Console portable

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une console portable est une console de jeux vidéo qui est conçue de façon à pouvoir être transportée. La principale différence entre les consoles dites portables et les consoles « classiques » est que l'ensemble du matériel nécessaire pour jouer, c'est-à-dire l'écran, les touches de contrôle et les haut-parleurs sont regroupés dans un seul ensemble léger. De cette façon, la console peut être prise en main. Durant les années 1970 et 1980, plusieurs entreprise, dont Coleco et Milton Bradley, ont conçus des jeux électroniques portables, certains pouvant pris en main et d'autres nécessitant un support pour être posé. Actuellement ces machines ne sont pas réellement considérées comme des consoles portables car elles ne proposaient qu'un seul jeu, celui qui est incorporé dans la machine en elle-même. On considère que la Microvision de Milton Bradley sortie en 1979 a été la véritable première console de jeux vidéo portable avec des cartouches de jeu échangeables. L'entreprise Nintendo ensuite a dominé le marché des consoles portables depuis la sortie de sa Game Boy en 1989. Nintendo est souvent vue comme la firme qui a rendu populaire ce type de console.

Les origines des consoles portables[modifier | modifier le code]

En 1979, Milton Bradley Company fabrique les Microvision. Les images sont imprimées sur un écran à cristaux liquides.

Début des années 1990[modifier | modifier le code]

Game Boy[modifier | modifier le code]

Le Game Boy (en japonais ゲームボーイ, Gēmu Bōi?) est une console de jeux vidéo portable créée par Nintendo en 1989.

Lynx[modifier | modifier le code]

L'Atari Lynx fut la seule console portable d'Atari et la première portable avec un écran LCD couleur. Elle sortit en 1989, la même année que la Game Boy (monochrome) de Nintendo.

Game Gear[modifier | modifier le code]

La Game Gear est une console de jeux portable sortie en 1990 et produite par Sega afin de contrer la Game Boy de Nintendo apparue une année plus tôt.

PC-Engine GT[modifier | modifier le code]

La PC-Engine GT (appelée TurboExpress aux États-Unis et aussi connue sous le nom Turbo GT) est une console portable fabriquée par NEC en 1991.

Virtual Boy[modifier | modifier le code]

Le Virtual Boy sorti en 1995 utilise un rendu stéréoscopique pour donner une impression de relief. Ce sera le seul échec commercial de la marque Nintendo.

Neo-Geo Pocket[modifier | modifier le code]

La Neo-Geo Pocket est la première console portable de SNK. Elle est sortie au Japon fin 1998, et a été arrêtée en 1999, à l'arrivée de la Neo-Geo Pocket Color, à cause de ventes plus faibles que prévues pour la Neo-Geo Pocket monochrome.

Fin des années 1990[modifier | modifier le code]

Game Boy Color[modifier | modifier le code]

La Game Boy Color (en japonais ゲームボーイカラー, Gēmu Bōi Karā), abrégé GBC, est la console de jeux vidéo portable succédant à la Game Boy. Créée par Nintendo, elle incorpore un écran couleur à peine plus grand que celui de la Game Boy. En revanche, son processeur est deux fois plus rapide, et sa mémoire deux fois plus grande. Elle est rétrocompatible avec tous les jeux Game Boy de première génération.

Neo-Geo Pocket Color[modifier | modifier le code]

La Neo-Geo Pocket Color (ou NGPC) est une console portable 16 bits conçue par SNK sortie en 1998 au Japon. Elle est sortie après la console monochrome Neo-Geo Pocket.

Wonderswan Color[modifier | modifier le code]

La WonderSwan Color est une console portable de 16 bits mise en vente le 9 décembre 2000 par Bandai.

Les années 2000[modifier | modifier le code]

Game Boy Advance[modifier | modifier le code]

La Game Boy Advance (ou GBA) est une console de jeux vidéo portable créée par Nintendo en 2001. Elle dispose d'un écran couleur et d'un processeur 32 bits, ce qui en faisait à sa sortie la console portable la plus performante du moment.

Game Boy Advance SP[modifier | modifier le code]

La Game Boy Advance SP (SP pour SPecial) est une console de jeux vidéo portable lancée par Nintendo en mars 2003. Cette console possède les mêmes caractéristiques techniques que la Game Boy Advance mais dispose d'un nouveau design et intègre plusieurs changements, dont un écran rétroéclairé.

N-Gage[modifier | modifier le code]

La N-Gage est un téléphone portable produit par la société Nokia et lancée en 2003 mais dont la fonctionnalité principale est le jeu vidéo. Elle intègre entre autres un lecteur MP3, une radio et peut, grâce à divers logiciels gratuits et/ou payants disponibles sur Internet, être utilisée comme navigateur web, GPS, etc.

Game Park 32[modifier | modifier le code]

La Game Park 32 (GP32) est une console portable d'origine coréenne fabriquée par Game Park. Sortie en Corée en 2002 puis dans une partie de l'Europe (Italie, Espagne et Portugal) le 15 juin 2004.

Zodiac[modifier | modifier le code]

La Zodiac est le mélange d'une console de jeu et d'un PDA sous Palm Os.

Nintendo DS[modifier | modifier le code]

La Nintendo DS (DS pour Dual Screen ou Double Screen au Japon) est une console portable créée par Nintendo, sortie fin 2004 au Japon et en Amérique du Nord et en 2005 en Europe. Une version améliorée, la Nintendo DS Lite, est sortie en 2006. La Nintendo DSi est une version améliorée de la Nintendo DS Lite.

PSP[modifier | modifier le code]

La PlayStation Portable ou PSP est la première console de jeux vidéo portable de Sony, commercialisée depuis 2004.

Gizmondo[modifier | modifier le code]

La Gizmondo est une console de jeux vidéo portable fabriqué par Tiger Telematics qui fait aussi office d'appareil photo, GPS, lecteur audio/vidéo.

GP2X[modifier | modifier le code]

La GP2X est une console de jeux vidéo portable utilisant le système d'exploitation Linux, sortie en novembre 2005, et permettant de lire des vidéos, de la musique, des photos et des jeux. L'architecture ouverte de la console permet à tout un chacun de lui développer des logiciels. Le firmware flashable offre la possibilité de faire des mises à jour (nouveaux formats de média, fonctionnalités, système d'exploitation, etc.).

Les années 2010-2013[modifier | modifier le code]

Nintendo 3DS[modifier | modifier le code]

la Nintendo 3DS

Sortie le 26 février 2011 au Japon, la Nintendo 3DS offre un affichage en 3D auto-stéréoscopique et un stick (ou deux avec le Circle Pad Pro). Suite à un lancement difficile, une baisse de prix importante (de 250$ à 170$) et l'ajout des blockbuster Mario Kart 7, Super Mario 3D Land et Monster Hunter 3G (seulement au Japon), ainsi que de Pokémon X et Pokémon Y un peu plus tard, ont développé les ventes.
La sortie de la Nintendo 3DS XL est annoncée un an après.
Une variante de la 3DS, la Nintendo 2DS, sortie durant la même période, a la particularité de ne pas être pliable, ni d'avoir un affichage 3D, ce qui permet de la vendre moins chère que les autres versions de 3DS (129€ contre 179€ environ)[réf. nécessaire].

PlayStation Vita[modifier | modifier le code]

De son nom de code NGP, elle remplace peu à peu la PlayStation Portable. La PlayStation Vita est capable d'afficher des graphismes supérieurs à la PlayStation 2, mais inférieurs à la PlayStation 3[réf. nécessaire]. Une baisse de son prix est annoncée au Japon uniquement, le faisant passer de 250€ à 160€[Quand ?]. Elle sort en France le 22 février 2012.