Def Jam: Fight for NY

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Def Jam Fight for NY
Éditeur Electronic Arts
Développeur AKI Corporation
EA Canada

Date de sortie En Europe 30 septembre 2004, aux États-Unis 28 septembre 2004, au Japon 24 février 2005
Genre Jeu de combat
Mode de jeu Un joueur
Multijoueur avec plusieurs manettes, jusqu'à 4 joueurs
Plate-forme Jeu original
PlayStation 2, Xbox, GameCube
Média DVD-ROM, "Nintendo Game Disc"
Langue Voix en anglais, sous-titré français
Contrôle Manette

Évaluation PEGI : 18+ (violence, langage vulgaire)

Def Jam: Fight for New York est la suite du jeu vidéo Def Jam Vendetta édité par Electronic Arts en 2004 sorti sur PS2, GameCube et Xbox. La grande nouveauté de cet épisode est l'apparition de rappeurs non-issus de Def Jam tels Snoop Dogg, Busta Rhymes, Xzibit ou encore David Banner et le fait que les personnages féminins non jouables dans l'épisode précédent sont désormais utilisables (excepté Christina Milian qui n'apparaît pas dans ce volet), ce qui élargit considérablement le nombre de personnages jusque là alors très restreint. Les combats, déjà très violents dans le premier volet, deviennent carrément très déconseillés aux mineurs ! Pour gagner un combat, le joueur doit mettre la barre de vie de son ou ses adversaires dans la zone rouge. Ensuite, les possibilités pour l'achever sont nombreuses : une attaque puissante propre à son ou ses styles de combat, un blazing move, des objets présents dans la zone de combat, un saut à partir du endroit surélevé de la zone de combats (coin de ring, poutre d'acier, etc.) un mouvement de lutte à deux (équipe) ou encore en utilisant des membres de la foule ou des parties du décors comme les grillages, murs, poutres d'acier, camion Hummer, etc. Certains endroits offrent d'autres possibilités de KO comme le bureau de Crow (Snoop Dogg), le métro, et l'entrepôt en feu. À noter que les victoires par soumission ou par "hors-ring" ne nécessitent pas que la barre de vie de votre adversaire soit dans le rouge.

Le mode Histoire est axé autour du personnage de Snoop Dogg (qui joue le rôle du gangster de la bande rivale), que vous devrez battre pour devenir le maître de la ville. Pour cela vous pouvez créer votre propre personnage et le faire évoluer tout au long de l'aventure. Le mode histoire offre aussi la possibilité de se créer un style de combat unique, regroupant un maximum de 3 des 5 styles de combats (combat de rue, arts martiaux, catch, soumission et kickboxing). Tous les personnages du jeu ont un "blazing move" et une façon unique de se battre. Le mode multi-joueurs s'est aussi amélioré avec plusieurs petits challenges comme le mode survival. Des "free-for-all" à 3 ou 4 joueurs ainsi que des combats en équipes sont disponibles. Le rappeur DMX ne figure pas dans cet épisode du fait d'un différend financier, l'équipe d'EA n'ayant pas voulu céder aux demandes du rappeur. En 2007, une troisième suite intitulée Def Jam Icon voit le jour uniquement sur PlayStation 3 et Xbox 360.

Liste des principaux personnages existant réellement[modifier | modifier le code]

Liste des principaux personnages non existant réellement[modifier | modifier le code]

  • Baxter
  • Bo alberto
  • Chiang
  • Cruz
  • Dan g
  • D-mob
  • Jervis
  • Nyne
  • Trick

Bande sonore du jeu[modifier | modifier le code]

  • Make It Hurt (Busta Rhymes)
  • Seize The Day (Bless)
  • Get It Now (bless)
  • Pop Off (Joe Budden)
  • Lil' Bro (Ric-A-Che)
  • Koto (Chiang)
  • See About Ya (Beezel ft. Bone Crusher & David Banner)
  • What's Happenin' (Method Man ft. Busta Rhymes)
  • Pistolgrip-Pump (Volume 10)
  • Man Up (Sticky Fingaz)
  • Take A Look At My Life (Fat Joe)
  • Get Into It (Comp)
  • Flipside (Freeway)
  • Yes Sir (Capone & N.O.R.E.)
  • America's Most (Method Man & Redman)
  • Let's Go (Shawnna)
  • Mamma Said Knock You Out (LL Cool J)
  • Muthafucka (Xzibit)
  • Let's Get Dirty (Redman)
  • Are We Cuttin' (Pastor Troy ft. Ms. Jade)
  • Anything Goes (Capone & N.O.R.E. ft. Wayne Wonder et Lexxus)
  • Bust (OutKast)
  • Comp (Comp)
  • Get It Now (Bless)
  • Move! (Public Enemy)
  • Nuff Respect (Big Daddy Kane)
  • O.G. - Original Gangster (Ice-T)
  • Poppa Large (Ultramagnetic MC's)
  • Walk With Me (Joe Budden)
  • We Gon Hit Em (Deuce, Dub & The Junkyard Gang)
  • Take a look at my life (Fat Joe)

Descriptif des différents styles de combat[modifier | modifier le code]

  • Arts martiaux : Les adeptes des arts-martiaux sont rapides et agiles, ce qui compensent leurs manque de puissance. Ils utilisent leurs environnements (les murs, poteaux, barrières ou haut-parleurs) pour infliger des dégâts de manière imprévisible.
  • Combat de rue (streetfighting): Les streetfighters (adeptes du combat de rue), ne sont pas les plus disciplinés des fighters mais leurs dangerosité n'est plus à démontrer grâce à leurs coups de poing et de pied super puissants. Le coup de poing de ces fighters reste l'attaque la plus destructrice du jeu.
  • Catch : Les catcheurs utilisent la puissance du haut de leur corps pour infliger de sérieux dégâts à leurs adversaires grâce à des projections et des mouvements spectaculaires, associant sens du spectacle et techniques de prises irréprochable. À cause de leur lenteur, ils sont exposés aux coups rapides mais sont très dangereux dans les combats rapprochés notamment grâce à leur capacité exceptionnelle à faire des prises.
  • Kickboxing (boxe pied/poing) : Les kickboxers (adepte du kickboxing), ont des jambes d'une duretés exceptionnelles, elles sont, dit-on aussi dures que des battes de baseball. Au corps à corps, ils utilisent des techniques de prise pour attraper leurs adversaires et leurs asséner un déluge de coups de poing, de pied, de genou ou de coude.
  • Soumissions : pour soumettre plus facilement les adversaires, ces combattants fatiguent certaines parties spécifiques du corps. Ils ne sont pas les plus agiles ou les plus rapides des fighters du jeu mais ils peuvent compter sur leur puissance et un vaste arsenal de clés et de mise en échec pour remporter les combats.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]