommes, raisins, pastèques, bananes et melons), ainsi que des productions de l'île Delfino. Chaque Yoshi a ses goûts favoris mais tous ont une préférence pour le melon cantaloup. Les Yoshis spécifiques à l'île Delfino ont développés des goûts particulier : les oranges aiment les papayes et les ananas, les roses préfèrent les bananes et les noix de coco et les violets les durians et les piments. Ce dernier n'est généralement pas du goûts de tous les Yoshis et seuls les blancs, les noirs et les violets semblent l'apprécier ; les autres le détestent et peuvent même détaler à toutes jambes après en avoir goûté un. Les Yoshis ont également découvert un aspect offensif aux pastèques, crachant leurs pépins sur leurs adversaires, et certaines pastèques spéciales rouges et bleues leur permettent de cracher respectivement des salves de feu et de glace.

En plus de ce régime, les Yoshis sont capable d'avaler tout type de créature lui barrant la route, mais pas forcément à des fins nutritives. Les ennemis gobés sont instantanément digérés et pondus dans un œuf que Yoshi peut alors utiliser comme projectile pour activer des mécanismes ou se défaire d'ennemis coriaces en visant leurs points faibles. En fonction des jeux, un ennemi plus ou moins gros pourra donner un œuf de taille correspondante (ce qui peux donner lieu à des œufs gigantesques dans Yoshi's New Island). Les Yoshis semblent avoir un estomac très robuste, étant capable de digérer des objets pointus tels que des cactus ou des poissons à pics. Dans la série Super Smash Bros. (et quelques titres sportifs), Yoshi est également capable de se cacher à l'intérieur d'une coquille d’œuf instantanément générée, à la fois pour se défendre et pour rouler sur ses opposants. Son Final Smash dans cette série (nommé le "Super Dragon") est une combinaison de tous les pouvoirs de carapaces de Super Mario World (voir ci-dessous)[8].

Couleurs et pouvoirs[modifier | modifier le code]

Les Yoshis ont le ventre blanc jusqu'au menton et sont d'une couleur unie, généralement verts qui est la couleur de celui rencontré en premier par Mario et vraisemblablement la plus rependue chez les Yoshis ; ils sont toutefois de couleurs très variées, et leur œufs sont blancs tachetés de points de la couleur correspondante. La couleur du Yoshi symbolise parfois un pouvoir spécifique à celui-ci, mais ces capacités diffèrent en fonction des jeux. Dans Super Mario World 2: Yoshi's Island, les Yoshis sont d'une couleur différente à chaque niveau mais n'ont pas d'aptitude particulières. De même, les jeux permettant de changer à loisir la couleur de Yoshi comme Mario Kart 8 ou Super Smash Bros. ne sont généralement que des choix cosmétiques et n'ont aucune incidence sur ses pouvoirs et le gameplay.

Dans Super Mario World, il y a en plus des verts des Yoshis bleus, jaunes et rouges. Ceux-ci peuvent respectivement voler, faire de ondes de choc et cracher du feu dès qu'ils mangent une carapace de Koopa. En fonction de la couleur de la carapace, le Yoshi aura également une capacité supplémentaire (par exemple, un Yoshi rouge avec une carapace bleue pourra voler et cracher du feu). Dans Yoshi's Story, chacun des six Yoshis a un pouvoir selon sa couleur. Le vert plane plus longtemps, le rouge a une plus grande langue, le bleu est plus rapide, le bleu ciel saute plus haut, le jaune a des charges au sol plus dévastatrices et le rose a un meilleur flair. S'ajoutent deux Yoshis supplémentaires à débloquer : le noir et le blanc, pour qui tous les fruits rapportent autant qu'un fruit préféré, dont les œufs produisent une plus grosse explosion et qui peuvent manger des choses immangeable pour les autres couleurs comme les piments.

Dans Super Mario Sunshine, il existe trois couleurs de Yoshi : orange, rose et violet. Les Yoshis de ce jeu restent enfermés dans leur œuf tant qu'on ne leur apporte pas leur fruit préféré. Une fois éclos, Mario peut les chevaucher mais ils possèdent une "jauge d'estomac" descendant progressivement et qui doit être régulièrement remplie en mangeant le fruit préféré du Yoshi. Ils peuvent également cracher un liquide spécial transformant les ennemis en blocs respectivement immobile, bougeant horizontalement et bougeant verticalement mais cela diminue leur jauge plus vite. Point très spécifique : ceux-ci se dissolvent instantanément dans l'eau. Dans Super Mario Galaxy 2, il n'y a que le Yoshi vert, mais celui-ci change de couleur et de capacités en fonction du fruit mangé : les fruits roses donnent un fragment étoile, les fruits oranges libèrent un anneau étoile (il n'y en a qu'un dans le jeu), les fruits jaunes permettent à Yoshi d'éclairer l'obscurité, les bleus gonflent Yoshi comme une baudruche et lui permettent de flotter et les rouges le font courir très vite.

Classification et reproduction[modifier | modifier le code]

Un œuf de Yoshi bleu.

La classification de Yoshi donne souvent lieu a des débats au sein des communautés de fans car celle-ci varie régulièrement d'un jeu à l'autre. Ainsi si sa première apparition la catégorise comme un dinosaure (il vit sur une île nommée Dinosaur Land) d'autres sources le décrivent comme un dragon ; quoi qu'il en soit, on peut affirmer que c'est un reptile ovipare, vraisemblablement un saurien du fait de sa langue protractile et de son crâne massif, ou (si l'on se réfère à cette espèce comme appartenant aux dinosaures) à un théropode (il comporte en effet des similarités assumées avec les vélociraptors). Yoshi était prévu à l'origine d'être de la race des Koopas, ce qui est toujours présent dans son design actuel de par la carapace rouge qu'il a sur le dos. La race des Koopas étant principalement constituée de tortues (Troopas, Lakitus, etc.) et de dragons dotés de carapaces (Bowser et les Koopalings), cela n'affirme ni infirme la classification des Yoshis, et soulève même encore plus d'interrogations.

Le mode de reproduction des Yoshis est également singulier : en effet il n'est jamais fait état dans la série de Yoshis spécifiquement femelles. Tous les Yoshis se montrent capable de pondre des œufs à volonté et par simple ingestion d'aliment, mais cela n'a rien a voir avec la reproduction car ces œufs ne contiennent pas de bébés Yoshis et ne sont utilisé que pour l'auto-défense en les lançant sur les prédateurs. Des cas de naissance de Yoshis par éclosion ont pourtant été relevés (comme à la fin de Super Mario World ou le début de Yoshi's Story) mais rien ne distingue ces œufs des œufs de lancer précédemment cités. De plus, on a put constater dans plusieurs jeux l'éclosion de Yoshi déjà adultes (Super Mario Sunshine) ; Yoshi a néanmoins plusieurs fois montré sa capacité à générer un coquille protectrice autour de lui, et Bowser à déjà réussi à les enfermer dans cette coquille par un procédé inconnu. Les Yoshis sont généralement appelés via des pronoms masculins, mais certains jeux entretiennent le mystère comme une discussion du Codec de Snake dans Super Smash Bros. Brawl, dans lequel Otacon déclare face à la confusion de Snake « du moins, c'est ce qu'il dit ». Des bébés Yoshis sont vus à plusieurs reprises, mais leur période de maturité est également mystérieuse ; dans Super Mario World, des Yoshis à l'apparence de bébés deviennent instantanément adulte au bout de quelques repas (mais il aurait put s'agir de Yoshis adultes atrophiés par leur confinement forcé dans l’œuf) et dans Yoshi's Story et Paper Mario ils ont dés la naissance leur physique adulte et sont pourtant désignés tout le long du jeu comme étant des bébés Yoshis.

Il y a enfin la relation entre l'espèce des Yoshis et celle des Birdos, une autre race à l'apparence de dinosaure avec laquelle les Yoshis sont souvent associés. Cela a débuté avec Mario Tennis sur N64 : Camelot Software recherchait des personnages avec qui associer ceux déjà existants afin de pouvoir faire des matchs en doubles cohérents, et c'est ainsi qu'ils "récupérèrent" Birdo, personnage n'étant pas apparu depuis le jeu Super Mario Bros. 2, afin de pouvoir créer avec Yoshi un duo de dinosaures ayant un rapport avec les œufs (malgré le fait qu'ils n'aient jamais partagé l'affiche d'un jeu avant celui-ci). C'est d'ailleurs ce même procédé qui remit Daisy sur le devant de la scène et poussa à la création de Waluigi, deux autres personnages aujourd'hui très présents dans la série Mario. Néanmoins Yoshi et Birdo n'ont jamais été officiellement en couple ; à cela s'ajoute la confusion régnant sur le sexe de Birdo qui n'a jamais été définitivement résolue par Nintendo. Les deux reptiles sont toutefois depuis lors régulièrement en duo dans les jeux de sports, comme dans Mario Kart: Double Dash!! ou Mario Party 7.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :